Paperjam, April 2018

La révolution des paiements par les cryptomonnaies

  • Share

A son origine, le Bitcoin a été imaginé par ses créateurs comme une réponse à la crise financière de 2009 et une alternative au système financier contrôlé par les banques centrales. Cependant, jusqu’à présent le Bitcoin et les crypto-monnaies ont davantage été utilisés comme un moyen de spéculation et de profits à court-terme qu’une alternative sérieuse au système financier et aux systèmes de paiement.

L’envolée des cours de l’ensemble des crypto-monnaies dans le sillage du Bitcoin fin d’année 2017 ainsi que les niveaux de « trading » encore très importants à l’heure actuelle en sont une preuve cinglante. De même, le faible niveau d’acceptation des crypto-monnaies comme moyen de paiement par le secteur du e-commerce par exemple, la méfiance des gouvernements à leur égard, les limites de leur masse monétaire ou encore les problèmes de sécurité potentiels liés à leur utilisation ont largement freiné leur acceptation et leur plus large circulation.

 

Le développement de l’industrie 4.0 et des objets connectés

Le développement des objets connectés et la digitalisation de l’économie ces dernières années ont donné naissance au concept d’industrie 4.0 et de « smart factory », caractéristique de la quatrième révolution industrielle, dont l’internet des objets (« IoT » en anglais) est le porte-drapeau. Le fort développement de l’internet des objets, avec d’ores et déjà plusieurs dizaines de milliards d’objets connectés, pourrait entraîner un changement radical dans la manière de consommer et de payer des biens et services. Dès lors que nous savons que ces objets connectés échangent des informations entre eux sans intervention humaine, il nous est possible d’imaginer les changements que cela pourrait engendrer sur le secteur du paiement ainsi que sur l’automatisation des transactions de paiement.

 

L’internet des objets est-il la chance de l’internet des monnaies?

La position centrale que prendront les objets connectés dans notre vie quotidienne dans les années à venir pourrait bien redessiner la manière dont nous payons pour les biens et services que nous consommons. En effet, le développement de technologies et de systèmes de paiement basés sur la blockchain et les crypto-monnaies pourrait être la solution, dans le but de faciliter, automatiser et sécuriser les paiements via les objets connectés. Des initiatives telle que la crypto-monnaie IOTA, d’ailleurs non-basée sur la technologie blockchain, pourrait en être l’illustration et cela en favorisant les micro-paiements via les « IoT » plutôt que de les connecter par exemple à une carte de crédit et cela pour un coût moindre! Qui sait, cette évolution favorisera peut-être l’entrée de nouveaux acteurs dans un secteur déjà très concurrentiel, tout en permettant aux crypto-monnaies de s’imposer durablement comme une méthode de paiement viable.

Malgré tout, même si l’idée d’un nouveau type de système et moyen de paiement fonctionnant de manière totalement décentralisée avec des objets connectés semble séduisante, il existe encore un certain nombre de difficultés à surmonter : difficultés technologiques, légales ou réglementaires. L’utilisation massive des crypto-monnaies en tant que moyen de paiement n’est donc pas encore tout à fait pour demain même si cela se rapproche!