4 min de temps de lecture 1 déc. 2016
Scientifique

Comment les entreprises chimiques peuvent trouver un nouveau souffle en Europe

La concurrence et la banalisation accrues les poussent à différencier leurs stratégies par segment et par marché.

L’avantage concurrentiel de l’industrie chimique européenne a diminué au profit des États-Unis et du continent asiatique, qui développent une production à faible coût dans ce domaine. Face à l’augmentation de la demande des marchés émergents d’Asie et d’Amérique latine, les sites de production ont été transférés dans ces régions et les fabricants de produits chimiques leur emboîtent le pas.

Par ailleurs, les réglementations strictes en vigueur sur le marché européen, les lourdes écotaxes et le lent décollage des matières premières de remplacement contribuent à la faible croissance de ce secteur.

Alors que le contexte mondial est toujours plus imprévisible, les fabricants de produits chimiques européens peuvent développer une stratégie pour évoluer constamment, afin d’augmenter leurs parts de marché et la croissance de leurs marges. 

Quelles stratégies les entreprises du secteur chimique doivent-elles envisager ?

Si la restructuration des opérations commerciales de l’industrie chimique européenne est devenue une nécessité, ce secteur doit également chercher à réorganiser ses activités et son modèle opérationnel. Un modèle d’entreprise intégré, prévoyant la proximité avec les fournisseurs de matières premières et le développement de nouveaux produits différenciés pour répondre aux besoins des consommateurs, est aujourd’hui impératif.

Contrairement aux années précédentes, il ne suffit plus aux entreprises chimiques de cibler un produit ou un secteur à forte croissance. Elles doivent revoir constamment leur offre de produits (et de services) et son intérêt dans le contexte industriel actuel. Chacune d’elles doit maîtriser le cycle de vie chimique complet de ses produits.

En outre, les fabricants de produits chimiques ne peuvent plus négliger les besoins et préférences du client final. Elles doivent donc développer des produits et services spécialisés pour le consommateur industriel final de leurs clients.

Dans le même temps, les entreprises doivent prendre leurs responsabilités à l’égard de la société et de leurs parties prenantes. Elles doivent fabriquer des produits qui améliorent la santé, la performance environnementale et la sécurité.
Pour y parvenir plus facilement, elles doivent développer un modèle économique personnalisé, tenant compte de la chaîne de valeur hiérarchisée de leurs activités.

Une feuille de route pour l’avenir

1. Redéfinissez votre modèle d’entreprise et vos opérations

Pour réussir en Europe, une entreprise doit impérativement se livrer à un examen attentif des paramètres opérationnels, de la technologie et des processus utilisés, mais aussi des produits présents sur le marché, entre autres facteurs. Par ailleurs, le modèle d’entreprise doit tenir compte de l’intégration verticale dans la chaîne de valeur et horizontale dans les fonctions.

2. Identifiez la combinaison de matières premières optimale

Si une entreprise pétrochimique de base peut cibler l’acquisition de matières premières à bas prix, une société spécialisée doit en revanche évaluer sa structure de coûts et chercher une stratégie de collaboration pour acquérir des matières premières auprès de fabricants de produits chimiques de base et diversifiés. De son côté, une entreprise diversifiée peut investir dans une installation intégrée pour réaliser des économies de coûts, avec un approvisionnement durable en matières premières.

3. Assouplissez la supply chain

Confrontées à une instabilité durable, les entreprises chimiques européennes doivent trouver le meilleur moyen de développer une supply chain agile et adaptable, conforme aux exigences de sécurité. Dans l’industrie chimique, une problématique telle que l’effet coup de fouet est amplifiée, car les stocks excédentaires augmentent l’encombrement et perdent de la valeur.

4. Développez un portefeuille d’activités adapté

Vous devez identifier les mégatendances émergentes dans différentes régions et la manière dont elles stimuleront leur demande de produits. La croissance proviendra essentiellement de percées technologiques dans les secteurs médical, informatique, électronique, automobile et énergétique. En surveillant les mégatendances, vous pourrez distinguer les produits à fort potentiel de croissance et à marge élevée.

5. Adaptez votre stratégie d’investissement en innovation à vos clients

À titre d’exemple, un fabricant de produits chimiques de base énergivore et consommant beaucoup de produits de départ doit investir dans l’innovation des matières premières, qui réduit les coûts et favorise des produits durables. Il doit en outre développer des plans d’innovation avec des objectifs R&D spécifiques à chaque domaine (matières premières, processus et produits et solutions), pour faciliter la répartition de ressources limitées.

6. Attirez les personnes compétentes

Votre vivier de talents doit comporter trois types d’éléments :

     
  • des scientifiques développant des produits innovants ;
  • des experts industriels capables d’identifier les besoins émergents du consommateur industriel final, très dynamique ;
  • des spécialistes de la technologie contribuant à une modernisation cohérente de la technologie afin d’optimiser les coûts.
 

Les entreprises doivent revoir leurs politiques de rémunération, de gestion des ressources humaines et de sécurité du personnel pour créer un meilleur environnement de travail.

 

Ce qu'il faut retenir

Dans un contexte où l’incertitude concernant le prix des matières premières, l’évolution de la demande, les fluctuations monétaires et les réglementations pose chaque jour de nombreuses difficultés, les entreprises doivent être prêtes à s’adapter à un environnement en constante mutation pour renforcer leur compétitivité.