5 min de temps de lecture 9 sept. 2021
Le marché automobile repart fortement dans un contexte qui reste volatile

Le marché automobile repart fortement dans un contexte qui reste volatile

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.

5 min de temps de lecture 9 sept. 2021
Thématiques associées Automotive Transports Mobilité

Découvrez notre analyse financière des résultats des principaux constructeurs automobiles mondiaux au premier semestre 2021.

En résumé

  • Les ventes des grands constructeurs automobiles mondiaux ont augmenté de 27 % au premier semestre 2021 avec une accélération des ventes au deuxième trimestre
  • Les ventes et le chiffre d'affaires restent toutefois inférieurs aux niveaux d'avant-crise
  • Le résultat d’exploitation cumulé des 16 principaux constructeurs atteint son plus haut niveau depuis 10 ans

Au premier semestre 2021, le marché automobile est en croissance de près de 30 % et les constructeurs automobiles enregistrent des bénéfices records après une année 2020 dans le rouge

Les ventes mondiales de voitures particulières ont progressé de 27 % mais restent inférieures au niveau de 2019.

Au premier semestre 2021, les ventes des 16 principaux constructeurs automobiles ont crû de près de 27 %, soit de plus de 7 millions d’unités, pour arriver à environ 33,5 millions de véhicules vendus.
Les 16 constructeurs analysés ont tous enregistré des ventes en progression au cours du premier semestre, la hausse la plus marquée étant pour Tesla, dont les ventes ont plus que doublé (+ 115 %). Cette progression sur le semestre est portée par la croissance des ventes cumulées qui s’élève à 42 % au deuxième trimestre 2021 par rapport à la même période de l’année précédente.

Au premier semestre 2021, c’est Toyota, avec près de 5,5 millions de voitures, qui a vendu le plus grand nombre de véhicules dans le monde, suivi par Volkswagen avec 4,5 millions de voitures. General Motors (3,5 millions de voitures) et Stellantis (3,3 millions de voitures) se classent respectivement en troisième et quatrième position.

Parmi ces quatre constructeurs, la croissance des ventes la plus marquée revient à Stellantis, qui connaît une hausse de 44 %, devant Toyota et Volkswagen qui voient leurs ventes augmenter respectivement de 31 % et 24 %. Renault enregistre quant à lui une hausse des ventes de 19 % par rapport au premier semestre 2020.

Le chiffre d’affaires cumulé des principaux constructeurs au premier semestre 2021 a augmenté de 32 % par rapport à l’année précédente, soit environ 197 milliards d’euros.

Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires cumulé des 16 plus grands constructeurs automobiles mondiaux a atteint 809 milliards d’euros. Tous les constructeurs analysés ont enregistré un chiffre d’affaires en progression, la hausse la plus marquée étant affichée par Tesla (86 %) suivi par Stellantis (46 %) et Suzuki (44 %).

Au deuxième trimestre 2021, le chiffre d’affaires cumulé a crû de plus de 65 %, soit une augmentation de 160 milliards d’euros par rapport à la même période de l’année précédente, pour arriver à près de 406 milliards d’euros.

Evolution du chiffre d’affaires des principaux constructeurs automobiles

+ 65%

Au 2ème trimestre 2021 par rapport au 2ème trimestre 2020

Les principaux constructeurs mondiaux ont enregistré des résultats records au premier semestre après une très forte baisse en 2020

Au premier semestre 2021, le résultat d’exploitation des constructeurs analysés s’élève à 71,5 milliards d’euros contre une perte de 4,1 milliards d’euros au premier semestre 2020. Les 16 constructeurs analysés ont tous enregistré un EBIT en progression.

L’augmentation des résultats est portée par une très bonne performance au deuxième trimestre 2021. Le résultat d’exploitation cumulé des 14 plus grands constructeurs mondiaux (sans Renault et Stellantis qui ne font pas de publications trimestrielles) y atteint les 34,7 milliards d’euros contre une baisse de 9 milliards d’euros pour la même période en 2020.

Par conséquent, au premier semestre 2021, l’EBIT cumulé des 16 constructeurs automobiles analysés est à son niveau le plus haut jamais atteint pour cette période, après avoir accusé une baisse record en 2020 par rapport aux dix dernières années. Avec plus de 71,5 milliards d’euros, il dépasse d’un tiers le record précédent de 2017.

