Communiqué de presse

14 oct. 2020

Les entreprises allemandes en France 2020

EY et la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie publient les résultats de la 5ème édition de l’étude « Les entreprises allemandes en France : situation économique, perceptions et perspectives 2020-2024 ».

Contact presse
Quentin Hacquard

Chargé de relations médias

Quentin Hacquard est en charge des relations médias pour plusieurs secteurs et métiers d’EY. Passionné de communication, il a à cœur de mettre en avant les expertises du cabinet.

Related topics Stratégie

EY et la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie publient les résultats de la 5ème édition de l’étude « Les entreprises allemandes en France : situation économique, perceptions et perspectives 2020-2024 ».

Avec plus de 2 500 entreprises et 320 000 emplois dans l’Hexagone, les investisseurs allemands apportent une contribution majeure à l’économie française. Cette étude aborde leurs préoccupations : comment se portaient les entreprises allemandes en France avant la crise sanitaire ? Comment ont-elles vécu cette crise ? Comment évoluent les investissements et recrutements ? Et de manière générale, quels sont les atouts et défis de la France pour les entreprises allemandes en France ?

L’étude a été menée entre juin et août 2020 auprès d’un panel représentatif de plus de 100 entreprises allemandes ayant investi en France. 23 entretiens qualitatifs ont par ailleurs été réalisés afin d’enrichir les éléments chiffrés. 

Parmi les grands enseignement

Avant la crise :

  • 92 % des entreprises interrogées jugeaient leur chiffre d’affaires « satisfaisant » ou « bon ». C’est 5 points de plus qu’en 2018.
  • Plus de la moitié des répondants considéraient les perspectives économiques de la France « encourageantes » à six mois et à un an. En particulier, 54 % estimaient les perspectives à 2 à 4 ans encourageantes. C’est 5 points de plus qu’en 2018.
  • Avant la crise, 81 % des répondants se déclaraient satisfaits de leur activité en France contre 78 % en 2018.
  • 45 % des répondants déclarent avoir enregistré une hausse de leurs bénéfices en 2019, ils étaient 39 % en 2017.

Et maintenant :

  • 17 % déclarent que leur entreprise a dû cesser ses activités pendant la phase de confinement. Les opérations ont repris depuis.
  • Le chiffre d’affaires 2020 baisse pour 44 % des entreprises interrogées de plus de 20 %. Pour 46 % la baisse est de moins de 20 % et pour 10 % il n’y a aucun changement.
  • Un dirigeant sur trois déclare garder ou augmenter son plan d’investissement ou son plan d’embauche en 2020.
  • A l’horizon 2022-24, 45 % des répondants sont optimistes pour l’avenir de leur entreprise. On se rapproche alors des données d’avant la crise.

« La crise sanitaire a durement frappé l'économie française. Mais les programmes d'aide publique et le plan de relance visent à moderniser le pays. Grâce à la volonté de l'État d'investir dans des technologies prometteuses en temps de crise, le marché français reste attractif pour les entreprises allemandes. La réduction prévue des coûts de production, qui augmentera la compétitivité de la France en tant que site industriel, renforcera encore cette tendance. » affirme Patrick Brandmaier, Directeur Général de la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie.

 

« L’étude a montré qu’avant crise la France était un pays où il faisait bon investir. La crise a fortement impacté à la baisse l’activité des entreprises allemandes en France, en révélant un socle d’un tiers des répondants qui ne modifient pas leur plan d’investissements ou leur plan d’embauche en 2020. Selon les entreprises interrogées, le rebond est attendu à partir de 2022-2024. Puis les entreprises allemandes en France ont également mis en lumière la solidité du couple franco-allemand. La coopération dans le quotidien des entreprises, les solutions trouvées et le dialogue constant sont clé pour le futur de l’Europe. La relance économique ne peut se faire sans une coordination entre la France et l’Allemagne » explique Charlotte Jansen, Directrice Associé EY, International Trade Flow Allemagne.