5 min de temps de lecture 24 avr. 2023
Aerial view of forest with a road

Les groupes automobiles sur la voie rapide malgré des ventes en baisse en 2022

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.

5 min de temps de lecture 24 avr. 2023
Expertises associées Automobile et transports

Téléchargements

Découvrez notre analyse financière des principaux constructeurs automobiles mondiaux pour l’année 2022.

En résumé :

  • Le chiffre d'affaires et le bénéfice d’exploitation des 16 plus grands groupes automobiles du monde atteignent de nouveaux sommets : le chiffre d'affaires augmente de 18%, le bénéfice de 16%.
  • Les ventes en volume ont reculé de près de 3% par rapport à l’année dernière. Cette baisse concerne les trois grandes régions (Europe de l’Ouest, États-Unis et Chine), la Chine étant la plus impactée.
  • Volkswagen est en tête pour le chiffre d'affaires et le bénéfice, et Tesla a la marge la plus élevée.
  • Perspectives d'avenir : la transition vers l’électromobilité se poursuit. La  pression sur les prix va s'accentuer dans un contexte où l’inflation perdure.

Un dernier trimestre solide en chiffre d‘affaires a couronné une année exceptionnellement réussie pour les grands groupes automobiles. En 2022, le chiffre d'affaires des 16 plus grands constructeurs automobiles du monde a augmenté de 18% par rapport à l'année précédente, pour atteindre 1,87 milliards d'euros. Le bénéfice d'exploitation a, quant à lui, augmenté de 16%, pour atteindre près de 157 milliards d'euros. Cette évolution montre que les constructeurs ont réussi à réaliser des ventes et des bénéfices records.

En 2022, les 16 plus grands constructeurs automobiles ont vendu moins de véhicules que pendant l’année précédente. Les ventes totales ont reculé de près de 3%, soit une baisse d’environ 1,7 million de véhicules, les ventes totales s’établissant à environ 61,7 millions de véhicules.
Cependant, au quatrième trimestre 2022, les ventes totales ont connu un léger rebond d’un peu plus de 1 % par rapport à la même période de l’année précédente. Parmi les constructeurs analysés, cinq ont enregistré une augmentation des ventes en 2022, la progression la plus importante revenant à Tesla.

Avec environ 10,5 millions d’unités en 2022, c’est à nouveau, et de loin, Toyota qui a vendu le plus de véhicules neufs dans le monde entier. Avec quelques 8,2 millions d’unités vendues, Volkswagen se classe deuxième devant General Motors, qui a écoulé environ 5,9 millions de voitures. Ces constructeurs ont toutefois tous trois enregistré des ventes en baisse par rapport à 2021. Toyota n’a cependant connu qu’un léger tassement avec un recul de 0,1%.
Seuls cinq constructeurs ont vu leurs ventes progresser leurs ventes par rapport à l’année précédente : Tesla, Ford, Suzuki, Mercedes-Benz et Hyundai.

Les ventes totales ont reculé de près de

3%

soit une baisse d’environ 1,7 million de véhicules.

En 2022, le chiffre d’affaires cumulé des 16 plus grands constructeurs automobiles mondiaux a augmenté de 18% par rapport à l’année précédente et s’élève à près de 1 900 milliards d’euros. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires s’est montré plus dynamique (24,1%) que pour l’ensemble de l’année.

Les 16 constructeurs analysés ont tous enregistré un chiffre d’affaires en croissance sur l’année 2022, a progression la plus importante revenant à Tesla avec une augmentation de 51%.

En 2022, le chiffre d’affaires global des 16 plus grands constructeurs automobiles mondiaux a atteint son niveau le plus haut en période annuelle, dépassant de 12% le niveau record précédent de 2019.

Avec 572 milliards d’euros, les constructeurs allemands ont enregistré le chiffre d’affaires annuel le plus élevé jamais atteint. Les constructeurs japonais, américains et sud-coréens ont eux aussi réalisé des chiffres d’affaires record en période annuelle.

En 2022, le résultat d’exploitation des constructeurs analysés a lui aussi connu une forte progression en glissement annuel, dépassant de près de 16%, soit d’environ 21 milliards d’euros, le résultat cumulé d’environ 157 milliards d’euros de l’année précédente. Au quatrième trimestre, avec une croissance d’un peu plus de 19%, le bénéfice cumulé des constructeurs a davantage augmenté que pour l’ensemble de l’année.

