7 minutes de lecture 16 août 2019
Family business award

SIPEF s’est vu décerner le Family Business Award of Excellence pour sa vision durable

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires

7 minutes de lecture 16 août 2019

Afficher les ressources

Le 12 décembre 2018, SIPEF a été élue ambassadeur belge du Family Business Award of Excellence®.

Une initiative organisée par EY pour la cinquième reprise, en collaboration avec FBN Belgium, GUBERNA, BNP Paribas Fortis et L’Echo. Ce prix récompense les entreprises familiales qui se sont distinguées entre autres par une bonne gouvernance, la transmission de la soif d’entreprendre au fil des générations et leur engagement sociétal.

François Van Hoydonck, CEO de SIPEF, nous accueille à bras ouverts dans le superbe château de Calixberg, au cœur d’un vaste domaine situé à Schoten. « Je ne considère pas ce prix comme une récompense pour le travail fourni en 2018, mais bien comme une reconnaissance de cent ans de family business. »

Une entreprise familiale atypique

François Van Hoydonck remonte dans le temps et nous explique que SIPEF a été créé en 1919, il y a donc 100 ans exactement, suite à la scission de la société SOCFIN qui gérait des plantations depuis le dix-neuvième siècle déjà.

Après la scission entre SOCFIN et SIPEF, la société familiale belge Bracht est devenue propriétaire de l’entreprise. Par la suite, les familles Ackermans & van Haaren, ainsi que plusieurs autres, ont rejoint l’aventure. « C’est précisément ce qui nous distingue des autres entreprises familiales qui sont elles généralement monofamiliales. De plus, nous sommes cotés en bourse depuis notre création, ce qui est plutôt exceptionnel pour une entreprise familiale. »

SIPEF (Société Internationale de Plantations et de Finance) est une société agro-industrielle belge basée à Schoten. Le groupe détient et gère des participations dans des entreprises de plantations. L’entreprise est spécialisée dans la production d’huile de palme provenant de plus de 70 000 hectares de plantations en Indonésie et en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Elle produit aussi accessoirement des bananes et des fleurs tropicales en Côte d’Ivoire pour le marché européen et, last but not least, du caoutchouc et du thé.

En 2017, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 321 millions d’USD. A ce jour, SIPEF occupe près de 23 000 personnes de par le monde, dont 20 au siège de Schoten.

Next generation

Selon François Van Hoydonck, les cent ans de l’entreprise ne constituent pourtant pas le principal motif qui a poussé SIPEF à poser sa candidature pour le Family Business Award of Excellence : « Nous venons tout juste de passer le flambeau à la nouvelle génération de la famille Bracht. »

« Theo Bracht, le père, a dirigé SIPEF de 1977 à 2007. J’ai alors pris sa succession au poste de CEO, mais il est resté président du conseil d’administration. Entre-temps, il a cédé ses parts à ses filles et s’est entièrement retiré du conseil d’administration. »

« Un nouveau pacte a été signé entre les familles Ackermans & van Haaren et Bracht pour les vingt prochaines années. Ce tournant crucial s’est si bien déroulé que nous avons estimé que cela valait la peine de poser notre candidature. »

« Pour nous, société de commodity relativement méconnue et sans lien direct avec le consommateur final, ce prix n’a d’ailleurs pas la moindre valeur commerciale. C’est plutôt la reconnaissance de notre approche de la gestion entre des administrateurs familiaux et une family business qui a motivé notre candidature. »

Un autre lien

Cette gestion typiquement familiale est principalement caractérisée par une vision sur le long terme, explique François Van Hoydonck : « Dans d’autres entreprises non familiales cotées en bourse, on trouve beaucoup plus de private equity, d’investisseurs institutionnels et d’actionnaires privés. Ces acteurs ont une vision à plus court terme et entrent ou sortent donc plus souvent. »

« Dans les familles, c’est bien moins le cas, comme le prouve notre famille Bracht, dans l’entreprise depuis six générations. L’attachement à l’entreprise est bien plus solide. Il y a un lien de longue durée. Cela crée une tout autre perspective, y compris pour le management. Vous commencez automatiquement à agir et penser à long terme.

Les liens solides entre les familles et l’entreprise donnent lieu à une tout autre perspective.
François Van Hoydonck
CEO SIPEF

« À plus forte raison chez nous, bien entendu, vu l’optique à long terme de nos activités. Quand nous plantons de nouvelles plantations, c’est pour les vingt prochaines années et nous n’en cueillerons les premiers fruits que trois ans plus tard. »

« Mais nous misons toujours sur le long terme. Nous ne ferons rien qui puisse nous apporter rapidement un bénéfice si cela nous pousse à prendre des risques inconsidérés. Ce n’est pas notre style. Nous choisissons toujours les options les plus rentables à terme. »

« Il est vrai que nous sommes de ce fait peut-être moins flexibles et que cette approche nous a déjà fait manquer de belles opportunités par le passé, comme l’achat de nouvelles plantations ou de terrains très lucratifs à court terme, mais elles ne s’inscrivaient pas dans notre vision à long terme.

