6 min de temps de lecture 3 sept. 2020
De l’importance d’une relance économique verte

De l’importance d’une relance économique verte

Par

Alexis Gazzo

Associé, Sustainable Performance & Transformation, France

Accompagner la transition énergétique et climatique.

6 min de temps de lecture 3 sept. 2020

EY a identifié et sélectionné 1000 projets pour une relance verte et résiliente en Europe.

L
a pandémie de Covid-19 a impacté plus de 12 millions d’emplois à travers l’Europe, ainsi que des milliers d’entreprises. Entre confinement, restriction de déplacements et fermeture des commerces non-essentiels, l’économie se dirige vers une chute de PIB qui s’annonce comme la plus forte depuis des décennies, malgré les mesures d’urgence prises par la plupart des États membres de l’UE pour protéger leur tissu industriel et les emplois.

La France a ainsi voté un plan de sauvetage économique de plus de 100 milliards d’euros permettant de financer des mesures d’accompagnement à court terme comme le chômage partiel aussi bien que des programmes d’investissement productif à long terme. La question occupant désormais tous les esprits concerne la relance économique du continent. Comment traverser la plus importante récession économique depuis la Seconde Guerre Mondiale ? Comment compenser les pertes massives d’emplois attendues ? Et comment faire en sorte que cette relance puisse placer nos économies sur des trajectoires de transition énergétique et climatique ?

De par l’ampleur inégalée des plans de relance en cours d’élaboration en Europe, cette crise économique inédite doit être transformée en opportunité d’accélération vers les objectifs du Green New Deal européen annoncé en décembre 2019, et d’atteindre l’objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Dans le cadre des négociations européennes pour le plan de relance économique, dont le montant s’élève à 750 milliards d’euros, il était donc essentiel d’identifier les projets verts en développement sur le continent afin d’identifier le pipeline de projets potentiels. C’est pourquoi EY, avec l’appui de la European Climate Foundation, s’est engagé à identifier et sélectionner 1000 projets, dits shovel ready, c’est-à-dire prêts à être déployés à court terme en Europe, et répartis sur cinq secteurs clés :

  1. l'énergie, 
  2. les transports, 
  3. la construction, 
  4. l'utilisation des terres,
  5. l'industrie. 

Les plans de relance constituent une opportunité historique de faire de l’Europe le leader mondial des solutions contribuant à la neutralité carbone, de relancer l’activité économique et d’assurer une transition juste.

Alexis Gazzo

Associé, Sustainable Performance & Transformation, France

 

Pour être inclus dans notre sélection, ces projets doivent démontrer un potentiel de création de valeur environnementale et sociale, et répondre aux critères de la taxonomie « verte » européenne.

Nombre de ces projets proposent des services, produits ou solutions innovantes dans des domaines tels que l’hydrogène vert, la mobilité électrique, ou le développement de matériaux de construction à faible empreinte carbone. La France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne figurent en tête de file en termes de nombres de projets, compte tenu de la taille de leurs économies, mais les pays d’Europe centrale et de l’Est, tels que Chypre, l’Estonie, la Croatie et la Slovaquie, présentent plus de projets par habitant. Si les 200 milliards d’euros d’investissements publics et privés nécessaires sont injectés pour que ces projets voient le jour, plus de 2,3 millions d’emplois (équivalent temps pleins) pourraient être créés, soit environ 20% des emplois impactés par la Covid-19 en Europe. Ces 1000 projets restent illustratifs et ne sont que le sommet de l’iceberg de l’ensemble des projets en cours de développement en Europe, que nous estimons à au moins 1000 milliards en Europe.

Investissements

200

milliards d'euros d'investissements répartis entre les 27 Etats membres.

Emplois

2,3

millions d'emplois pourraient être créés.

Les plans de relance (européen et nationaux) constituent une opportunité historique de faire de l’Europe le leader mondial en termes de neutralité climatique, tout en relançant l’activité économique et l’emploi. Entre la volonté politique affichée et la disponibilité des projets que met en lumière notre rapport, les étoiles semblent alignées pour enfin marquer une inflexion majeure dans la trajectoire de nos systèmes économiques. Ne passons pas à côté de cette opportunité !

Pour aller plus loin, téléchargez notre étude

Ce qu'il faut retenir

Alors que les gouvernements nationaux définissent leurs plans de relance, les équipes d’EY ont élaboré une liste de plus de 1 000 opportunités d’investissements verts sources de création d’emplois et de contribution aux objectifs climatiques européens, au sein des 27 États membres de l’UE. Cette liste démontre l’existence d’un important gisement de projets capables de soutenir une relance verte et résiliente de l’UE pour sortir de la crise liée à la COVID-19.

A propos de cet article

Par

Alexis Gazzo

Associé, Sustainable Performance & Transformation, France

Accompagner la transition énergétique et climatique.