Le taux de rentabilité mesuré par rapport au chiffre d’affaires des principaux constructeurs atteint 8,8 % du chiffre d’affaires contre - 0,7% au premier semestre 2020. Cette belle progression met fin à quatre années successives de baisse de ce chiffre.

Résultat d’exploitation des principaux constructeurs automobiles

71,5 Mds d’€

Au 1er semester 2021, vs – 4,1 Mds d’€ au 1er semestre 2020

Les trois grandes régions connaissent une progression sensible des ventes au premier semestre 2021

C’est aux États-Unis que la progression de ventes a été la plus forte, en hausse de 29 %, suivie par celles de l’Europe de l’ouest, en croissance de 27 % et de la Chine à hauteur de 23 %.

C’est Volkswagen qui a vendu le plus de véhicules en Europe de l’ouest au premier semestre 2021, suivi par Stellantis et Renault, avec une augmentation de ses ventes de 30 %, celles de Stellantis ayant progressé de 33 %. À la troisième place, Renault enregistre une progression des ventes de 11 % sur ce marché. En quatrième et cinquième position, on trouve BMW et Daimler, avec des ventes en hausse de respectivement 31 % et 19 %.

Au premier semestre 2021 comme l’année dernière à la même période, General Motors a dominé le marché américain devant Toyota, Ford et Stellantis. Les 14 constructeurs actifs sur ce marché ont tous enregistré des ventes en hausse, avec pour 13 d’entre eux une progression à deux chiffres en pourcentage.

Sur le marché chinois, c’est toujours Volkswagen qui continue à vendre le plus de véhicules sur le premier semestre 2021, suivi par General Motors et Toyota. Parmi les 15 constructeurs analysés et ayant communiqué leurs chiffres, 13 ont connu des ventes en augmentation sur le marché chinois par rapport à la même période de l’année précédente ; la plupart d’entre eux ont connu une progression à deux chiffres en pourcentage.

Le secteur profite des mesures de réduction des coûts qui ont été mises en place, de la tendance à l’achat des modèles plus coûteux, notamment électriques ou hybrides, et d'un environnement de prix plus favorable.

La forte progression des ventes et des résultats se reflète également dans l'évolution du cours des actions.

Au total, la capitalisation boursière des 16 entreprises analysées a augmenté de 15 % depuis le début de l'année pour atteindre 1 600 milliards de dollars américains. La valeur boursière de Ford (+ 58 %) et de Volkswagen (+ 53 %) a augmenté à un rythme supérieur à la moyenne. L’entreprise la mieux valorisée reste Tesla, avec une capitalisation boursière de près de 703 milliards de dollars américains.

La reprise du marché automobile au premier semestre est forte dans l’ensemble des régions. C’est un soulagement après une année 2020 au cours de laquelle les usines ont été à l'arrêt et les concessionnaires fermés, entraînant des pertes records. Sur ce semestre, le secteur profite des mesures de réduction des coûts qui ont été mises en place, de la tendance à l’achat des modèles plus coûteux, notamment électriques ou hybrides, et d'un environnement de prix plus favorable. En effet, aujourd’hui, du fait de la pénurie de puces, la demande est supérieure à l'offre.

Vous souhaitez accéder aux résultats détaillés du Benchmark 2021 ?

Remplir le formulaire

Ce qu'il faut retenir

Les ventes mondiales de voitures particulières ont progressé de 27 % mais restent inférieures au niveau de 2019. Le chiffre d’affaires cumulé des principaux constructeurs au premier semestre 2021 a augmenté de 32 % par rapport à l’année précédente. Les principaux constructeurs mondiaux ont enregistré des résultats records au premier semestre après une très forte baisse en 2020. La forte progression des ventes et des résultats se reflète également dans l'évolution du cours des actions.

A propos de cet article

Par Aymeric de La Morandière

Associé, Audit, Industrie, Automobile, Transports , Responsable du programme Alumni, France

Aymeric accompagne des groupes internationaux en audit ou en conseil financier depuis plus de 25 ans. En dehors de son activité, il n’hésite pas à partager son attachement pour les vins de Bourgogne.