9 min de temps de lecture 20 mai 2021
Baromètre 2021 de la Maturité Numérique des Métropoles

Le baromètre de la maturité du numérique dans les métropoles, agglomérations et grandes villes françaises

Par Jean-Marc Eiclier

Associé France EY Consulting

J’accompagne les collectivités territoriales dans leur transformation numérique au service de la satisfaction des usagers et des agents ainsi que de l’efficience de l’administration

9 min de temps de lecture 20 mai 2021

Comme la plupart des acteurs économiques du pays, les collectivités ont dû faire face à une période difficile et confuse, où elles ont dû se réorganiser en urgence pour continuer à assurer les services qu’elles devaient à leurs usagers. Découvrez les principaux enseignements de notre étude. 

En résumé
  • Si le numérique constitue un véritable levier d’amélioration des politiques publiques et des services publics délivrés par les collectivités locales, celui-ci transforme également en profondeur les collectivités et les conduit à s’interroger et à composer sur nombreux thèmes tels que : les services aux usagers, l’aménagement numérique du territoire, la valorisation des données, la cybersécurité, le caractère « responsable et solidaire» du numérique,…
  • EY et France Urbaine ont interrogé 34 collectivités, adhérentes de France Urbaine, pour réaliser la seconde édition du Baromètre de la Maturité Numérique des métropoles, agglomérations et grandes villes françaises (2021).

La crise a remis en cause les logiques de fonctionnement habituelles et a, singulièrement réuni, dans un moment par ailleurs tragique, les ferments propices au changement, à l’innovation. De fait, toutes les collectivités ne sont pas parvenues à avancer à la vitesse escomptée dans de nombreux domaines, parmi lesquels la définition d’une stratégie numérique au plus haut niveau, l’e-éducation ou encore la récolte et l’utilisation des données disponibles sur les territoires. 

Mais elles ont expérimenté le travail à distance à grande échelle (85 %), ouvrant leurs agents à de nouveaux modes de travail, à un environnement numérique collaboratif et à l’utilisation d’outils dédiés pour augmenter la performance opérationnelle en interne. 3 collectivités sur 4 affirment ainsi avoir pleinement tiré parti de la crise sanitaire pour modifier durablement et pérenniser les usages du numérique. Et 9 collectivités sur 10 contre 6 sur 10 en 2018 ont lancé une réflexion pour innover en garantissant le droit à l’erreur. Alors que la crise s’éternise, de nouvelles habitudes se forment, s’ancrent, venant renforcer les efforts entrepris ces dernières années. Et pourquoi pas faire germer de nouvelles idées. Tous les effets de la crise en la matière ne sont pas encore connus, mais force est de constater qu’une dynamique est à l’œuvre.

Avec la crise, les collectivités se sont ouvertes à de nouveaux modes de travail et ont durablement modifié leurs habitudes numériques.

Jean-Marc Eiclier

Associé France EY Consulting

 

Cette seconde édition du baromètre de la maturité numérique des collectivités fait apparaitre une évolution contrastée selon les thèmes au regard de l’édition de 2018. Le bilan que nous dressons démontre une nette évolution pour des thèmes portés par la crise sanitaire tel qu'Administration numérique ou Cybersécurité. A l’opposé, les niveaux de maturité des thèmes ajoutés pour répondre aux nouveaux enjeux des collectivités sont encore très en retrait.

Cette seconde édition a permis de faire évoluer le champ d’action couvert par le numérique pour intégrer des nouveaux thèmes faisant écho aux enjeux auxquels font face les collectivités. Le thème de l’Inclusion numérique fait son apparition ainsi que 3 thèmes transverses, axes d’analyse complémentaires, sur le Numérique Responsable, la Gestion de crise et Résilience et la Coopération territoriale.

La maturité numérique des collectivités fait apparaître une nette amélioration de la maturité des répondants sur le thème Administration numérique ainsi que pour la Cybersécurité. Ces deux thèmes arrivant dans le TOP 3 des thèmes les plus matures, ils démontrent une priorisation de ces sujets accélérée par la situation de crise de 2020.

