3 minutes de lecture 21 oct. 2021

Découvrez les 5 entreprises qui sont en lice pour décrocher le prestigieux trophée de la Scale-up de l’Année.

Qui sera élue Scale-up de l’Année 2021 ?

Par EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires

3 minutes de lecture 21 oct. 2021

Découvrez les 5 entreprises qui sont en lice pour décrocher le prestigieux trophée de la Scale-up de l’Année.

  • 5 finalistes sont en lice pour le titre de la Scale-up de l’Année 2021.
  • Le gagnant sera annoncé le mardi 15 février 2022.

Se développer et s'épanouir, un objectif que, chaque année, partagent les candidats de la Scale-up de l’Année. Les entreprises finalistes pour cette 9e édition du concours ne font pas exception à cette règle. Et pour y arriver, tous peuvent compter sur leurs idées brillantes et une bonne dose d’ingéniosité. Qui sont-ils, que font-ils et, surtout, comment le font-ils ? Petite présentation de nos cinq candidats d’exception.

Présentation des 5 finalistes

Cowboy a été fondée en 2017 par trois entrepreneurs qui désiraient œuvrer en faveur de la mobilité urbaine. Leur réponse a été un vélo électrique à la fois léger, facile à utiliser et doté d’un design incomparable. Autre entreprise, même passion pour la mobilité urbaine, la plateforme européenne Urbantz qui permet de gérer le dernier kilomètre des livraisons de manière durable. eFarmz, quant à elle, a été créée avec conviction qu’il est possible de manger — et d’entreprendre — différemment. L’entreprise propose via l’e-commerce des box repas ainsi que de produits bio et locaux. La crise Covid et l’engouement pour le local et le digital qui en ont découlé ont donné un solide coup de boost à cette entreprise résolument dans l’air du temps.

Netaxis, de son côté, était au départ une société de services offrant des solutions innovantes et intégrées dans le secteur des télécoms, mais elle a évolué pour devenir un fournisseur de produits permanents qui permettent aux opérateurs d’accélérer et d’élargir leurs services et leur croissance. À côté de ces 4 entreprises bruxelloises, nous retrouvons Elysia, active dans le monde de la production de traceurs pour la détection des cancers. Spin-off du Centre de Recherches du Cyclotron (Université de Liège), elle propose des solutions innovantes aux producteurs et utilisateurs de produits radiopharmaceutiques.

Le chemin vers la croissance

Une bonne idée répond souvent à un besoin sociétal. Approcher cette idée de manière bien étudiée ouvre souvent la voie à la croissance. Mais comment ces cinq candidats s’y prennent-ils concrètement ? « Notre développement repose sur deux domaines cruciaux : l’acquisition de talents et l’innovation en matière de produits », déclare-t-on chez Urbantz. Et comme la demande de livraisons dans les villes va continuer à augmenter, ils entrevoient un potentiel important pour la prochaine décennie. Se basant elle aussi sur les besoins de la mobilité urbaine moderne, Cowboy a élaboré un scénario de croissance basé sur trois axes majeurs : améliorer le produit, tant sur le plan technologique qu’esthétique ; effectuer les ventes directement au client ; et générer une véritable économie d’échelle en poursuivant son développement. Chez Netaxis également, le produit proposé est au centre des préoccupations. Élargir les possibilités et travailler aujourd’hui à une possibilité de faire fonctionner tous ces services dans un environnement cloud marque le début d’une nouvelle phase de la success story. La devise d’Elysia est qu’on ne trouve pas de solutions tout seul. Cela se traduit par une collaboration étroite avec les développeurs de produits radiopharmaceutiques. « Nous voulons les faciliter, les accélérer et les rendre plus fiables », soulignent-ils. Ils y attachent une valeur ajoutée sociétale : faire en sorte que ces produits soient disponibles dans le monde entier à un prix abordable. La pandémie a donné à eFarmz un coup de boost qui lui a permis d’afficher une croissance de 155 %, mais l’entreprise souhaite poursuivre sa croissance. Un élargissement de la gamme, l’automatisation et la numérisation de l’entrepôt ainsi que la version mobile de son site et une expansion géographique des activités doivent permettre à l’entreprise de devenir un acteur incontournable.

Soutien financier

Ces cinq entreprises de croissance fournissent également quelques exemples de l’importance d’un financement adéquat pour une croissance substantielle. Netaxis a réussi à se développer de 40 % au cours de chacune des dernières années. Pourtant, l’entreprise utilise le soutien d’un fonds d’investissement pour la mise en œuvre de son plan de développement stratégique. Un mouvement similaire peut être observé chez Cowboy. L’entreprise compte sur l’intervention de quelques investisseurs internationaux pour — ainsi qu’elle le formule — « fournir les moyens nécessaires à ses ambitions ». Il s’agit là aussi d’un aspect de l’existence d’une scale-up. La connaissance du marché et des produits reste cruciale, tout comme les bons choix stratégiques, mais il est au moins aussi important de trouver les bons partenaires avec lesquels réaliser cette nouvelle croissance.

Label de qualité

Pour la Scale-up de l’Année plus peut-être que pour n’importe quel autre concours, être selectionné est déjà une victoire. L’entreprise qui décrochera le trophée pourra néanmoins se targuer d’avoir été plébiscité par un jury professionnel d’exception. Ainsi, ce prix est aussi un label de qualité dont on peut être fier à juste titre. Le jury décide, c’est lui qui tranche... Et son verdict tombera le 15 février prochain.

Résumé

Cowboy, eFarmz, Elysia, Netaxis et Urbantz : voici les 5 finalistes de la Scale-up de l’Année 2021. 5 profils uniques qui partagent une caractéristique commune : une croissance rapide grâce à une idée brillante. Mais qui remportera le titre le 15 février ?

À propos de cet article

Par EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires