4 min de temps de lecture 12 janv. 2021
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2020

Baromètre EY du capital risque - Bilan annuel 2020

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Middle Market, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.

4 min de temps de lecture 12 janv. 2021

La publication de ce baromètre est l’occasion de faire le point sur la vitalité de la #FrenchTech en 2020, année marquée par la crise de la COVID-19. 

La #FrenchTech résiste à la crise ! 

Dans un environnement économique plus que perturbé, la #FrenchTech résiste ! Si l’image qui vient immédiatement à l’esprit est celle des montagnes russes, avec de brusques périodes d’accélérations et des chutes vertigineuses, la #FrenchTech a assuré une performance remarquable.

Montants levés par les start-up en France en 2020

En 2020, les entreprises innovantes françaises ont réalisé 620 opérations de levées de fonds, pour un montant de 5,4 Md€ (une progression de 7 % en valeur malgré une baisse de 16 % en volume).

Dans le Top 5 de l’année 2020, nous retrouvons Voodoo (400M€, montant estimé non confirmé par la société), Mirakl (256 M€), Ynsect (190 M€), Ecovadis (182 M€) et enfin ContentSquare (173 M€).

Investissements par stade de maturité

Ces très bons résultats s’expliquent principalement par une explosion des tours supérieurs à 50 M€ qui passent en valeur de 1,3 Md€ à 2,4 Md€ (+88 %), impactant fortement la valeur du tour moyen. De fait, ce dernier a bondi de 6,9 M€ à 8,7 M€ sur la période.

Investissements par secteur

Sur le plan sectoriel, les sociétés de logiciels et de services internet continuent de concentrer plus de 50 % des fonds levés en valeur (avec 1,42 Md€ et 1,40 Md€ contre respectivement 1,54 Md€ et 1,10 Md€ l'an passé).

Quant au secteur des Life Sciences, il croît au rythme du reste de la #FrenchTech à hauteur de 5 % (851 M€ contre 811 M€). Enfin la Fintech confirme son statut d’étoile montante avec une croissance de 57 % (622 M€ contre 397 M€ en 2019).

Investissements par région

L’Île-de-France reste incontestablement la région leader de cet écosystème. Les start-up franciliennes ont, en effet, à elles seules attiré 75 % des montants levés et 57% des opérations en 2020. Bien que distancée, la région Auvergne-Rhône-Alpes conserve sa 2e place avec 8 % des investissements en valeur (13 % en nombre), suivie par la région Hauts-de-France qui décroche la 3e place avec 4 % des investissements en valeur et en nombre.

Comparatif des investissements au Royaume-Uni, Allemagne et France

Sur le plan européen, le Royaume-Uni reste le leader incontesté en Europe avec plus de 12,7 Mds€, soit une progression de plus de 11 % en valeur et en volume. La France arrive en 2e position, mais reste talonnée par l’Allemagne avec 5,2 Md€ de fonds levés. Précisons toutefois que ces chiffres ne tiennent pas compte de l’ensemble des levées de fonds de CureVac dans la mesure où la société a été cotée en 2020.

Et à l’avenir ? Que nous réserve 2021 ?

Portée par un vent propice depuis plusieurs années, la #FrenchTech devrait continuer de voir grossir le segment du GrowthEquity des levées supérieures à 100 M€. Entre 2018 et 2020, ces montants ont, en effet, été multipliés par 4 en valeur.

Alors que depuis quelques années, nous cherchions à comprendre la trajectoire des sorties de la #FrenchTech, le Private Equity se profile donc comme une bonne alternative pour nos scale-up françaises en attendant un véritable mouvement des corporates ou de l’ouverture d’un réel marché des introductions en bourse en Europe.

Ce qu'il faut retenir

La publication de ce baromètre est l’occasion de faire le point sur la vitalité de la #FrenchTech en 2020, année marquée par la crise de la COVID-19. Si l’image qui vient immédiatement à l’esprit est celle des montagnes russes, avec de brusques périodes d’accélérations et des chutes vertigineuses, la #FrenchTech a assuré une performance remarquable.

A propos de cet article

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Middle Market, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.