Thomas Busson
La donnée ne crée pas le besoin, elle l’alimente pour y répondre. Son challenge : démocratiser et intégrer le data design et la data visualisation au cœur des stratégies opérationnelles et financières.

Thomas Busson

Manager, Stratégie et Transactions, Head of Transaction Diligence Analytics, France

Entrepreneur, designer et innovateur. Accompagne les directions métiers grâce à une méthodologie itérative et des outils ludiques et graphiques pour une manipulation intuitive des données.

Thomas a rejoint EY en mai 2019 pour devenir Head of Analytics au sein de la transaction diligence démocratisant l’apport des outils de traitement de données et de data visualisation au sein des missions. Il apporte également son savoir-faire autour de la plateforme Matlo.

Facilitateur pour le Lab, il apporte sa vision design thinking auprès des clients sur les ateliers liés à la donnée.

En 2016, Thomas a fait basculer sa société pour devenir éditeur de logiciels, proposant ainsi le premier outil de data visualisation Cloud s’adressant aux non-experts et aux C-Levels.

À la sortie de ses études, diplômé d’un Master en Interaction design (UX/UI) et interculturalité de l’Ecole de Design Nantes Atlantique et de la Srishti School of Art, Design and Technology, il a co-fondé en 2012 une des premières agences de data design en France. Il y a proposé un accompagnement, par le design thinking et la création d’interfaces sur mesure, à l’aide à la décision à partir de données.

Durant ses études, Thomas est devenu auto-entrepreneur et a travaillé sur des problématiques de science des données et de leur représentation avec l’outil Gephi. Il en est devenu formateur agréé quelques années plus tard. 

Comment contribuez-vous à “Building a better working world" ?

Thomas développe une approche humaine, issue des besoins de chaque dirigeant, pour construire les stratégies de demain à partir de leurs données et les aider à cultiver le caractère unique de leurs entreprises.

Comment contribuez-vous à “Building a better working world ?” 

Contactez Thomas Busson