A l’inverse, en ce qui concerne les thèmes les moins matures, on note peu de changements. Le thème Territoire serviciel apparaît toujours peu mature et le thème Stratégie et gouvernance numérique reste en retrait malgré une certaine progression. Ces résultats peuvent s’expliquer par le contexte difficile auquel ont dû faire face les collectivités cette année, ainsi que par le renouvellement de l’exécutif.

Enfin, l’écart entre les collectivités continue de se creuser avec un groupe de tête – les Leaders – qui ont mis en place une stratégie et mis en œuvre un grand nombre d’actions autour du numérique avec des dispositifs d’amélioration continue et un groupe de Retardataires, constitué de collectivités qui affichent une maturité correspondant tout juste au stade d’orientation formalisée et encore plus faible sur les nouveaux thèmes. Elles devront redoubler d’efforts afin d’éviter que l’écart se creuse.

Une évolution contrastée du niveau de maturité numérique des collectivités entre 2018 et 2021

Les résultats de cette étude montrent une évolution du niveau de maturité très contrastée par rapport à l’édition précédente de 2018. Les principaux constats sont :

  •  Une progression du niveau de maturité sur des thèmes tels que l’Administration numérique boosté par la crise, ou encore sur Stratégie et gouvernance numérique que nous avions défini comme étant un prérequis à un bon niveau de maturité. Tout comme ce dernier, le thème Service Public Local de la Donnée faisait également partie des 3 thèmes les moins matures et fait l’objet d’une forte progression.
  • Une stabilité du niveau de maturité des autres thèmes, et notamment :
    • Pour des thèmes affichés comme faisant partie des plus matures.
    • Pour le thème Territoire Serviciel, pourtant déjà en retrait qui le reste malgré les promesses de construire un « territoire intelligent ».

En 2021

90%

des collectivités ont lancé une réflexion pour innover en garantissant le droit à l’erreur (vs 60% en 2018)

Le numérique au sein des collectivité : un périmètre qui évolue pour répondre aux enjeux des collectivités

Cette nouvelle édition du baromètre de la maturité numérique a été l’occasion d’actualiser le périmètre que recouvre le numérique dans les collectivités. Ainsi, pour répondre aux enjeux actuels, en particulier en temps de crise, un nouveau thème a été ajouté, Inclusion numérique, ainsi que 3 thèmes d’analyse transverses : Numérique responsable, Gestion de crise et résilience, Coopération territoriale. En complément de ces nouveaux thèmes, les répondants ont également pu se positionner par rapport à chaque affirmation sur une échelle complétée d’un niveau. Le niveau de maturité le plus élevé correspond désormais à l’intitulé suivant : « La mise en œuvre est effective et en amélioration continue ». Cette évolution de l’échelle positionne la transformation numérique comme une activité continue et non plus comme un projet ayant un début et une fin.

Maturité des collectivités : l’écart se creuse

Usages numériques

75%

des assurent avoir pleinement tiré parti de la crise sanitaire pour modifier et pérenniser les usages du numérique.

Les résultats de l’étude permettent, comme pour l’édition de 2018, de distinguer à nouveaux 3 groupes :

Les leaders : 15 % des collectivités ayant répondu

Le groupe de tête en matière de maturité numérique partage deux caractéristiques essentielles. D’une part, il s’agit de collectivités ayant un niveau de maturité correspondant à une mise en œuvre en cours des actions en matière de stratégie numérique. Cela confirme notre observation de 2018, positionnant la Stratégie et la gouvernance numérique comme prérequis à la transformation numérique des collectivités et des territoires. D’autre part, nous constatons que ces collectivités disposent d’un niveau de maturité correspondant au stade de la mise en œuvre voire de l’amélioration continue sur de nombreux sujets du numérique et notamment de l’administration numérique. Les leaders disposent donc d’une stratégie et d’une gouvernance au plus haut niveau mais mettent également en œuvre, de manière poussée, et évaluent leur transformation numérique interne.

Le peloton : 60 % des répondants

La majorité du panel de répondants constitue le peloton. Ces répondants partagent une maturité en matière de numérique correspondant au stade d’orientations formalisées et se composent, comme lors de la première édition, de deux sous-groupes : • Les généralistes avançant au même rythme sur l’ensemble des thèmes. • Les spécialistes ayant un niveau de maturité correspondant à la mise en œuvre, voire à une mise en œuvre effective sur certains thèmes qu’ils ont priorisés.

