Le virage numérique de l’audit est le reflet d’une ère de transformation

8 minutes de lecture 28 mars 2019

Le virage numérique de l’audit est le miroir d’une transformation plus vaste qui s’opère dans le monde des affaires.

Nous vivons une ère de transformation dont la principale caractéristique est la connectivité, qu’il s’agisse de données, d’interfaces, de personnes ou d’expériences.

Les organisations continuent à investir considérablement dans les nouvelles technologies afin de tirer profit de cette connectivité, et nombreuses sont celles qui, aujourd’hui, misent sur une transformation numérique à grande échelle pour faire évoluer radicalement les modèles d’affaires traditionnels.

On peut le voir dans un monde de plus en plus connecté par les données et par l’éventail de nouvelles percées technologiques. À titre d’exemples, mentionnons la croissance des médias sur demande, l’automatisation de plus en plus généralisée, l’intelligence artificielle et même la technologie des drones.

Dans le monde des affaires, cette transformation a marqué un virage fondamental au sein de nombreuses entreprises qui, traditionnellement, n’étaient pas perçues comme des entreprises numériques. Ces organisations, cependant, comprennent bien que leur transformation numérique répond à un impératif et représente un changement culturel important qui crée de la valeur. Elles savent qu’elles doivent accueillir les innovations perturbatrices plutôt que les subir et priorisent les investissements dans de nouveaux systèmes et les technologies d’analyse de données pour mieux comprendre leurs activités et les besoins des marchés qu’elles servent.

Bien qu’il ne fasse pas partie de l’organisation, qui est mieux placé que l’auditeur pour observer ces changements? Les auditeurs sont aux premières loges de cette transformation à grande échelle et sont directement touchés par l’évolution des environnements d’exploitation, la disruption des cycles d’affaires, les changements apportés aux modèles organisationnels et la numérisation générale des processus.

Transformation numérique de l’audit

Étant donné que le virage numérique des entreprises génère de plus en plus de données, les rôles des professionnels de l’audit sont appelés à évoluer. Ce volume grandissant d’informations doit être utilisé efficacement afin de livrer des audits de grande qualité et de permettre aux auditeurs de mieux se concentrer sur l’identification des risques et les perspectives d’affaires. Le volume considérable et le potentiel inexploité des données générées par les nouvelles technologies motivent le besoin de transformation continue de l’audit à l’ère numérique.

Comme les entreprises, les cabinets d’audit doivent se pencher sur les répercussions de la transformation sur leur façon de faire des affaires. Par exemple :

  • Est-ce qu’une plateforme technologique pourrait être développée afin de connecter les équipes d’audit de différents endroits entre elles et aux sociétés auditées?
  • Comment la centralisation, la standardisation et l’automatisation pourraient-elles permettre de réaliser tout le potentiel d’un audit numérique connecté?
  • Comment l’analyse de données peut-elle faire partie intégrante de l’audit?
  • Comment les auditeurs peuvent-ils utiliser l’innovation pour créer de la valeur pour les sociétés auditées?

 

Voici les questions sur lesquelles les auditeurs d’EY ont planché pour développer l’audit numérique d’EY, le premier audit connecté axé sur les données. 

-

En tirant profit de la connectivité et des informations optimisées par la technologie, les parties prenantes ont davantage confiance dans les informations financières des sociétés auditées. La direction de la société et les équipes des finances peuvent faire l’expérience d’un audit plus efficace et les comités d’audit peuvent tirer parti d’informations plus pertinentes sur les risques et de nouvelles perspectives.

Plus qu’une transformation technologique, l’audit numérique amène les auditeurs à modifier leur méthode de travail, ce qui améliore la connectivité, favorise l’automatisation afin qu’ils puissent consacrer plus de temps aux aspects faisant appel au jugement, et aide à améliorer l’analyse et l’information.

L’audit numérique n’est plus un rêve, mais une réalité. Il est également au cœur de la mission d’EY, soit travailler ensemble pour un monde meilleur en inspirant confiance afin d’assurer le bon fonctionnement d’un monde complexe.

Résumé

Le rôle d’un professionnel en audit évolue en réponse à la transformation numérique des sociétés. Grâce au traitement d’un plus grand volume de données, l’automatisation peut aider à réaliser des audits de grande qualité et permettre aux auditeurs de se concentrer davantage sur l’identification des risques et les perspectives d’affaires. L’évolution de l’audit entraîne une connectivité et une transparence plus importantes et, par ricochet, une plus grande confiance de la part des parties prenantes.