3 minutes de lecture 31 mai 2019
Gestionnaires discutant entre collègues devant leur ordinateur

Mettez à niveau la planification de votre chaîne d’approvisionnement en cinq étapes

Par

EY Canada

Organisation de services professionnels multidisciplinaires

3 minutes de lecture 31 mai 2019

Découvrez le rôle déterminant que peut jouer une approche numérique intégrée dans la planification de la chaîne d’approvisionnement.

Les nouvelles technologies et le numérique semblent très prometteurs pour beaucoup d’organisations. Toutefois, le parcours numérique lié à la création d’une capacité de planification intégrée ne repose pas uniquement sur la technologie. Le véritable défi réside dans l’établissement d’un lien entre les aspects stratégiques, tactiques et opérationnels de la planification, ainsi que dans le décloisonnement de votre organisation pour en accroître l’agilité et l’efficience. Tout cela est cependant beaucoup plus facile à dire qu’à faire.

Ce que les entreprises recherchent avant tout, c’est la capacité de savoir ce qu’elles ont vendu aujourd’hui afin de pouvoir en produire plus demain et assurer le réapprovisionnement dans les trois ou quatre jours suivants. L’idéal d’une chaîne d’approvisionnement homogène permettant d’assurer que la quantité de produits acheminés aux détaillants correspond directement à la consommation passe en réalité par une planification numérique intégrée.

Cette approche numérique intégrée offre une solution exhaustive pour automatiser les processus de planification horizontale et de planification verticale de manière efficace et rationnelle. Toutes les entreprises peuvent atteindre cet objectif en suivant les cinq étapes suivantes :

  1. Création de centres de planification et de centres d’excellence :
    Un centre d’excellence multifonctionnel permet une véritable synchronisation de bout en bout.

  2. Transformation du processus de planification des ventes et de l’exploitation en processus de planification des activités d’entreprise par une approche numérique intégrée :
    L’ensemble des processus, des fonctions interreliées et des questions de gouvernance et de cadence doit être pris en compte pour assurer une croissance rentable fondée sur des données utiles et transparentes.

  3. Segmentation et synchronisation – Création d’un flux pour toute la chaîne de valeur segmentée :
    L’élimination de l’effet coup de fouet permet de stabiliser l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement de vos produits sur le marché.

  4. Mise en place d’une chaîne de valeur connectée et fondée sur l’exception pour mettre l’accent sur la planification et les gains d’efficience :
    Tirez parti de la stabilité, optimisez vos processus de planification et vos technologies et mettez en place une chaîne de valeur de la planification fondée sur l’exception.

  5. Établissement d’un processus de planification presque entièrement automatisé grâce à une automatisation intelligente fondée sur l’intelligence cognitive et l’intelligence artificielle et à une automatisation des processus par la robotique :
    Créez une capacité de planification autonome pour prendre en charge les aspects les plus importants de votre planification, ce qui laissera plus de temps aux responsables de la planification pour surveiller la chaîne de valeur et prendre des décisions qui permettront de mieux soutenir les activités en tenant compte des autres fonctions.

En matière de technologie, il n’y a pas de raccourci

Beaucoup d’organisations ont besoin de conseils pour gérer l’incertitude engendrée par la conversion au numérique. Elles craignent de perdre une bonne occasion et veulent savoir comment intégrer les technologies les plus récentes à leur chaîne d’approvisionnement. Ce n’est pas l’approche à privilégier. On ne peut pas prendre de raccourci dans ce domaine, et l’ajout d’une technologie du simple fait de sa nouveauté ne permet pas de résoudre tous les problèmes existants.

Pourtant, beaucoup trop d’entreprises entreprennent une telle démarche en s’appuyant sur des processus qui n’ont pas été mis en œuvre adéquatement et sans avoir clairement défini les rôles et responsabilités et la structure organisationnelle. Il ne s’agit là que de quelques problèmes courants qui doivent être réglés avant d’amorcer une conversion au numérique.

La qualité des données pose souvent problème également. L’exactitude des données de base est essentielle pour l’automatisation, et les progiciels de gestion intégrés patrimoniaux et l’incompatibilité des systèmes peuvent nuire à leur cohérence. La seule exception à cette règle serait la possibilité d’appliquer l’IA dans le lac de données pour faire correspondre les numéros et descriptions de produits stockés dans un ensemble de plusieurs bases de données. Cependant, l’extraction de données exactes et de qualité demande du temps aussi. Il n’y a pas de solution facile.

Obstacles à la planification numérique intégrée

L’absence de synchronisation et la persistance de l’effet coup de fouet dans la chaîne de valeur constituent les défis les plus difficiles à surmonter en matière de planification. Il arrive souvent qu’une entreprise disposant de stocks très importants doive composer avec des problèmes de ruptures de stocks et de niveaux de service sans en comprendre les causes fondamentales.

Ces causes fondamentales sont les suivantes :

  • Nombre élevé de partis pris ou d’erreurs dans les prévisions
  • Décalage entre les ventes et les activités de commercialisation qui stimulent la demande
  • Absence de segmentation et de paramètres de planification spécifiques pour chaque produit
  • Mauvaise configuration de la chaîne d’approvisionnement qui empêche de prendre en compte la demande réelle des consommateurs
  • Non-intégration des principaux fournisseurs à la capacité de planification, faisant en sorte que leur manque de fiabilité se répercute sur les activités de production en amont

Le décloisonnement, la rationalisation des processus et l’amélioration de la qualité des données sont essentiels pour que la création d’une capacité de planification numérique intégrée se déroule sans encombre.

Résumé

Beaucoup d’organisations entreprennent le parcours numérique visant l’intégration du processus de planification de leur chaîne d’approvisionnement de manière prématurée, en s’appuyant sur des processus qui n’ont pas été mis en œuvre adéquatement et sans avoir clairement défini les rôles et responsabilités. Le véritable défi réside dans l’établissement d’un lien entre les aspects stratégiques, tactiques et opérationnels de la planification, ainsi que dans le décloisonnement de votre organisation pour en accroître l’agilité et l’efficience.

À propos de cet article

Par

EY Canada

Organisation de services professionnels multidisciplinaires