Communiqué de presse

15 avr. 2021

Marché mondial des introductions en bourse : Un premier trimestre record, le plus performant depuis 20 ans

EY publie les résultats du premier volet de son rapport trimestriel sur les introductions en bourse dans le monde en 2021.

Contact presse
Amélie Fournier

Responsable service relations médias

Amélie est responsable du service de relations médias pour la France. Elle est notamment en charge des expertises Consulting, EY Société d’Avocats et d’autres secteurs

EY publie les résultats du premier volet de son rapport trimestriel sur les introductions en bourse dans le monde en 2021. 

Les données de cette étude regroupent les IPOs recensées pour la période du 1er janvier au 25 mars 2021, ainsi que les opérations dont la clôture a été annoncée pour la fin mars. Si le premier trimestre est généralement l’un des moins actifs, les trois premiers mois de 2021 vont à l’encontre de cette tendance, avec des chiffres records.

Parmi les enseignements de ce premier trimestre :

  • Au cours du premier trimestre 2021, 430 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 105,6 milliards de dollars. Par rapport au premier trimestre 2020, cela représente une hausse de 85% en volume et 271% en valeur.
  • Pour ce premier trimestre, le secteur ayant concentré le plus grand nombre d’opérations est celui des technologies avec 111 IPOs réalisées pour un montant de 46,1 milliards de dollars, suivi du secteur de la santé avec 78 IPOs pour un montant de 14 milliards de dollars. Suit ensuite le secteur industriel avec 57 IPOs pour un montant de 6,3milliards de dollars.
  • La zone Amériques a poursuivi sa résilience au premier trimestre avec 121 IPOs enregistrées pour un montant total de 45,2 milliards de dollars. De son côté, la région Asie-Pacifique a comptabilisé 200 opérations, pour un montant de 34,3 milliards de dollars. 
  • Focus EMEIA (Europe, Middle East, Inde, Afrique)

    Un bon départ, soutenu par la dynamique persistante du quatrième trimestre 2020

    • Au premier trimestre 2021, 109 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 26,1 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de179 % par rapport au premier trimestre de 2020.
    • Les secteurs des technologies, de l’énergie et de l’industrie ont été les plus actifs avec respectivement avec 27, 15 et 13 IPOs enregistrées.
    • L’Europe a rebondi au premier trimestre, avec 83 IPOs enregistrées pour un montant de 23,1 milliards de dollars.
    • En France, 3 IPOs ont été réalisées au premier trimestre pour un montant total de 136M$ et 1 IPO d’une société Française sur le Nasdaq pour 20M$

« Ce début d’année a commencé sur les chapeaux de roue. Mais les incertitudes demeurent pour la suite, malgré une tendance assez positive, ce qui pourrait engendrer une volatilité des marchés. Les investisseurs souhaiteront des retours sur investissement, en profitant des liquidités tant qu'elles sont disponibles. Les avancées en matière de vaccination, les tensions géopolitiques, l'inflation, les taux d'intérêt et la capacité des systèmes financiers mondiaux à résister aux chocs inattendus du marché sont des éléments majeurs à prendre en considération pour l’activité IPOs des prochains mois. » commente Franck Sebag, associé EY.