Paperjam, April 2019

Les challenges de l'e-commerce

  • Share

Tout porte à croire que les secteurs de l’e-commerce et d’internet sont arrivés à des niveaux de marchés matures. Cependant, il n’y a que 48% de la population mondiale qui utilise internet, dont 70% d’utilisateurs âgés entre 15 et 24 ans, ce qui laisse présager de belles perspectives pour le secteur. L’e-commerce deviendra certainement, dans quelques années, le moyen d’achat préféré de la plupart des habitants de ce monde. Ainsi, les acteurs du secteur vont être confrontés à plusieurs situations innovantes, voire disruptives, qui devraient continuer de faire évoluer l’écosystème. En voici trois défis majeurs :
 

1. L’adoption de technologies digitales et d’approches innovantes risquent d’impacter les processus internes de ces entreprises

Une des tendances clé consiste en l’adoption accrue des assistants vocaux personnels par les particuliers et l’utilisation d’intelligence artificielle sur les plateformes des sites d’e-commerce. Ceux-ci peuvent récolter et utiliser les données des utilisateurs afin d’identifier et générer des opportunités de croissance. Dès lors, l’entreprise va devoir adapter ses processus internes et organisationnels afin d’être capable d’utiliser ces deux technologies émergentes et d’en tirer profit.
 

2. L’utilisation d’internet s’accélère dans le monde entier

Les sociétés du secteur de l’e-commerce seront confrontées à deux risques liés à l’utilisation accrue de leurs plateformes : la gestion des ventes et le niveau de saturation sur leur site. Celles-ci doivent dès à présent s’assurer qu’elles seront en mesure de satisfaire leurs clients tant au niveau de la disponibilité des biens et services qu’au niveau de l’accessibilité de leurs clients sur leurs plateformes d’e-commerce. Une gestion efficace de leur plateforme, permettant de fluidifier le trafic de fréquentation, couplée à un système de gestion efficient des commandes, généreront des avantages compétitifs remarquables tout en permettant de fidéliser la clientèle.
 

3. La consolidation du secteur

Lorsqu’un marché est saturé, une consolidation de celui-ci est généralement à prévoir. Afin de contrer les éventuelles disruptions de leur business model, les acteurs ancrés dans le secteur de l’e-commerce investissent dans des start-ups innovantes. Ils confortent ainsi leur position de leader sur le marché, grâce aux avancées technologiques développées par les jeunes sociétés acquises.  
Nous observons que les activités de fusion et acquisition demeurent importantes dans le secteur. Ces alliances permettent d’atteindre des marchés adjacents, tels que l’accès à des solutions de paiement digital, mais aussi l’élargissement de leur base client et des secteurs géographiques des marchés cibles.


Outre les difficultés issues de la concurrence, les entreprises d’e-commerce doivent également s’assurer de la sécurité des transactions financières réalisées sur leur site. Le nombre de défis du secteur de l’e-commerce s’annonce donc important. EY partage avec le grand public les principales tendances attendues dans les années futures sur son site www.megatrends2018.com.