5 minutes de lecture 12 juin 2018
entrepreneur working cafe laptop

Comment les entrepreneurs ouvrent la voie vers l’avenir

5 minutes de lecture 12 juin 2018
Sujets connexes Croissance

Les entrepreneurs jouent un rôle essentiel dans l’économie mondiale. Ils posent des questions difficiles, stimulent l’innovation et livrent concurrence aux grandes entreprises.

Il n’y a pas de parcours tracé d’avance pour devenir entrepreneur. Ce peut être un étudiant estonien de niveau collégial de 19 ans qui travaille avec son frère à concevoir une importante application de covoiturage destinée aux marchés émergents. Ou un chef de la direction de la troisième génération qui fait de l’entreprise familiale allemande un fournisseur de solutions technologiques de premier plan pour l’industrie automobile mondiale. Ou encore un producteur de blé péruvien prenant conscience qu’il existe une demande à l’échelle mondiale pour ses cultures locales, et qui fait alors passer l’entreprise familiale au niveau d’entreprise de produits alimentaires d’envergure internationale.

Ce ne sont là que quelques exemples des parcours inspirants de certains des entrepreneurs du programme Le Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY de cette année. Même si ces parcours sont très différents, les entrepreneurs les plus prospères ont ceci en commun : ils ne se laissent pas distraire par les pressions qui s’exercent à court terme. Ils adoptent plutôt une vision stratégique à long terme, qu’ils mettent ensuite à exécution.

Nous avons pu le constater à maintes reprises dans le cadre de notre travail chez EY. D’ailleurs, lorsque nous avons interrogé des entrepreneurs et leurs homologues du marché intermédiaire pour l’édition du Baromètre mondial de la croissance de cette année, nous avons découvert qu’une approche orientée vers l’avenir est un point qu’ont en commun les entrepreneurs qui dirigent les entreprises affichant la croissance la plus rapide. Par rapport aux autres répondants, les entrepreneurs à forte croissance sont trois fois plus nombreux à affirmer qu’il faut consacrer autant de temps à l’avenir qu’au présent.

Partout dans le monde, des entrepreneurs de cette trempe ouvrent la voie vers l’avenir. Et les plus brillants entrepreneurs font preuve de vision à long terme de trois façons principalement.

1. Répondre à des besoins de la société

Ils ciblent d’abord un besoin grandissant à combler, puis se positionnent pour y répondre.

Prenons l’exemple de Mate Rimac de la Croatie. À 19 ans, il a commencé à faire de la mécanique dans un garage qu’il avait emprunté. Un jour, le moteur de sa BMW Série 3 1984 a rendu l’âme. Sous le coup de l’inspiration, Mate a décidé de le remplacer par un système de motorisation électrique. L’innovation a si bien fonctionné que la voiture modifiée a établi le record du monde Guinness du véhicule électrique à accélération la plus rapide.

Mais outre son ingéniosité, Mate avait une vision. Il a compris que, compte tenu des préoccupations et de la réglementation relatives à l’environnement, les voitures électriques auraient un rôle de plus en plus grand à jouer dans l’avenir. Il a su prévoir que des consommateurs afflueraient vers le marché des véhicules électriques si ces véhicules n’étaient pas ennuyants. C’est ainsi qu’en 2009, bien avant que la plupart des grandes entreprises se lancent sérieusement dans les technologies électriques, il a fondé une entreprise destinée à produire des voitures électriques de grande qualité.

Aujourd’hui, sa vision a fait place à une réalité hors du commun. Alors que de grandes villes se préparent à interdire les véhicules au diesel, on prévoit que la demande de véhicules électriques augmentera de façon exponentielle – en 2040, 55 % des nouvelles voitures vendues et 33 % du parc automobile mondial seront électriques. Quant à l’entreprise de Mate, elle compte maintenant 350 employés et fabrique la voiture électrique la plus rapide du monde.

