7 min de temps de lecture 25 nov. 2019
932633170

Comment le MaaS peut répondre aux enjeux de la mobilité de demain ?

Par Stéphane Manoukian

Associé, Consulting, Secteur public & Infrastructures, France

Aider les collectivités locales à réussir leur transformation, à exécuter leurs politiques et à réaliser leur projet. Entrepreneur, innovateur. Passionné par les projets d’infrastructure.

7 min de temps de lecture 25 nov. 2019
Thématiques associées Le gouvernement et le secteur public

Amélioration des transports collectifs, réduction des coûts et des émissions carbone… découvrez le cercle vertueux du MaaS.

Le secteur de la mobilité, dans son ensemble, doit engager une mutation profonde qui passe par le changement des comportements, la fin du « tout-voiture », le développement des offres de mobilités alternatives et l’optimisation des modes de transports existants. Ce qui n’est pas sans poser de nombreuses questions :

  • Comment réduire la pratique de l’« auto-solisme », afin de réduire la congestion des grands centres urbains, tout en limitant les impacts pour les usagers dépendants de la voiture ?
  • Comment proposer une offre de mobilité plus performante dans les territoires les moins denses ?
  • Les ressources publiques, de plus en plus limitées, serontelles suffisantes pour résoudre l’équation économique de la mobilité ?
  • Quel cadre d’intervention la puissance publique peut-elle offrir aux fournisseurs de nouveaux services de mobilité pour se développer ?
  • Quel modèle économique pour soutenir le déploiement de nouveaux services de mobilité territorialement équitable ?

Le MaaS (« Mobility as a Service ») est un concept global qui émerge avec l’ambition de répondre à ces enjeux

Qu’est-ce que le Mobility as a Service (MaaS) ?

Une solution simple et intuitive pour faciliter tous les déplacements

Le MaaS est un service qui prend la forme d’une application mobile assortie pour l’usager d’un abonnement ou d’un système de tarification à l’usage (« pay as you go »). Dans sa forme la plus aboutie, le service possède les fonctionnalités essentielles suivantes :

  • Un calculateur d’itinéraire qui permet d’optimiser son trajet en fonction des différents modes de transport disponibles dans l’application ;
  • Un portail numérique qui regroupe l’ensemble de l’offre de transport public et privé d’un territoire ;
  • Un moyen de payer sa consommation de mobilité en fonction de son usage sur la base d’un forfait ou au voyage, en pré- ou en post-paiement.

L’objectif du Mobility as a Service : réduire progressivement l’utilisation de la voiture particulière lorsqu’elle n’est pas compétitive par la mise en avant de choix alternatifs de mobilité s’ils sont plus efficaces.

Concrètement, l’usager, qui a préalablement renseigné sur sa plateforme son profil et ses préférences, entre sa destination dans une application pour un trajet immédiat ou à venir. L’application propose alors différentes options pour s’y rendre avec un seul ou plusieurs modes de transports. L’usager choisit ensuite son trajet en fonction de ses besoins/envies. Les différents modes de transport sont réservés et le paiement s’effectue grâce à un titre de transport unique ou est compris dans un abonnement.

L’ambition du MaaS: offrir une alternative crédible à l’usage de la voiture particulière

L’ambition du MaaS est de parvenir à s’inscrire comme une solution alternative crédible et efficace à la possession de la voiture particulière et à faire évoluer les comportements, les usages et les habitudes.

L’objectif recherché est de simplifier l’accès de tous à une offre de transport globale et ainsi favoriser un changement de comportement : réduction progressive de l’utilisation de la voiture particulière lorsqu’elle n’est pas compétitive par la mise en avant des choix alternatifs de mobilité s’ils sont plus efficaces.

Une solution mobilisant des technologies d’ores et déjà maîtrisées

Le MaaS repose sur l’intégration à une plateforme d’échange d’un grand volume de données analysées et traitées en temps réel.

Les différents opérateurs de transports viennent proposer leurs services sur cette interface en renseignant leur offre en temps réel au moyen d’interfaces de programmation applicative (API).

Le Maas permet à l’usager d’adopter le parcours client suivant :

  • Enregistrement de l’utilisateur sur la plateforme, renseignement de son profil et de ses préférences,
  • Planification du trajet par l’usager (choix du point de départ et de la destination),
  • Proposition par l’application de différentes options d’itinéraires pour s’y rendre avec un seul ou plusieurs modes de transports,
  • Réservation de mode de transport souhaité,
  • Paiement en ligne d’un titre de transport unique pour l’intégralité du trajet.

Grâce aux outils d’analyse de données (« data analytics »), l’application est en mesure de calculer les offres de mobilité répondant aux critères des usagers en prenant en compte des évènements en temps réel et de proposer ensuite différentes options de réservation et de paiement de l’offre choisie.

Une révolution dans la relation à la voiture individuelle

Le modèle économique du MaaS est structuré sur le principe de substitution au véhicule individuel : en contrepartie de l’abandon de son véhicule, l’usager bénéficie d’un service de transport public ou privé modulé selon le montant de l’abonnement payé.

