4 min de temps de lecture 1 juil. 2019

Fulbert Leveillard : agriculteur, l’accomplissement d’une aspiration profonde

Par

Sylvie Kermoal

Alumni Program Manager, France

Sylvie anime le réseau Alumni en offrant à ses 8 500 membres des occasions d’élargir leurs opportunités et expériences futures tout en nourrissant les liens qu’ils ont tissés avec EY.

4 min de temps de lecture 1 juil. 2019
Thématiques associées Alumni

« Quand je reviens sur mes années EY, je me dis qu’elles m’ont permis d’appréhender les choses différemment. »

Agriculteur depuis décembre 2018 après un peu plus de six ans chez EY comme avocat fiscaliste, le changement s’est fait naturellement. Ce n’était pas une volonté de changer de vie mais simplement l’accomplissement d’une aspiration profonde née dans une longue tradition familiale. Mes aïeuls sont tous agriculteurs depuis plusieurs siècles, une tradition qui se transforme petit à petit en passion et qui devient tout simplement une partie de soi-même.

Alors quand l’occasion s’est présentée d’accrocher mon maillon à cette chaîne, c’est assez naturellement que je me suis installé comme agriculteur, raccrochant ma robe et tournant la page de six belles années chez EY.

Je suis producteur « grandes cultures » c’est-à-dire de céréales, de maïs et de légumes de plein champ (pommes de terre, haricots…) avec une spécificité : je produis sous le label Agriculture biologique. J’ai aussi dans mes cartons quelques projets de développement de la relation avec les consommateurs et/ou transformateurs.

L’agriculture vit une période de grands bouleversements comme probablement bon nombre de professions où la demande des clients est de plus en plus exigeante : qualité, prix bas, protection de l’environnement. De grands défis sont devant nous au premier rang desquels la baisse de l’utilisation des produits phytosanitaires. C’est tout à fait possible, mais avec une contrainte cependant : nous devons davantage travailler le sol pour les remplacer au risque d’en abîmer la vie naturelle et d’émettre davantage de C02. Il nous revient donc de trouver des solutions pour concilier ces impératifs. Autre grand chantier également en cours, celui de la génétique : il nous faut trouver de nouvelles variétés plus résistantes aux maladies et à la sécheresse afin de préserver nos ressources, principalement nos ressources en eau.

Au quotidien, la difficulté est surtout de composer avec la météo et de gérer une trésorerie qui reste timidement financée par les établissements financiers. Mais il y a aussi un autre point d’ombre : la concurrence de productions étrangères importées en France qui ne respectent pas les normes de production exigées en France pour des raisons de santé publique. Nous n’avons pas le droit de les produire mais nous avons le droit de les consommer ! Allez comprendre…

Je suis récemment installé, mais j’ai déjà pu remettre en fonctionnement le système d’irrigation qui me permet d’assurer la diversité de mon assolement et donc une rotation plus longue des cultures permettant de répondre au moins en partie aux exigences environnementales et de m’assurer des revenus.

Ma vie a totalement changé. Quand je reviens sur mes années EY, je me dis qu’elles m’ont permis d’appréhender les choses différemment. Au-delà des personnes, je retiens la volonté d’aller de l’avant, mais aussi le travail d’équipe. Nous ne pouvons pas tout faire tout seul, il faut aussi savoir s’entourer des bonnes personnes. Je retiens aussi que tout bon travail nécessite d’y consacrer le temps nécessaire.

L’agriculture a pour vocation de nourrir les Hommes, il est naturel que nous y consacrions une grande partie de nous-même. C’est l’exigence d’un travail bien fait qui fait la différence…

Ce qu'il faut retenir

Agriculteur depuis décembre 2018 après un peu plus de six ans chez EY comme avocat fiscaliste, Fulbert Leveillard évoque pour EY Alumni son parcours et sa reconversion professionnelle. 

A propos de cet article

Par

Sylvie Kermoal

Alumni Program Manager, France

Sylvie anime le réseau Alumni en offrant à ses 8 500 membres des occasions d’élargir leurs opportunités et expériences futures tout en nourrissant les liens qu’ils ont tissés avec EY.

Related topics Alumni