8 min de temps de lecture 26 oct. 2022
Infrastructure marine

Panorama 2022 des entreprises françaises au service des acteurs de l’Énergie

Par Moez Ajmi

Associé, Energy & Resources Assurance Leader, Europe West

Expert de la transformation et de la performance comptable et financière de l’industrie extractive pétrolière et minière.

8 min de temps de lecture 26 oct. 2022

Le baromètre 2022 a été réalisé auprès des sociétés membres de l’association EVOLEN. 75 entreprises ont répondu à notre enquête (Pulse Survey) de l’édition 2022. Les chiffres clés du marché et de l’emploi en France en 2021 ont été estimés à partir des rapports annuels publics.

En résumé :

  • Le marché des métiers au service des énergies en 2021 retrouve son niveau de 2019 tiré par la transition énergétique pour laquelle la filière française estime jouer un rôle important mais considère insuffisant l’accompagnement des pouvoirs publics
  • Le moral des acteurs français au service des énergies reste bon en 2021, en augmentation de 3 points par rapport à 2020 ; 83% des entreprises interrogées sont confiantes sur les perspectives des douze prochains mois.
  • Le « capital humain » demeure en première position cette année dans le classement des enjeux majeurs, suivi par l’ « innovation » et le « financement »

Après une pandémie ayant entrainé une baisse sans précédent de la demande mondiale d’énergie, le marché des métiers au service des énergies en France en 2021 retrouve son niveau de 2019 de 34 milliards d'euros, et enregistre ainsi une croissance pour la première fois depuis 2014.

Le moral des acteurs français au service des énergies reste bon en 2021, en augmentation de 3 points par rapport à 2020 ; 83 % des entreprises interrogées sont confiantes sur les perspectives des douze prochains mois. La filière française est consciente de son rôle dans la transition énergétique ; 85 % des entreprises interrogées considèrent avoir un rôle important à jouer dans cette transition, mais uniquement 42 % considèrent que les pouvoirs publics agissent suffisamment pour accompagner les entreprises du secteur dans la transition énergétique.

Le « capital humain » demeure en première position cette année dans le classement des enjeux majeurs, et pèse pour à peu près le quart du chiffre d’affaires en moyenne. Comment retenir et garder les talents ? Comment réconcilier RSE, raison d’être, marque employeur et performance économique ? Le rôle des acteurs français au service des énergies est crucial dans l’anticipation des compétences requises pour le développement et l’innovation dans les énergies nouvelles, sans quoi la transition verte se fera difficilement.

L’évolution des nouvelles immatriculations de véhicules hybrides en septembre par rapport à l'année précédente montre une baisse de -5% sur le Top 5 et précisément -2% pour la France. C’est l’Allemagne qui tire son épingle du jeu, avec une évolution toujours en hausse avec +24%.

L’indice relatif au recrutement et à la fidélisation des collaborateurs a significativement baissé de 19 points comparé à 2021 ; seulement la moitié des entreprises interrogées est confiante sur le recrutement et la fidélisation des collaborateurs. L’innovation (nouvelles technologies, digital, automatisation…) arrive en deuxième position ; l’investissement R&D a pesé pour à peu près le quart du total des investissements de 2020.Le financement figure en troisième position dans les préoccupations des acteurs français au service des énergies dont le taux d’endettement est considéré comme très élevé à 34 %.La filière des acteurs au service des énergies est aujourd’hui un acteur incontournable pour relever les défis de la transition énergétique qui requièrent plus que jamais du soutien et de l’accompagnement aussi bien de la part des pouvoirs publics que de la part des entreprises énergétiques.

Ce qu'il faut retenir

La filière des acteurs au service des énergies est aujourd’hui un acteur incontournable pour relever les défis de la transition énergétique qui requièrent plus que jamais du soutien et de l’accompagnement aussi bien de la part des pouvoirs publics que de la part des entreprises énergétiques.

A propos de cet article

Par Moez Ajmi

Associé, Energy & Resources Assurance Leader, Europe West

Expert de la transformation et de la performance comptable et financière de l’industrie extractive pétrolière et minière.