IT Nation, January 2019

Optimiser ses achats IT : les « Managed services », un incontournable ?

  • Share

L’infogérance a le vent en poupe au sein des entreprises. Quelle que soit la taille d’une entreprise, on remarque en effet une tendance à l’externalisation croissante de la gestion des systèmes et des services informatiques. 

L’infogérance plébiscitée

Pour répondre à cette demande grandissante, le marché évolue très vite. Une variété assez impressionnante d’offres liées aux technologies de l’information a vu le jour. Le changement majeur tient dans le fait que votre Partenaire ne se contente plus de vous fournir un hardware ou l’accès à une solution, il vous offre désormais toute la gamme de services l’accompagnant, le tout sous le label « Managed Services ».


Beaucoup d’entreprises ont déjà pris le virage de l’infogérance en externalisant un certain nombre de services reliés à leur système informatique. Par exemple, la maintenance et l’entretien d’hardware telles que les imprimantes ou les stations de travail sont traditionnellement confiés à des tiers. Quoi de plus naturel puisque les fabricants, ou les distributeurs agrées, sont sans doute les plus à mêmes d’intervenir sur leurs matériels ? 

Les Managed services : un bouleversement en profondeur

L’avènement des « Managed services » génère de profonds bouleversements organisationnels pour les entreprises. Mais dans le bon sens... En effet, des fonctions traditionnellement internes à l’entreprise sont proposées à présent à l’externalisation. Par exemple, il est aujourd’hui possible de confier à un Partenaire externe la gestion de son « service desk » (ou assistance informatique). Ce ne sont alors plus des collaborateurs de l’entreprise qui dépannent les utilisateurs dans leurs petits tracas informatiques au quotidien, mais bien des intervenants externes basés aussi bien dans les locaux de la société qu’à distance.

De même, les entreprises ont aujourd’hui la possibilité de délocaliser la gestion d’une partie de leur infrastructure informatique à travers la virtualisation de leurs serveurs. Dans ce cas de figure, les serveurs ne sont plus hébergés par la société, et toute la gestion des services liées, tels que les actualisations et upgrade des serveurs, est désormais confiée au Partenaire externe.

Des gains importants et des enjeux de taille

Lorsque l’on interroge les responsables d’approvisionnement IT, les motivations ne manquent pas, pour justifier le recours aux « Managed services » : évolution de la complexité des solutions technologiques, volonté de recentrage des compétences sur des sujets stratégiques, gain de temps, évolution du modèle d’investissement d’une dépense de capital (Capex) vers une dépense d’exploitation (Opex), meilleure planification des coûts, renouvellement programmé des hardware, sans oublier bien entendu les économies financières, parfois substantielles, générées. 

La complexité et l’évolution rapide des solutions offertes couplées au manque de recul des entreprises  rendent complexe le choix du partenaire de « Managed services ». L’enjeu est pourtant conséquent, car l’externalisation concerne à présent des fonctions essentielles de l’entreprise et entraîne également la mise en contact directe entre l’utilisateur et le partenaire. L’accompagnement par une société indépendante à fort ancrage sur le marché local, voire international, est donc souvent un atout de taille pour optimiser avec succès ses achats IT.