2 min de temps de lecture 26 mai 2018
Une voiture en cours d’assemblage

Supply chains du secteur de l’automobile : comment évoluer vers les véhicules électriques ?

2 min de temps de lecture 26 mai 2018
Thématiques associées Automobile et transports Supply chain

Dans un climat d’incertitude, les équipementiers (OEM) doivent réfléchir à la façon de trouver le juste milieu entre la satisfaction des besoins actuels et l’anticipation des futures demandes qui caractériseront le marché.

Avec les ventes croissantes de véhicules électriques (VE) chaque année et l’apparition de nouveaux modèles sur le marché, les consommateurs peuvent avoir l’impression d’expérimenter d’ores et déjà le futur ou d’en être du moins très proches— . Mais les OEM ont conscience que la réalité est bien plus complexe.

Dans l’ensemble du secteur, les équipementiers sont confrontés à des pressions pour innover et investir dans les produits d’aujourd’hui tout en se ménageant des fonds pour développer de futurs véhicules dotés de technologies de pointe et de pièces uniques. En plus d’autres nombreux obstacles qui se dressent sur leur chemin.

Il n’existe, par exemple pas suffisamment d’aimants sur le marché pour fabriquer tous les groupes motopropulseurs électriques dont nous avons besoin. Cela va prendre 10, 15, 20 ans raison pour laquelle de nombreux mandats de réglementation pour les VE sont établis pour 2030, 2040 et au-delà.​1​

Les VE doivent pouvoir être viables financièrement. Mais, pour l’heure, la base d’approvisionnement de groupes motopropulseurs électriques est insuffisante pour rayonner à l’échelle mondiale. Une période de transition est inévitable et ce, non seulement en raison de l’évolutivité, mais aussi des coûts. Aujourd’hui, le coût d’un VE est bien plus élevé qu’un moteur à combustion interne ordinaire.

En Amérique du Nord, le gouvernement n’a pas les fonds suffisants pour ne serait-ce que songer a subventionner 15 ou 16 millions de VE.

Mi-2018, les équipementiers (OEM) ont annoncé des plans pour investir plus de 90 milliards de dollars dans la recherche et le développement consacrés aux VE. Les OEM, les fournisseurs et les fabricants de batteries forment des alliances afin de révolutionner la mobilité électrique. La transformation de notre supply chain promet d’être une période passionnante mais également éprouvante. Le défi est de taille, mais avec une planification proactive et de la créativité, la transition peut permettre aux entreprises de se repositionner et de prospérer dans le marché de l’automobile du futur.

Ce qu'il faut retenir

Les OEM doivent se préparer à un avenir plus vert, potentiellement mandaté par le gouvernement, tandis que l’évolutivité et les coûts complexifient le marché actuel. Face à cette ambiguïté, les supply chains n’auront d’autre choix que d’adopter la transformation.

A propos de cet article