Je pense que cette flexibilité est en revanche présente dans les entreprises américaines cotées en bourse, dont le principal actionnaire ne détient pas plus de 2 % des parts. Leur actionnariat est tellement divers que le management indépendant peut agir bien davantage à sa guise. »

« Nous nous soucions beaucoup plus de nos actionnaires et essayons de mettre chaque jour en pratique leur vision à long terme. Je suis d’ailleurs convaincu que cette approche basée sur une structure familiale sera toujours la plus rentable sur le long terme. »

Nous tâchons de veiller à ce que nos cultures ne nuisent pas à l’environnement.
François Van Hoydonck
CEO SIPEF

Les trois P

François Van Hoydonck estime également que l’adoption d’une politique durable par SIPEF résulte entre autres de cette vision à long terme des familles qui gèrent l’entreprise : « Et je ne parle pas uniquement des pratiques de développement durable souvent adoptées par d’autres entreprises, mais aussi de se prémunir à long terme. »

« Nous sommes très attentifs à la manière dont notre entreprise agricole traite l’environnement et ses collaborateurs. Nous tâchons de veiller à ce que nos cultures ne nuisent pas à l’environnement. Et nous accordons beaucoup d’importance aux membres de notre personnel. Nous employons près de 23 000 collaborateurs pour un market cap de six cents millions. Si l’on analyse ce ratio, on constate que nous sommes une entreprise à haute intensité de main d’oeuvre. »

« Mais d’autre part, nous plantons pour vingt ans, ce qui signifie que nous devons conserver nos collaborateurs le même nombre d’années. Vous comprendrez dès lors pourquoi nous mettons un point d’honneur à les choyer. People, Planet, Profit : ces trois P constituent des valeurs particulièrement concrètes au sein de notre entreprise. »

Qu’en pensent les partenaires de l’événement ?

  • Patrick Rottiers, CEO EY Belgique

    « En organisant le Family Business Award of Excellence, nous souhaitons mettre en avant les entreprises familiales de notre pays, car elles sont le moteur de notre économie et elles apportent la continuité nécessaire.

    Tant SIPEF qu’Eloy constituent deux magnifiques exemples d’entrepreneuriat familial durable que nous devons chérir. SIPEF qui, depuis six générations d'une même famille, ose regarder son avenir sur le très long terme, sera un magnifique ambassadeur du Family Business Award of Excellence. »

  • Liesbeth De Ridder, Centre Family Business Governance, GUBERNA

    « La gouvernance n’est pas un but en soi, mais un moyen de réaliser la mission et les objectifs de l’entreprise. Dans une entreprise familiale, il s’agit d’aligner la gouvernance de la famille sur celle de l’entreprise à chaque étape. Anticiper est donc la règle d’or.

    Les entreprises familiales sont de plus en plus nombreuses à se rendre compte que la cohésion familiale comporte une valeur économique. Chez GUBERNA, nous constatons que les family businesses sont de plus en plus disposées à investir le temps et les moyens nécessaires dans la formation et l’accompagnement sur mesure. »

  • Isabel Albers, Rédacteur en chef chez Mediafin, l’éditeur de L’Echo

    « En Belgique, les familles sont souvent les éléments moteurs derrière les joyaux économiques que constituent nos entreprises. Qu’il s’agisse de grands acteurs mondiaux tels qu’AB Inbev ou d’innombrables petites sociétés familiales, L’Echo et De Tijd les mettent en exergue et les soutiennent volontiers. Parce que leur approche peut également être instructive pour d’autres entreprises.

    Grâce à la persévérance et l’esprit d’entreprise de familles depuis pas moins de six générations, SIPEF est parvenue à devenir, parfois malgré des circonstances difficiles, un producteur volontaire et durable d’huile de palme. De telles familles d’entrepreneurs à la tête d’entreprises familiales constituent une source d’inspiration pour les âmes entreprenantes. »

  • Anne Mörk Soenen, Executive Director FBN Belgium

    « FBN Belgium soutient le Family Business Award of Excellence parce que ce n’est pas une « compétition », mais une occasion de communiquer autour de la valeur et de l’engagement sociétal de nos sociétés familiales belges.

    Depuis cinq ans, des cases inspirants, qui récompensent des family businesses pour leur vision en termes de gouvernance (familiale), entrepreneurship, transmission et durabilité, sont présentés. »

  • Stéphane Vermeire, General Manager Private Banking & Wealth Management chez BNP Paribas Fortis

    « Depuis plusieurs années déjà, BNP Paribas Fortis assume une position d’acteur de qualité en matière d’accompagnement des entreprises familiales, mais aussi des familles derrière ces entreprises.

    C’est pourquoi je suis fier que BNP Paribas Fortis soit cette année partenaire de cet événement qui rend hommage aux entreprises prônant des valeurs telles que la bonne gouvernance et la durabilité. Encore une fois, toutes mes félicitations aux deux lauréats ! »

Family Business Award of Excellence

Vous voulez en savoir plus sur le prix Family Business Award of excellence ?

Plus d’informations

Newsletter Impulse 

Restez au courant des dernières nouveautés d’EY Belgium et découvrez des histoires entrepreneuriales inspirantes.

Inscrivez-vous

Résumé

Le ‘Family Business Award of Excellence’ récompense les entreprises familiales qui se sont distinguées entre autres par une bonne gouvernance, la transmission de la soif d’entreprendre au fil des générations et leur engagement sociétal.

À propos de cet article

Par

EY Belgique

Organisation de services professionnels et multidisciplinaires