Les retardataires : 25 % des répondants

Les retardataires sont en retrait par rapport aux autres répondants, leur niveau de maturité correspondant de manière générale au stade de la réflexion. Ces collectivités, peuvent être avancées sur des thèmes tels que l’Administration numérique ou encore service aux usagers mais sont clairement en retrait par rapport aux autres groupes sur les thèmes demandant une coopération territoriale (Territoire Serviciel, Service Public Local de la Donnée) et les sujets plus récents tel que le Numérique Responsable. Le champ du numérique étant en constante évolution – pour répondre aux enjeux des collectivités - il est plus que jamais nécessaire que les collectivités retardataires accélèrent leur transformation afin d’éviter de creuser davantage l’écart.

Des thèmes aux maturités disparates

Les trois thèmes les plus matures

La situation actuelle a nettement contribué à l’amélioration du niveau de maturité des répondants sur certains thèmes. Ainsi, les 3 thèmes les plus matures sur cette édition 2021 sont :

  1. La Cybersécurité
  2. L'Administration numérique
  3. Les Services aux usagers

Seul le thème Services aux usagers était présent dans le TOP3 de l’édition précédente en 2018. Concernant la cybersécurité, nous évoquions ce thème comme accessible aux collectivités souhaitant développer leur maturité sur ce sujet. Force est de constater que ce thème est aujourd’hui une priorité pour un grand nombre de collectivités afin de faire face à la recrudescence des cyber-attaques de ces derniers mois. L’administration numérique affiche par ailleurs un niveau de maturité important, les collectivités ayant dû assurer la continuité de leurs activités au cours des derniers confinements : plus d’1/4 des collectivités ont dépassé le stade de la mise en œuvre.

Les trois thèmes les moins matures

Comme sur l’édition 2018, Territoire serviciel ainsi que Stratégie et gouvernance numérique apparaissent comme faisant partie des thèmes les moins matures. Si la maturité des répondants a tout de même progressé sur le thème Stratégie et gouvernance numérique, elle stagne sur le thème Territoire Serviciel. Le troisième thème le moins mature est Inclusion numérique, nouvel entrant dans cette édition du baromètre. Ce thème apparaît comme un nouvel enjeu, mis en lumière par la crise sanitaire et ses conséquences sociales, et pour lequel les collectivités en sont à un niveau de maturité « en devenir ».

Des sujets qui restent à conquérir

Concernant les nouveaux thèmes transverses utilisés comme axes d’analyse complémentaires, nous constatons que :

  • Les questions relatives à la gestion de crise et à la résilience démontrent un niveau de maturité correspondant au stade de la mise en œuvre pour près d’un tiers des collectivités.
  • Les sujets relatifs au Numérique responsable et à la prise en compte des enjeux sociaux, environnementaux et économiques dans le numérique ne sont au stade des orientations formalisées que pour un tiers des collectivités.
  • Concernant la coopération territoriale, seul un tiers des collectivités en est au stade de la réflexion.
  • Méthodologie

    Le baromètre de la maturité du numérique dans les métropoles, agglomérations et grandes villes françaises repose sur une enquête ayant vocation à être réalisée à échéance régulière, afin de pouvoir suivre dans le temps l’évolution de la maturité numérique des collectivités locales. Le présent document constitue la deuxième édition de ce baromètre dont la première édition a été publiée en 2018. Il repose sur les mêmes principes méthodologiques que ceux retenus pour l’édition précédente.

    Vous trouverez la méthodologie complète dans l’étude complète, téléchargeable ci-dessous. 

Vous souhaitez reçevoir les résultats détaillés du Baromètre de la maturité numérique des métropoles 2021 ?

Remplir le formulaire

Ce qu'il faut retenir

Bien que les avancées dans le registre numérique soient en marche, la progression vers la maturité numérique des métropoles, agglomérations et grandes villes françaises soulève encore beaucoup problématiques pour l’avenir. 

A propos de cet article

Par Jean-Marc Eiclier

Associé France EY Consulting

J’accompagne les collectivités territoriales dans leur transformation numérique au service de la satisfaction des usagers et des agents ainsi que de l’efficience de l’administration