4 min de temps de lecture 17 janv. 2022
Baromètre EY du capital risque en France – Bilan annuel 2021

Baromètre EY du capital risque en France – Bilan annuel 2021

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.

4 min de temps de lecture 17 janv. 2022

Historique pour la FrenchTech ! A travers 784 opérations, les start-up françaises ont levé 11,6 milliards d’euros via le capital risque et le Growth Equity en 2021 !

Sky is the limit !

L’année 2021 restera probablement l’année de l’accélération de la FrenchTech. Tous les records ont été battus, tant en nombre d’opérations qu’en montants levés. Nous assistons depuis quelques mois à une hyper-croissance des investissements en Europe. L’accentuation de la régulation dans le secteur technologique chinois, et les tensions entre les Etats-Unis et la Chine font de l’Europe le nouveau lieu d’investissement. Notre écosystème entrepreneurial arrive à maturité.

Montants levés par les start-up en France

Historique ! L’année dernière, à travers 784 opérations, les entreprises innovantes françaises ont levé 11,6 milliards d‘euros auprès des investisseurs. Soit des augmentations de 26% en volume et de 115% en valeur par rapport à 2020.

Stimulée par des conditions d’emprunts attractives, taux bas obligent, cette performance inédite de notre pays a plusieurs explications. Commençons par l’extraordinaire vitalité du Growth Equity. Ce segment, qui concerne les levées de fonds supérieures à 100 millions d’euros, prend de plus en plus de place dans la French Tech.

Les nouvelles licornes françaises en 2021

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2021, 12 nouvelles licornes ont vu le jour. 

Investissements par stade de maturité

22 tours supérieurs à 100 millions d’euros ont été bouclés pour une valeur totale de 5 milliards d’euros, en hausse de 194% par rapport à 2020. 

Dans notre Top 5 des levées de fonds, nous retrouvons Sorare (586 M€), Mirakl (473 M€), Contentsquare (408 M€), Manomano (323 M€) et Ledger (312 M€).

Investissements par secteur

Ce dynamisme tient également à l’accélération de la Fintech tricolore, ses entreprises ayant levé 2,5 milliards d’euros (+310% sur un an). Notons que le secteur des services internet reste encore celui que les investisseurs ciblent en premier.

Investissements par région

La région Île-de-France représente 80 % des investissements en valeur sur l'année 2021.

La région Auvergne-Rhône-Alpes conserve sa 2e place avec 5,8% des investissements en valeur, suivie de près par la région Occitanie qui arrive à la 3e place avec 4,6% des investissements en valeur.

Comparatif des investissements au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, en Suède et aux Pays-Bas

Sur le plan européen, le Royaume-Uni est comme chaque année sur la première place du podium avec des levées à hauteur de 32,4 milliards d’euros (+155% vs 2020), suivi de l’Allemagne avec 16,2 milliards d’euros (+209%). La France se place dans ce contexte en troisième position. A coup de succès technologiques et industriels, d’efforts de la part de l’exécutif en direction de l’innovation, les start-up et scale-up françaises profitent de leur visibilité et de leur réputation à l’international. En effet, au cours de ces dernières années, la France a clairement réussi à changer son image auprès des investisseurs étrangers. De fait, on ne compte plus aujourd’hui le nombre de fonds internationaux qui considèrent l’Hexagone comme une zone prioritaire d'investissement. Cette attractivité se traduit par une présence massive de ces fonds dans les tours significatifs mais aussi par la présence de Paris dans le Top 10 mondial des villes les plus attractives au monde.

Top 10 des investissements en Europe

Cette année, c’est une opération suédoise qui se place en tête de ce palmarès européen, suivie par une présence massive d’opérations en provenance du Royaume-Uni et de l’Allemagne.  

Cet élan se prolongera-t-il en 2022 ?

L'année commence sous les meilleurs auspices. En effet, au cours des deux premières semaines de janvier, les records se sont enchainés, à la fois sur le front des nouvelles licornes mais aussi de levées massives. Les arbres peuvent-ils monter jusqu’au ciel ? La French Tech va devoir démontrer sa capacité à réaliser des opérations de sortie (cession industrielle, introduction en bourse...) pour maintenir un rythme de croissance élevé. Les Special Purpose Acquisition Companies (SPAC) européennes pourraient être les grandes gagnantes de 2022...

Ce qu'il faut retenir

Historique pour la FrenchTech ! En 2021, à travers 784 opérations, les entreprises innovantes françaises ont levé 11,6 milliards d‘euros auprès des investisseurs. Soit des augmentations de 26% en volume et de 115% en valeur par rapport à 2020. Tous les records sont battus. La France est aujourd’hui une place forte de l'écosystème européen au sein duquel plus de 115 milliards d’euros ont été investis en 2021.

A propos de cet article

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.