9 min de temps de lecture 21 oct. 2021

Les 10 principaux risques et opportunités business pour le secteur minier en 2022

Auteurs
Christian Mion

Senior Partner EY Consulting / Énergies, Minerais Energy EMEIA Advisory Mining Leader, WEM Mining Leader, FSSA Co energy Leader WEM

Partner responsable du service client mondial et des grands comptes en Afrique

Moez Ajmi

Associé, Energy & Resources Assurance Leader, Financial Accounting Advisory Services, Europe West

Expert de la transformation et de la performance comptable et financière de l’industrie extractive pétrolière et minière.

9 min de temps de lecture 21 oct. 2021

Selon notre dernier rapport sur le secteur minier et métallurgique, les opportunités business continueront à l’emporter sur les risques en 2022. 

En résumé :

  • Pour la première fois dans notre rapport annuel sur le secteur, les sociétés minières et métallurgiques classent les questions environnementales et sociétales au premier rang de leurs risques.
  • La décarbonation est un bouleversement majeur, qui domine les discussions et présente à la fois des risques et des opportunités.
  • Le License To Operate (LTO) a perdu la première place qu'elle occupait ces trois dernières années, mais elle est toujours considérée comme l'un des trois principaux risques.

La crise climatique et les attentes croissantes des différentes parties prenantes sont des facteurs de changement de plus en plus importants. L'environnement et le sociétal ont pris la première place de notre classement pour la première fois, suivis par la décarbonation, puis par le License To Operate (LTO), qui avait occupé la première place au cours des trois dernières années. Deux nouveaux entrants dans le classement - une demande incertaine et les nouveaux modèles opératoires - soulignent la volatilité actuelle d'un marché encore affecté par la pandémie de COVID-19. Néanmoins, nous voyons plus d'opportunités que de risques pour les sociétés minières et métallurgiques souhaitant opérer des changements pouvant générer de la valeur à long terme pour les organisations et les communautés qu'elles servent.

The climate crisis and the growing expectations of different stakeholders are increasingly important drivers of change.
  • A propos de l’enquête

    Dans le cadre de notre enquête annuelle, nous avons interrogé plus de 200 dirigeants mondiaux du secteur des mines et de la métallurgie, la majorité des répondants étant issus de la C-suite. L'enquête a été menée entre juin et septembre 2021.

Tendance 1 : Environnement et sociétal

Les sociétés minières et métallurgiques qui démontreront leur contribution à un avenir durable auront un avantage concurrentiel.

Alors que les facteurs environnementaux, sociétaux et de gouvernance (ESG) deviennent une priorité plus importante pour les investisseurs, les actionnaires et la majorité des parties prenantes, les sociétés minières et métallurgiques intègrent de plus en plus des critères ESG dans leurs stratégies d'entreprise, leur prise de décision et leurs rapports avec les parties prenantes. La pression des parties prenantes sur des questions telles que la biodiversité et la gestion de l'eau devrait s'intensifier, obligeant les sociétés minières et métallurgiques à planifier progressivement la fermeture des mines et à mieux gérer le lien eau-énergie pour répondre aux attentes.

Les entreprises sont également soumises à une pression croissante pour assumer davantage de responsabilités quant à leur impact sur les communautés, et aller au-delà de leurs obligations réglementaires. Les sociétés minières et métallurgiques qui contribuent à la croissance économique et sociétale durable et à long terme des régions dans lesquelles elles opèrent peuvent laisser un héritage positif au-delà de la durée de vie de la mine.

Environnement et sociétal

Tendance 2 : Décarbonation

L'élaboration d'une stratégie de décarbonation flexible peut aider à atteindre le net zéro

Alors que les investisseurs et les gouvernements se détournent des investissements dans le charbon et que la fiscalité carbone est appelée à augmenter, les sociétés minières et métallurgiques doivent traiter la décarbonation comme tout autre risque stratégique.

La mise en place d'une voie flexible vers la décarbonation, qui comprend la modélisation de scénarios et l'examen du financement, de la technologie et des actifs, peut aider les entreprises à atteindre le net zéro.  Et si de nombreuses entreprises ont fait des progrès dans la réduction des émissions de portée 1 et 2, il est temps de se concentrer sur les émissions de portée 3. Celles qui peuvent contrôler ces émissions peuvent créer une véritable valeur et une durabilité à long terme.

Décarbonation

Tendance 3 : Licence To Operate

Créer de la valeur à long terme pour toutes les parties prenantes assurera l'avenir des sociétés minières.

Les Licences To Operate (LTO) évoluent rapidement, car les attentes changent concernant la contribution du secteur minier aux communautés, aux économies, à la protection des sites patrimoniaux et à l'engagement avec les populations autochtones.

Résultat de l’enquête

40%

des personnes interrogées déclarent que l'engagement communautaire sera au centre des préoccupations des investisseurs en 2022.

Les Licences To Operate (LTO) étant de plus en plus liées à la capacité d'une organisation à accéder aux ressources, au capital et à la dette, une approche proactive sur ces défis est essentielle. Une consultation plus large avec les propriétaires traditionnels, une attention accrue au renforcement de la marque et un engagement à créer de la valeur pour les actionnaires et les communautés peuvent aider les entreprises minières à renforcer leur LTO. Plus de 40 % des personnes interrogées dans le cadre de notre enquête affirment que l'engagement communautaire sera au cœur des attentions des investisseurs en 2022.

Ce qu'il faut retenir

Les perturbations modifient radicalement les risques et les opportunités auxquels est confronté le secteur minier. L'environnement et le sociétal occupent désormais la première place des risques, tandis que la demande incertaine et les nouveaux modèles opératoires font également leur entrée dans notre classement annuel. Bien que les résultats soulignent la volatilité actuelle, nous voyons toujours plus d'opportunités que de risques pour les entreprises désireuses de se transformer pour créer de la valeur à long terme et un avenir durable.

A propos de cet article

Auteurs
Christian Mion

Senior Partner EY Consulting / Énergies, Minerais Energy EMEIA Advisory Mining Leader, WEM Mining Leader, FSSA Co energy Leader WEM

Partner responsable du service client mondial et des grands comptes en Afrique

Moez Ajmi

Associé, Energy & Resources Assurance Leader, Financial Accounting Advisory Services, Europe West

Expert de la transformation et de la performance comptable et financière de l’industrie extractive pétrolière et minière.