Communiqué

26 févr. 2020 Toronto, CA

Les assureurs canadiens doivent créer de nouveaux modèles d’affaires pour tirer parti de la prochaine vague de possibilités

L’émergence de nouvelles technologies et l’intensification de la concurrence offrent au secteur l’occasion de se réinventer

Personne-ressource auprès des médias

Camille Larivière

Spécialiste, Relations publiques, EY Canada

Professionnelle des relations publiques et des communications. Fière ambassadrice de la langue française au Canada. Curieuse. Accro à la caféine. Adore les hivers canadiens.

Sujets connexes Consultation Cybersécurité
 

Les assureurs canadiens doivent repenser leurs modèles d’affaires actuels afin de relever les défis complexes posés par l’émergence de nouvelles technologies et l’intensification de la concurrence.

  • Les défis liés à la confiance des consommateurs, à l’obsolescence des technologies et à la pénurie de main-d’œuvre accentuent l’urgence de procéder à des changements
  • L’adoption d’une vision claire pour l’avenir s’avère décisive dans la création de valeur à long terme
  • L’établissement d’objectifs ambitieux, d’offres nouvelles et de modèles d’affaires traditionnels ne suffit plus

« Les assureurs canadiens sont vulnérables face aux nouvelles tendances qui apparaissent au sein même de leur secteur, indique Simon Girard, leader du Centre d’excellence pour les services en assurance et en actuariat pour le Québec. La diminution de la confiance des consommateurs, ainsi que l’obsolescence des systèmes technologiques et la pénurie de talent, ne donnent aux assureurs d’autre choix que de procéder à de profonds et urgents changements dans leur façon de faire des affaires. Les assureurs qui disposent d’une vision claire pour l’avenir et qui osent investir dans des modèles d’affaires réfléchis et axés sur les besoins évolutifs des clients s’imposeront comme les leaders de la nouvelle économie. »

Le rapport NextWave Insurance: personal lines and small commercial de 2020 d’EY souligne que les assureurs ne peuvent plus se permettre de tout faire pour tous les consommateurs. Ils doivent revoir leurs objectifs et leurs priorités en redéfinissant leurs modèles d’affaires. Pour ce faire, les assureurs canadiens doivent envisager de prendre les mesures suivantes :

  • Créer une expérience numérique intégrée : Les assureurs les plus efficaces pourront stimuler leur croissance, fidéliser leur clientèle et accroître leurs parts de marché en anticipant les besoins des consommateurs, en ciblant et en réalisant des ventes croisées avec plus d’efficacité, en mettant en place de solides fonctionnalités de libre-service et en mettant l’accent sur l’établissement de relations clients fondées sur les données.
  • Tirer parti des relations afin d’améliorer les processus opérationnels et l’expérience client : Les assureurs peuvent accroître la valeur de leur offre et migrer rapidement vers des plateformes en nuage en établissant des partenariats entre écosystèmes (p. ex., plateformes de partage, médias sociaux, AssurTech et fournisseurs de données) afin d’offrir des services spécialisés, mais complémentaires, qui s’avèrent mutuellement bénéfiques.
  • Adopter une approche proactive en matière de protection des renseignements personnels et commerciaux contre les cyberrisques : Les assureurs peuvent renforcer la confiance des consommateurs en développant des techniques efficaces de lutte aux cybermenaces (de la surveillance proactive, en passant par les interventions en cas d’incident) et en adoptant les mesures de défense les plus fortes qui soient afin de protéger leur clientèle contre le vol d’identité et la violation des données.

« Pour figurer parmi les leaders de l’assurance de demain, les assureurs doivent orienter leurs stratégies en fonction de leurs objectifs, notamment en faisant preuve d’une meilleure agilité avec leurs ressources et en étant nettement plus axés sur la clientèle; mais c’est surtout leur capacité à entraîner le changement organisationnel qui sera leur plus important atout, affirme M. Girard. L’établissement d’objectifs ambitieux, de nouvelles offres et de modèles d’affaires traditionnels ne suffit plus. Les assureurs doivent améliorer leur exécution. »

Consultez le rapport NextWave Insurance: personal lines and small commercial de 2020 d’EY pour en apprendre davantage.

 

– 30 –

À propos EY

 

EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance à l’égard des marchés financiers et des diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Des renseignements sur la façon dont EY recueille et utilise les données à caractère personnel ainsi qu’une description des droits individuels conférés par la législation en matière de protection des données sont disponibles sur le site ey.com/privacy. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Camille Larivière

     Victoria McQueen

camille.lariviere@ca.ey.com

  victoria.mcqueen@ca.ey.com

514 879 8021

   416 943 3141   


 

 

.