5 minutes de lecture 15 oct. 2019
EOY Leaders

CluePoints, la Scale-up qui a tout d’une grande

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires

5 minutes de lecture 15 oct. 2019

Afficher les ressources

Jeune société créée en 2012 à Louvain-La-Neuve, CluePoints a remporté le titre de Scale-up de l’Année 2019. Un prix qui met en lumière les entreprises à fort potentiel.

L’innovation en atout majeur

En quelques années, CluePoints a fait un bond de géant. Positionnée sur un marché de niche, l’entreprise est considérée aujourd’hui comme un acteur majeur dans le secteur de la recherche scientifique. En très peu de temps, la société de services informatiques s’est imposée à l'international : CluePoints collabore avec deux firmes pharmaceutiques qui font partie du top 10 mondial.

Ce qui nous caractérise : rendre les essais cliniques plus efficaces, réduire le temps nécessaire pour mettre un produit sur le marché.
François Torche
CEO CluePoints

La force de CluePoints ? Son innovation hors pair qui lui assure une position confortable sur le marché. C’est son exclusivité qui écarte la concurrence. L’entreprise a mis au point un outil statistique de détection d’anomalies dans les essais cliniques de nouveaux médicaments. « C’est simple : nous sommes pour ainsi dire les seuls au monde à le proposer », explique François Torche, cofondateur de CluePoints.

Tout est parti d’un constat problématique : dans le cadre d’essais cliniques, des cas de fraudes impactant des résultats ont été signalés. L’idée était donc de fournir une solution technologique adaptée à un besoin très spécifique du secteur de la recherche médicale. Les puissants algorithmes de CluePoints passent au crible les essais cliniques et déterminent la qualité et l’exactitude des données utilisées. Ils accompagnent efficacement le travail des laboratoires en détectant les anomalies et en réduisant les risques d’échec dans la mise sur le marché d’un nouveau médicament.

Ensuite, tout est allé très vite : le produit s’est imposé comme un must à une ère où les technologies sont en constante transformation et où les flux de données sont de plus en plus importants. Un accord de collaboration signé avec la très puissante FDA américaine a forgé la crédibilité de son « SMART engine » et donné un coup de fouet à sa commercialisation.

« Avec le volume de données qui augmente, nous nous rendons compte que nous avons de plus en plus besoin de ce genre d’outil pour mieux gérer une étude clinique. »

Une croissance tout schuss

« En 2012, lorsque nous avons commencé, nous étions cinq à faire marcher l’entreprise. Aujourd’hui, nous sommes environ 70. En termes de revenus, nous sommes passés d’un peu moins d’un million de chiffre d’affaire fin 2015 à 11 millions en 2019. C’est évidemment extrêmement encourageant, mais tout cela implique des bouleversements et de nouveaux défis. »

Les résultats sont admirables. Mais ce n’est pas tout. Les chiffres seuls ne suffisent pas. « Nous formons une équipe d’experts passionnés par notre métier. Je pense d’ailleurs que nous avons su le transmettre au moment de notre rencontre avec le jury : notre présentation était à la fois détaillée et sincèrement engagée », précise François Torche.

Alors, si le succès était déjà au rendez-vous, pourquoi avoir tenté le concours ?

« Nous nous sommes rendu compte que nous avions beaucoup de mal à recruter à cause à notre manque de visibilité en Belgique », déplore François Torche.

Le prix de la Scale-up de l’Année est une belle reconnaissance, qui va sans aucun doute nous aider à gagner en visibilité en Belgique.
François Torche
CEO CluePoints

Le titre de Scale-up de l’Année : notoriété et visibilité

Au fur et à mesure de son essor, CluePoints augmente son besoin en ressources humaines, mais le recrutement ne suit pas.

« Il m’a été reproché à un moment d’aller chercher des talents à l’étranger. Pourquoi ne pas recruter en Belgique ? Simplement parce que nous ne trouvons pas. Nous cherchons des ingénieurs, des développeurs de logiciels… et force est de constater que nous avons du mal à trouver ce genre de profils en Belgique. » Manque d’orientation ou de formation spécifique ? L’avenir de CluePoints nous le dira…

Les chiffres parlent pour la Scale-up, qui semble promise à un bel avenir, mais les défis sont nombreux : « Quand il commence à y avoir des bureaux disséminés aux quatre coins de la planète et un effectif plus important, de nouveaux challenges se dessinent. Il y a toute une manière de fonctionner à revoir, une série de processus qu’il faut repenser sur le long terme », explique François Torche.

Selon le cofondateur de CluePoints, les scale-up ont tout intérêt à tenter leur chance pour remporter le prix. « Il apporte une reconnaissance du travail de l’ensemble de l’entreprise. Et bien sûr, cela peut rapporter sur le plan financier : le titre fait bénéficier d’une exposition privilégiée auprès des investisseurs publics et privés. »

Le conseil du gagnant aux futures scale-up candidates ? « Il faut avoir un produit de qualité, mais aussi une belle histoire à raconter. Faire preuve d’un talent de communication et de leadership, montrer une passion dans ce que l’on fait. »

Newsletter Impulse 

Restez au courant des dernières nouveautés d’EY Belgium et découvrez des histoires entrepreneuriales inspirantes.

Inscrivez-vous

Résumé

Pendant la cérémonie officielle à l’Auditorium 2000 au Heysel, le prix de la Scale-up de l’Année 2019 a été attribué. C’est la scale-up néolouvaniste CluePoints qui s’est vue remettre ce titre de jeune entreprise francophone belge en plein essor. CluePoints succède ainsi à Newpharma.

À propos de cet article

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires