3 min de temps de lecture 11 oct. 2022
Couverture

Entreprises allemandes en France : bilan et perspectives dans un contexte de crises multiples

Par Brigitte Barouky

Associée, Audit & Financial Accounting Advisory Services, France

Brigitte accompagne des filiales de groupes allemands leurs audits et leurs projets de développement. Elle est également en charge des activités International Trade Flow pour l’Allemagne.

3 min de temps de lecture 11 oct. 2022
Expertises associées Audit & Conseil en finance

COVID, Ukraine, RH, supply chain, énergie, etc. Comment réagissent les entreprises allemandes en France face à la multiplication des défis ?

  • Le niveau de satisfaction des dirigeants concernant leur activité en France atteint en 2022 le record pour cette étude :

89%

des entreprises allemandes interrogées sont satisfaites de leur activité en France

  • 84% des entreprises ont retrouvé ou dépassé leur niveau d’activité d’avant la crise sanitaire. 16% n’y sont pas parvenues.
  • Le COVID a engendré un changement structurel du « travailler ensemble » avec le télétravail, la numérisation et une crise du recrutement à tous les niveaux.
  • Le quotidien des entreprises est bousculé par une accumulation historique de crises. Elles doivent aussi prendre en compte les nouveaux comportements des salariés, la transition écologique et la transformation de certains marchés et de certaines industries.
  • Selon les répondants, la guerre en Ukraine aura, bien plus que le COVID n’en a eu, des conséquences négatives sur le climat mondial des affaires dans les années qui viennent.
  • L’autonomie nationale et européenne en matière alimentaire, énergétique et de santé est devenue un impératif. Elle ne peut être atteinte qu’en relocalisant une partie des activités. Il faudra des années pour voir des relocalisations importantes se concrétiser.
  • Les entreprises font preuve d’une certaine résilience face à l’avenir. Elles prévoient une année 2023 difficile, mais plus de la moitié des dirigeants sont optimistes pour l’activité de leur entreprise en France à l’horizon 2024-2026

58%

des dirigeants sont optimistes pour l’activité de leur entreprise en France à l’horizon 2024-2026

  • Pour la majorité d’entre elles, la guerre en Ukraine aura moins d’impact que le COVID n’en a eu sur leurs plans d’investissement et de recrutement.
  • Dans ce contexte, la mondialisation et le couple franco-allemand sont mis à l’épreuve.
  • Les efforts de la France en matière de développement durable sont considérés tout à fait insuffisants selon 60% des entreprises interrogées.
  • Malgré les réformes engagées depuis 2017, 54% dirigeants interrogés appellent de leurs vœux un cadre réglementaire et fiscal encore plus favorable.
  • La France conserve ses atouts traditionnels : taille du marché, qualité des infrastructures, formation des ingénieurs.
  • L’Allemagne est toujours le premier investisseur européen, et le deuxième mondial, dans l’Hexagone.
  • Méthodologie

    • L’étude a été menée en juin et juillet 2022 auprès d’un panel représentatif d’entreprises allemandes ayant investi en France.
    • Plus de 80 entreprises ont participé à cette édition, en ligne et au cours d’entretiens individuels.
    • Les participants représentent 24 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 48.000 salariés en France, soit environ 12% des emplois des sociétés allemandes en France.


Vous souhaitez obtenir l'enquête ?

 

Renseignez notre formulaire de demande

 

Ce qu'il faut retenir

Malgré les difficultés, les entreprises allemandes sont satisfaites de leurs résultats en France.

A propos de cet article

Par Brigitte Barouky

Associée, Audit & Financial Accounting Advisory Services, France

Brigitte accompagne des filiales de groupes allemands leurs audits et leurs projets de développement. Elle est également en charge des activités International Trade Flow pour l’Allemagne.

Expertises associées Audit & Conseil en finance