Sur les 16 constructeurs analysés, 14 ont enregistré un EBIT en progression au cours de l’année civile. La progression la plus marquée a été celle de Mitsubishi avec un résultat en augmentation de 291%, devançant Tesla et Nissan.

En moyenne, la marge de 8,4% des entreprises étudiées n'était que légèrement inférieure au niveau de l'année précédente (8,5%). À titre de comparaison, en 2019, c'est-à-dire avant le début de la pandémie, les principaux constructeurs réalisaient une marge de 4,7%.

Tesla a réalisé la marge bénéficiaire la plus élevée parmi les 16 entreprises étudiées. Tesla a atteint une marge de 16,8% et s'est ainsi placée devant Mercedes Benz (13,6%) et Stellantis (11,7%).

Pour l'année en cours la pression sur les prix sera forte, la croissance modérée, la situation des livraisons normalisée et les réserves de commandes issues de la pandémie finiront par disparaître.

Dans chacune des trois grandes régions, les ventes totales des constructeurs analysés ont connu un repli significatif en 2022. C’est sur le marché chinois que les groupes ont enregistré les baisses les plus importantes, avec un recul total du volume de ventes de 12% par rapport à l’année précédente. En 2022, leurs ventes cumulées ont régressé d’environ 6% en Europe de l’Ouest et de 5% sur le marché américain.

Europe de l’Ouest

En 2022, c’est Volkswagen qui a vendu le plus de véhicules en Europe de l’Ouest, suivi par Stellantis, Renault et BMW. Tous ces constructeurs ont vu leurs ventes baisser par rapport à 2021, le recul étant le plus marqué pour Stellantis (-13%) et le plus modéré pour Renault (-3%). Au total, 11 des 15 constructeurs analysés et ayant communiqué leurs chiffres ont connu des ventes en baisse sur le marché de l’Europe de l’Ouest pendant l’année civile 2022.

États-Unis

En 2022, General Motors domine le marché américain en ce qui concerne le volume de ventes, position que Toyota avait réussi à lui ravir pour la première fois l’année précédente. Toyota et Ford occupent les deuxième et troisième places dans le classement des ventes pour 2022. Les deux constructeurs américains ont enregistré des ventes en hausse par rapport à 2021, contrairement à Toyota, dont les ventes ont été en net recul avec une baisse de 10 %.

Chine

Tout comme l’année précédente, c’est Volkswagen qui a vendu le plus de véhicules sur le marché chinois en 2022, suivi par General Motors et Toyota. Ces trois constructeurs ont cependant tous enregistré des ventes en baisse par rapport à l’année précédente. Alors que celles de General Motors ont été en net recul (-10%), les ventes totales de Toyota n’ont connu qu’un léger tassement à -0,2%. Au total, 14 des constructeurs analysés et ayant communiqué leurs chiffres ont vu leurs ventes sur le marché chinois baisser en 2022. Seul Mercedes-Benz a réalisé des ventes en progression (+2%) par rapport à l’année précédente.

En Chine, les ventes de voitures neuves des entreprises analysées ont baissé de 12% l'année dernière, les constructeurs allemands ont enregistré un recul de 3%. La part de la Chine dans les ventes totales des trois groupes allemands s'est donc contractée pour la deuxième fois consécutive et s'élève désormais à 36,6%, contre 37,4 % en 2021.

Ces dernières années, la situation en Chine a été fortement marquée par la pandémie, une croissance économique plus faible et l'émergence de nouveaux concurrents. Le marché est devenu très concurrentiel et exigeant, le prix joue un rôle de plus en plus important dans le choix des consommateurs.

Ce qu'il faut retenir

L'industrie automobile va actuellement de record en record. L'année 2022 a été marquée par d'importantes difficultés de livraison et, en même temps, par une forte demande, surtout pour les véhicules haut de gamme. Les constructeurs ont pu imposer des prix de vente élevés, ce qui leur a permis de réaliser des ventes et des bénéfices records. Ces résultats permettent aux constructeurs de financer les investissements lourds à réaliser pour poursuivre la transition vers l’électromobilité.

En 2023, le défi pour les groupes automobiles sera de maintenir des prix à un niveau élevé dans un contexte ou l’inflation pèse sur le pouvoir d’achat des consommateurs.

A propos de cet article

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.