2. Se concentrer sur une vision à long terme

Après avoir ciblé un besoin à combler, les entrepreneurs font également preuve de vision à long terme d’une deuxième façon : en refusant de laisser les distractions de courte durée nuire à leur stratégie à long terme.

Pour ce faire, l’entrepreneur doit souvent passer des années à réaliser d’infimes profits – voire aucun profit – le temps de faire croître son entreprise et de concrétiser sa vision. Il doit aussi faire des investissements qui donneront beaucoup de valeur à l’entreprise à long terme, même s’il doit en assumer le prix à court terme.

La façon dont l’entrepreneur hongrois József Váradi a géré les pressions quotidiennes sans jamais perdre de vue son objectif à long terme en est un bon exemple. En 2003, József a fondé la compagnie aérienne à bas prix Wizz Air. Malheureusement, un an plus tard, la situation financière de la compagnie était des plus précaires. Plutôt que d’abandonner et de trouver une autre entreprise qui serait immédiatement rentable, il a fait des sacrifices pour rester fidèle à sa vision à long terme. Ses employés et lui ont différé leur salaire jusqu’à ce que la situation financière de la compagnie se redresse. Aujourd’hui, Wizz Air est la plus importante compagnie aérienne à bas prix de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est.

3. Tirer parti de l’innovation

Les entrepreneurs les plus prospères font preuve de vision à long terme d’une troisième façon. La plupart du temps, les entrepreneurs sont également avant-gardistes. Ils n’ont pas peur de tirer parti de l’innovation pour renforcer leur entreprise

Ce n’est un secret pour personne, toutes les entreprises sont très préoccupées par la prochaine vague technologique de l’IA. Celle-ci est susceptible de transformer les aspects les plus fondamentaux des activités de l’entreprise, de la prévision des risques au traitement des contrats. L’ampleur du bouleversement sera telle que le chef de la direction de Google, Sundar Pichai, a déclaré que l’IA entraînera des changements « plus profonds que la découverte de l’électricité ou du feu ».

Là encore, les entrepreneurs ouvrent la voie, tirant parti du potentiel inouï de cette nouvelle technologie. Ainsi, selon le Baromètre de la croissance d’EY, 73 % des chefs de la direction interrogés affirment avoir mis en place des plans pour adopter l’IA d’ici deux ans. Ils vont même jusqu’à embaucher plus de gens pour accélérer l’innovation. Aujourd’hui, plus de la moitié de leurs recrues qui possèdent des compétences particulières sont spécialisées dans les TI, l’analyse de données et les médias sociaux, autant de champs de compétences qui les aideront à soutenir la concurrence au sein d’un environnement numérique dynamique.   

Les plus brillants entrepreneurs sont les penseurs à long terme les plus doués; il n’est donc pas étonnant qu’ils contribuent à ouvrir la voie vers l’avenir. Dans un monde marqué par des pressions à court terme, un flot de nouvelles ininterrompu, un climat d’incertitude dans les sphères géopolitique et économique et des technologies disruptives, tous ont d’importantes leçons à tirer des entrepreneurs. Ceux-ci savent déceler les occasions, faire des sacrifices judicieux à court terme, exploiter de nouvelles innovations et réaliser tout le potentiel d’une vision à long terme. Et au passage, ils contribuent à jeter les bases d’un avenir économique solide, au profit de tous.

Du 13 au 17 juin, les plus grands entrepreneurs et chefs d’entreprise du monde se réuniront à l’occasion du Forum du volet mondial du Grand Prix de l’Entrepreneur d’EY 2018, qui aura pour thème « Notre future façon de penser sera-t-elle ébranlée ou façonnée par le bouleversement que connaissent les entreprises de tous les secteurs? » Joignez-vous à la conversation : suivez  #GPEM#meilleuresquestions et #Baromètredelacroissance

Résumé

Les organisations peuvent tirer des enseignements de l’approche des entrepreneurs pour composer avec le climat d’incertitude dans les sphères géopolitique et économique ainsi que les technologies disruptives.

À propos de cet article

Sujets connexes Croissance