Les coûts de possession d’un véhicule (achat du véhicule, assurance, essence) sont supprimés et on passe dans une logique de paiement à l’usage, en ajoutant différents services de mobilité (dont le transport en commun).

Dans sa forme la plus aboutie, le MaaS prend la forme d’un forfait mensuel en contrepartie d’un accès à une offre de transport publique et privée.

Exemple du type d’offres proposées par les entreprises du secteur :

  Offre au voyage Offre au forfait Offre illimitée
Abonnement - 49 € 499 €
Accès à l’offre de l’opérateur de transport public Au voyage Illimité Illimité
Vélos en libre-service - Illimité (30 min) Illimité
Taxi (dans un rayon de 5 km) À la course 10 € par course Illimité
Location de véhicules À l’unité 49 € par jour Illimité
Auto-partage - - Illimité

Cette offre peut s’accompagner de solutions de stationnement et également intégrer les frais de péages urbains ou de franchissement d’ouvrages d’art. Le MaaS peut aussi s’articuler avec des opérateurs de transport interurbains comme un exploitant ferroviaire, des bus de grandes lignes ou du covoiturage de longue distance.

Le budget transport de chaque ménage est ainsi optimisé par le MaaS : le forfait mensuel payé à l’opérateur du MaaS peut être inférieur au budget transport de l’usager surtout si ce dernier possède une automobile et l’utilise quotidiennement.

C’est l’opérateur MaaS qui prend le risque financier entre ses recettes (les forfaits) et les consommations réelles des usagers (les clients).

Qu’apporte-t-il ?

Une réponse aux attentes des citoyens

Les Français sont de grands utilisateurs des applications de mobilité : deux tiers de la population est équipée d’un smartphone avec un accès à internet tandis que près de la moitié des utilisateurs utilise régulièrement des applications en ligne y compris pour y effectuer des achats. Parmi les applications les plus utilisées, Waze, le calculateur d’itinéraire de Google, arrive en 6e position :

Une enquête récente sur les mobilités émergentes en Europe a par ailleurs montré que 59% des Européens sont intéressés par une offre de type MaaS2.

Les trois principales raisons évoquées sont (i) un moyen plus simple pour accéder aux différents moyens de transports, (ii) la certitude de toujours trouver un moyen de se déplacer et (iii) la diminution du recours à l’usage de la voiture individuelle.

Les motivations économiques (ne plus avoir à acheter de titres et tickets de transport et ne plus se soucier du coût de ses déplacements) arrivent en 4e et 5e position des raisons évoquées.

Un bénéfice pour l’ensemble des acteurs

Grâce au MaaS, le citoyen bénéficie d’un canal unique de communication et d’un accès simple à tous les services de mobilité (bus, tram, voiture en libre-service, parking, train, etc.).

La réponse à son besoin de déplacement est personnalisée, intégrée et à un moindre coût pour l’usager et pour la collectivité : l’usager de la voiture individuelle qui se reporte vers d’autres modes diminuera sa consommation d’essence, ses frais de stationnement et son temps de trajet, tandis que l’actuel usager des transports collectifs bénéficie d’une offre étendue.

Par ailleurs, le MaaS s’inscrit dans un modèle économique dans lequel les utilisateurs alimentent, par leurs retours d’expérience, une plateforme et contribuent ainsi, d’une part à mieux comprendre les besoins et donc à enrichir l’offre proposée par la plateforme, et d’autre part, à son rayonnement (les utilisateurs font en partie la publicité de la plateforme).

Le MaaS permet donc d’enclencher un cercle vertueux : la meilleure connaissance des besoins de mobilité sur le territoire offre l’opportunité d’améliorer progressivement les services de transports collectifs - qu’ils soient publics ou privés - et donc de les rendre plus attractifs, générant donc une augmentation de leur fréquentation, qui se traduira soit par une réduction des coûts pour la collectivité, soit par une réduction du prix pour l’usager. La réduction des coûts pour la collectivité libère des marges manœuvre lui permettant de développer l’offre de transport public, tandis que la réduction du coût d’usage permet de rendre le transport public plus attractif : l’offre de service proposée par le MaaS s’en trouve donc améliorée etc.

Enfin, le développement des modes alternatifs à la voiture et la simplification de leur usage permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre, la pollution et les consommations énergétiques.

Le cercle vertueux du MaaS

Ce qu'il faut retenir

Le MaaS permet de répondre aux enjeux de la mobilité de demain en créant un cercle vertueux : la meilleure connaissance des besoins de mobilité sur le territoire améliore les services de transports collectifs et les rend plus attractifs, générant donc une augmentation de leur fréquentation, qui se traduira soit par une réduction des coûts pour la collectivité, soit par une réduction du prix pour l’usager.

A propos de cet article

Par Stéphane Manoukian

Associé, Consulting, Secteur public & Infrastructures, France

Aider les collectivités locales à réussir leur transformation, à exécuter leurs politiques et à réaliser leur projet. Entrepreneur, innovateur. Passionné par les projets d’infrastructure.