Le gouvernement et le secteur public

Pour un Etat plus efficace et toujours plus proche des citoyens.

L’Etat, les collectivités territoriales et les organisations publiques doivent inscrire la performance au cœur de leur stratégie pour répondre aux multiples attentes d’une société en profonde mutation, assurer les conditions d’une croissance durable, transformer et défendre un modèle social, socle de notre pacte républicain et rempart solide face à la crise.

Grâce aux possibilités offertes par le numérique, les organisations peuvent créer rapidement un impact positif dans le quotidien des usagers, améliorer leur efficience et renouveler les services publics dans un environnement budgétaire toujours plus contraint.

Les équipes EY Secteur Public s’inspirent des meilleures pratiques pour les confronter à la réalité du secteur public en France, souvent exemplaire et efficient, ouvert à la transformation et à l’innovation. Elles observent, partout dans le monde, les organisations publiques qui se transforment pour mieux servir leurs citoyens, en se déployant efficacement sur le terrain en devenant des éclaireurs de l’innovation stratégique, managériale ou technologique.

EY peut vous accompagner dans vos démarches de transformation, performance et de transparence. Cette recherche de performance implique une réponse à vos principaux enjeux :

  • Donner à chaque décideur public, national ou local, les moyens d‘engager des projets pour servir l’intérêt général, de les mener à bien et d’en rendre compte ;
  • S’appuyer sur l’innovation, portée par les femmes et les hommes qui œuvrent pour le service public, facilitée par le flux des nouvelles technologies qui sont un formidable levier de transformation ;
  • Rechercher l’impact rapide, mesurer pour améliorer la qualité du service public au meilleur coût ;
  • Assurer la sécurité des citoyens en sécurisant les personnes, les informations et les intérêts stratégiques ;
  • Renforcer les capacités du secteur public en réinventant le travail pour les collaborateurs de demain.

Nous sommes fiers d’aider les pouvoirs publics à relever leurs défis et réinventer avec eux l’action publique. En participant à la transformation de la France, nous œuvrons à la construction d’un monde meilleur pour tous les citoyens et usagers.

Transformation digitale des institutions publiques

La crise sanitaire de la COVID-19 a poussé les gouvernements à accélérer leur transformation digitale. En s'appuyant sur ces progrès, ils peuvent repenser leur façon de travailler et améliorer la vie des citoyens.

En savoir plus

 

Insititutions européennes

Découvrez comment EY collabore avec l'Union Européenne pour créer de la valeur à long terme en Europe, et dans le monde.

En savoir plus

The better the question. The better the answer. The better the world works.

Comment les assistants virtuels peuvent-ils améliorer les dispositifs d’aide dans le secteur public ?

Découvrez le témoignage de Rudy Deblaine, Délégué général de Initiative Île-de-France qui utilise la technologie RPA pour les aider dans la mise en place de leur dispositif d’aide aux entreprises.

The better the question. The better the answer. The better the world works.

Les assistants virtuels au service du secteur public

Le dispositif de financement a dû être mis en place très rapidement, ça n’aurait pas été possible sans la technologie RPA (Robotic Process Automation) et ses assistants virtuels.

Rudy Deblaine, Délégué général de Initiative Île-de-France, en charge de la gestion du Fonds de résilience pour le compte de ses financeurs, l’explique dans son témoignage. Ce financement a été mis en place par la région Île-de-France, la Banque des territoires et les collectivités territoriales franciliennes, pour donner des avances exceptionnelles aux TPE/PME de la région afin de soutenir leur relance.

Créé pendant la crise sanitaire, avec 70 collectivités dès son lancement, et donc des milliers de demandes potentielles, il a fallu le rendre très vite opérationnel pour un grand nombre d’entreprises. Cependant, sa gestion demandait de traiter un volume de demandes très important en peu de temps. Face à cela, une gestion manuelle aurait été beaucoup trop longue, peu efficiente et potentiellement source d’erreurs.

Comment les assistants virtuels peuvent-ils améliorer les dispositifs d’aide dans le secteur public ?
The better the question. The better the answer. The better the world works.

Un assistant virtuel pour optimiser le traitement des aides versées aux entreprises

EY Consulting a proposé à Initiative Île-de-France de mettre en place des processus de traitement automatisés (RPA). Cette solution a été développée en partenariat avec UI PATH.

EY Consulting a proposé à Initiative Île-de-France de mettre en place des processus de traitement automatisés (RPA). Cette solution a été développée en partenariat avec UI PATH en quelques semaines, et a permis de mettre sur pied les processus de gestion en un temps record, pour que les avances soient versées le plus vite possible aux entreprises.

Concrètement, l’assistant virtuel a été utilisé pour assurer la rédaction des contrats, le suivi de projet, a permis de mettre en place des interfaces de données entre plusieurs outils non connectés. La réalisation des reporting a également été automatisée.

Un assistant virtuel pour optimiser le traitement des aides versées aux entreprises
The better the question. The better the answer. The better the world works.

Un gain de temps, de sécurité et de réactivité très important pour les gestionnaires

L’usage des assistants aide à gagner du temps, gagner en sécurité, et également en réactivité et professionnalisme.

Rudy Deblaine est formel : il a très vite constaté l’efficacité de l’assistant virtuel, et l’augmentation conséquente de productivité du fonds de résilience. Il pense également que l’automatisation des processus est une technologie abordable, très rapide à mettre en œuvre, et offrant un retour sur investissement immédiat.

L’usage des assistants virtuels a apporté, selon lui, trois gains principaux : d’abord du temps libéré pour les gestionnaires, qui ont consacré plus de temps au pilotage du projet. Ensuite, un gain de sécurité, avec la baisse des données erronées due au traitement de l’assistant virtuel, et enfin un gain de réactivité et de professionnalisme, puisque l’assistant virtuel pouvait réaliser des reporting d’activité très précis dans des délais très courts. Les partenaires du projet ont ainsi pu constater la qualité du travail accompli.

Un gain de temps, de sécurité et de réactivité très important pour les gestionnaires

Nous contacter

L'idée vous séduit ? Contactez-nous pour en savoir plus.