5 min de temps de lecture 6 déc. 2022
Aerial view of snowy forest with a road

Benchmark auto Q3 2022: Des résultats records tirés par la hausse des prix et des volumes

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.

5 min de temps de lecture 6 déc. 2022
Expertises associées Automotive Transports

Téléchargements

Découvrez notre analyse financière des principaux constructeurs automobiles mondiaux pour le troisième trimestre 2022.

En résumé :

  • Le chiffres d’affaires et le résultat d’exploitation des 16 principaux groupes automobiles bondissent de 28% au troisième trimestre
  • Les volumes sont à nouveau en croissance de 10% principalement portés par le marché en Chine. En Europe de l’Ouest, le marché reste baissier de l’ordre de 3%.
  • La capitalisation boursière des principaux constructeurs a chuté de 35% par rapport au 31 décembre 2021
  • Volkswagen affiche le chiffre d’affaires le plus élevé du secteur. Le résultat d’exploitation de Mercedes-Benz est le plus important des constructeurs mondiaux.

En raison de la forte demande, principalement dans le haut de gamme, et d’une augmentation des prix, les principaux acteurs de l’industrie automobile ont enregistré une forte augmentation de leur chiffre d’affaires et de leurs résultats d’exploitation.

L’approvisionnement en semi-conducteurs s’améliore peu à peu, permettant de faire progresser les volumes des ventes et de servir des carnets de commande toujours étoffés.

Résultat, en dépit du ralentissement de la conjoncture et des tensions géopolitiques, le troisième trimestre a été une période très favorable.

Désormais, le défi pour les constructeurs consiste à maintenir les prix à leur niveau actuel.  Les constructeurs qui parviennent à garder leur produit désirable et recherché résisteront mieux. Cette situation est de toute évidence plus facile à atteindre dans le haut de gamme que dans le segment d’entrée et de moyenne gamme. Les marges des constructeurs généralistes vont subir des pressions sur les prix au cours de l’année à venir compte tenu de l’érosion du pouvoir d’achat, provoquée par le retour de l’inflation.

Conjoncture mondiale du secteur automobile

L’approvisionnement en semi-conducteurs et d’autres produits intermédiaires s’améliore peu à peu ; pour l’industrie automobile, cela se traduit par un redressement des ventes de voitures neuves.

Au cours du troisième trimestre 2022, les 16 principaux constructeurs automobiles ont vendu nettement plus de véhicules qu’au cours de la même période de l’année précédente : les ventes totales ont crû de plus de 10 %, soit près de 1,5 million d’unités pour s’élever à environ 15,7 millions de véhicules.

Sur les 16 constructeurs analysés, 10 ont affiché des ventes en hausse au cours du troisième trimestre. Tesla a affiché la plus forte croissance des ventes (+42 %), suivi par Volkswagen et Mercedes-Benz (+35 %) sur la période.

Au troisième trimestre 2022, Toyota, avec plus de 2,6 millions de voitures, a vendu le plus grand nombre de véhicules dans le monde. Volkswagen se classe en deuxième position avec un peu plus de 2,3 millions de voitures, devant General Motors, qui a vendu environ 1,5 million de voitures. Ces constructeurs ont tous les trois vendus plus de voitures qu’au cours de la même période, un an plus tôt.

Les ventes de voitures neuves ont crû de

10%

par rapport à la même période de l’année précédente

Evolution du chiffre d’affaires

Au troisième trimestre 2022, le chiffre d’affaires cumulé des 16 plus grands constructeurs automobiles mondiaux a bondi de plus de 28 % sur un an, soit une augmentation d’environ 106 milliards d’euros, pour s’élever au total à près de 480 milliards d’euros.

Tous les grands groupes automobiles ont vu leur chiffre d’affaires progresser au cours du troisième trimestre.

Dans ce domaine, Volkswagen se classe premier avec 70,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires, devant Toyota (66,3 milliards d’euros).

Au cours du troisième trimestre 2022, le chiffre d’affaires global des 16 plus grands constructeurs automobiles mondiaux a atteint un sommet inédit, supérieur de plus de 15 % (soit 67,7 milliards d’euros), par rapport au record enregistré en 2019.

Le chiffre d’affaires cumulé des 16 plus grands constructeurs a augmenté de

28%

sur un an

Au classement des marges, Tesla l’emporte devant Mercedes et BMW

L’EBIT global des constructeurs étudiés ayant communiqué leurs résultats a connu au troisième trimestre 2022 son niveau historique pour cette période, dépassant d’environ 28 % le sommet enregistré un an plus tôt. Les constructeurs allemands, avec une augmentation de 58 % ont connu la progression la plus forte suivie par les constructeurs américains (+38 %). Mercedes-Benz (5,2 milliards d’euros) et Volkswagen (4,3 milliards d’euros) ont en tête du classement des constructeurs affichant les résultats d’exploitation les plus élevés.

