5 minutes de lecture 3 juil. 2018
johann vorster

Faut-il fonder une entreprise pour devenir un entrepreneur?

Par

EY Canada

Organisation de services professionnels multidisciplinaires

5 minutes de lecture 3 juil. 2018
Sujets connexes Les anciens d’EY

Un entrepreneur ne devrait pas être caractérisé par sa capacité à fonder une entreprise,  mais plutôt par sa capacité à diriger et à susciter des changements.

Johann Vorster, chef de la direction de Clover, n’était pas certain de mériter le titre d’Entrepreneur de l’année d’EY 2015 de l’Afrique du Sud  étant donné qu’il n’avait pas fondé l’entreprise. Les débuts de celle-ci remontent à plus d’une centaine d’années à l’époque où elle représentait un collectif de producteurs laitiers. Toutefois, lorsque Johann est entré en fonction en 2000, il a entrepris de transformer l’entreprise qui s’endettait de plus en plus. « On me surnommait la source de disruption », dit-il. En 2003, il a transformé la National Co-Operative Dairies en une société ouverte, et il l’a renommée Clover Industries.

La définition d’un entrepreneur

« Lorsque j’ai remporté le titre d’Entrepreneur de l’année d’EY de l’Afrique du Sud, j’ai eu quelques doutes sur les raisons de ma nomination, affirme Johann, mais une fois arrivé à Monaco, où nous étions tous en concurrence les uns avec les autres, je me suis rendu compte que le rôle d’entrepreneur pouvait être défini de nombreuses façons. »

Il ajoute qu’il n’est pas nécessaire de fonder sa propre entreprise pour devenir un entrepreneur. « Un entrepreneur peut provenir d’une autre entreprise, ou avoir fondé sa propre entreprise, tant et aussi longtemps que les raisons pour lesquelles il est devenu entrepreneur sont bien définies. Avez-vous modifié le fonctionnement de l’entreprise? C’est ça, la définition d’un entrepreneur. C’est une personne qui suscite des changements qui profiteront à une génération entière. »

Leadership entrepreneurial : seul ou en équipe?

Johann a toujours fait preuve d’un esprit d’équipe, alors sa participation au Grand Prix de l’Entrepreneur lui a permis de réfléchir à sa contribution personnelle pour Clover, ce qu’il n’avait jamais fait auparavant. Il explique : « On vous force à réfléchir à ce que vous avez fait et après y avoir réfléchi, je me suis rappelé avoir posé quelques gestes audacieux, et ce, sans l’appui de mon équipe. Ce sont des choses que j’ai accomplies moi-même. »

Alors que Johann était à la direction de Clover, l’entreprise s’est transformée en une marque dynamique offrant des produits diversifiés aux consommateurs. Aujourd’hui, plus de 40 % des revenus de l’entreprise proviennent de produits non laitiers, tels que du thé glacé, de l’eau minérale et des jus de fruits. Clover compte près de 15 000 points de livraison en Afrique du Sud et a des projets ambitieux pour accroître ses exportations dans le reste du continent.

Où les gens inspirés puisent-ils leur inspiration?

Selon Johann, remporter le titre d’Entrepreneur de l’année d’EY de l’Afrique du Sud a redonné de la vigueur à sa fibre entrepreneuriale et a renforcé sa conviction qu’un leader suscite le changement.

« Depuis que j’ai remporté ce titre, j’ai fait une ou deux choses intéressantes et audacieuses, et je crois pouvoir les attribuer au GPE », affirme-t-il.

Le chef de la direction de Clover a découvert que le Forum du volet mondial du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY à Monaco était l’endroit idéal pour établir des relations avec des professionnels provenant de divers secteurs.

« Je me suis senti très inspiré après avoir rencontré les gens du Forum. D’ailleurs, je suis resté en contact avec un grand nombre d’entre eux. Cela permet d’élargir ses horizons et sa vision par rapport aux affaires et  pour moi, ça a été une source d’inspiration. »

Résumé

Un entrepreneur n’est pas seulement quelqu’un qui fonde une entreprise. C’est un leader qui est source de disruption et qui innove tout en conciliant le travail d’équipe avec une détermination individuelle et une prise de décision audacieuse.

À propos de cet article

Par

EY Canada

Organisation de services professionnels multidisciplinaires

Sujets connexes Les anciens d’EY