Communiqué de presse

15 déc. 2020

La géopolitique de la COVID-19 façonnera l’environnement des affaires à l’échelle mondiale

EY dévoile son rapport annuel sur les « Perspectives géostratégiques » pour l’année à venir. Il identifie les principales tendances et risques géopolitiques pour 2021 et leurs conséquences pour les entreprises.

Contact presse
Amélie Fournier

Responsable service relations médias

Amélie est responsable du service de relations médias pour la France. Elle est notamment en charge des expertises Consulting, EY Société d’Avocats et d’autres secteurs

Thématiques associées Géopolitique

EY dévoile son rapport annuel sur les « Perspectives géostratégiques » pour l’année à venir. Il identifie les principales tendances et risques géopolitiques pour 2021 et leurs conséquences pour les entreprises. Géopolitique de la Covid-19, réduction de l’interdépendance entre Etats-Unis et Chine, mouvement vers une autonomie stratégique européenne, accélération des agendas politiques climatiques… EY analyse les 10 grandes évolutions les plus probables et les plus susceptibles d’avoir des incidences sur l’environnement des affaires et les entreprises mondiales.

« Si la pandémie de la COVID-19 a largement défini l’année 2020, elle demeurera en 2021 le 1er des risques géopolitiques. 2021 sera l'année où les effets à moyen et long terme de la pandémie sur l'environnement géopolitique commenceront à se cristalliser et ces effets imprègneront tous les autres risques principaux auxquels seront exposés les entreprises à travers le monde. Les entreprises continueront d’être confrontées à un environnement politique et réglementaire volatile », déclare Famke Krumbmüller, Director, EY Geostrategic Business Group.

Les 10 principaux points identifiés pour 2021

  1. Géopolitique de la COVID-19
  2. Réduction de l’interdépendance entre les États-Unis et la Chine
  3. Autonomie stratégique européenne
  4. Montée du néo-étatisme
  5. Accélération des agendas politiques climatiques
  6. Géopolitique des technologies et des données
  7. Réorientation des stratégies politiques américaines
  8. Viabilité de la dette des marchés émergents
  9. Dynamiques géopolitiques de la région Indo-Pacifique
  10. Nouvelle période d’instabilité sociale

A propos du rapport Perspectives géostratégiques 2021

Le rapport annuel "2021 Geostrategic Outlook" présente une analyse sur l'environnement mondial du risque politique pour l'année à venir. Le GBG (Geostrategic Business Group) définit le risque politique comme la probabilité que des décisions, des événements ou des conditions politiques au niveau géopolitique, national, réglementaire ou sociétal aient un impact sur les performances d'une entreprise, d'un marché ou d'une économie. Il est important de noter que cette définition du risque politique inclut à la fois les défis et les opportunités pour les entreprises. Analyser l'environnement externe pour identifier ces risques politiques est la première étape de la mise en œuvre d'une géostratégie, c'est-à-dire l'intégration holistique et transversale de la gestion des risques politiques dans la gestion des risques, la stratégie et la gouvernance au sens large.

Le GBG effectue son analyse des perspectives géostratégiques dans les quatre catégories de risques politiques dans le cadre de la géostratégie : géopolitique, national, réglementaire et sociétal, ainsi que dans toutes les régions du monde.

Notre experte, Famke Krumbmüller, Director, EY Geostrategic Business Group, se tient à votre disposition pour commenter les grands enseignements de cette étude