Pour les marges bénéficiaires, c’est à nouveau Tesla qui est en tête : le constructeur de véhicules électrique californien a réalisé une marge de 17,2 %, devançant Mercedes-Benz (13,8 %) et BMW (9,9 %). Pour l’ensemble des entreprises analysées, la marge moyenne a été de 7,3 %, soit un niveau comparable à celui observé un an plus tôt. Elle a donc été nettement plus élevée que son niveau d’avant la crise sanitaire : entre 2013 et 2019, la marge bénéficiaire moyenne des groupes automobiles se situait en effet à 6,1 %.

Tous les constructeurs n’ont pas vu leur rentabilité augmenter. Dans ce domaine, les écarts ne cessent de grandir. Pour les cinq constructeurs ayant les marges les plus élevées, la marge moyenne a crû de 9,1 à 11,7 % en glissement annuel. Pour les cinq constructeurs aux marges les moins élevées, en revanche, la marge moyenne s’est réduite de 5,5 à 3,8 %.

Evolution des ventes dans les 3 grandes régions

Au troisième trimestre 2022, l’évolution des ventes dans les trois grandes régions a divergé, contrairement au deuxième trimestre, où elles ont toutes connu des ventes en recul à deux chiffres en pourcentage par rapport au même trimestre de l’année précédente. Alors que les ventes cumulées en Europe de l’Ouest ont reculé de près de 3 %, elles se sont légèrement redressées aux États-Unis (+1,3 %) et ont rebondi en Chine (+11 %).

Europe de l’Ouest

En Europe de l’Ouest, en revanche, les ventes se sont contractées de 3 %. Celles des groupes allemands ont notamment baissé de 3 % au cours de la période.

Une nouvelle fois, c’est Volkswagen qui a vendu le plus de véhicules en Europe de l’Ouest, suivi par Stellantis, Renault et BMW. Toutefois, seul Renault a connu des ventes en légère augmentation en glissement annuel, alors que les trois autres constructeurs ont tous vendu moins de voitures qu’au cours de la même période de l’année précédente.

 Au total, les ventes ont été en repli chez 9 sur les 14 constructeurs actifs sur le marché de l’Europe de l’Ouest ayant communiqué leurs chiffres.

Etats-Unis

Les ventes aux États-Unis se sont très légèrement redressées (+1 %).

Au troisième trimestre 2022, General Motors a dominé le marché américain, avec des ventes en hausse de 24 % par rapport à la même période de l’année précédente. Ford, qui se classe deuxième, a lui aussi vendu nettement plus de véhicules qu’au cours de la même période de l’année précédente. En revanche, Toyota et Stellantis, troisième et quatrième du classement, ont vu leurs ventes refluer.

Chine

Après des ventes toujours en recul de près d’un quart au deuxième trimestre sur le plus grand marché du monde, la Chine s’est mue au troisième trimestre en moteur de croissance du secteur, les ventes de voitures ayant progressé de 11 %, tous constructeurs confondus.

Tout comme l’année précédente, c’est Volkswagen qui a vendu le plus de véhicules sur le marché chinois au cours du troisième trimestre 2022, suivi par General Motors et Toyota. Ces constructeurs ont tous trois connu des ventes en progression par rapport à la même période de l’année précédente, cette hausse étant même à deux chiffres de pourcentage pour Volkswagen et Toyota.

Au total, les ventes ont été en recul en glissement annuel chez 8 des 15 constructeurs ayant communiqué leurs chiffres. Sept constructeurs ont vu leurs ventes augmenter. Avec une progression de 67 %, Mercedes-Benz a affiché l’augmentation la plus forte de tous les constructeurs analysés.

En progression de près de 38 % sur un an, les ventes sur le marché automobile chinois ont enfin progressé en 2022. Elles s’étaient respectivement contractées de 15 % et de 19 % lors des deux trimestres précédents.

Évolution de la capitalisation boursière des constructeurs automobiles

La capitalisation boursière totale des 16 plus grands constructeurs a connu un net recul depuis le début de l’année en cours : au 10.11.2022, elle s’élevait à environ 1 294 milliards USD, soit 35 % en dessous de sa valeur observée fin 2021. Sur les 16 constructeurs analysés, 15 ont enregistré un recul de leur capitalisation boursière. Les baisses les plus importantes ont été enregistrées par Tesla, Volkswagen et General Motors. Seul Mitsubishi a vu sa capitalisation boursière augmenter.

C’est encore Tesla qui affiche de loin la capitalisation boursière la plus élevée au niveau mondial, dépassant la capitalisation cumulée des huit constructeurs venant à sa suite dans le Top 16 des constructeurs automobiles.

Ce qu'il faut retenir

La transformation de l’industrie automobile est un chantier herculéen. Sa profitabilité actuelle doit permettre son financement.

En effet, les besoins en investissements n’ont jamais été aussi gigantesques qu’aujourd’hui : concrètement, il s’agit de réorienter les gammes de produits vers la mobilité électrique, de réaménager les usines de production en conséquence et de transformer l’ensemble de la chaîne de valeur.

Enfin, la demande de véhicules neufs, dans une période toujours marquée par une inflation élevée, sera à suivre au cours des prochains mois.

A propos de cet article

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.

Expertises associées Automotive Transports