4 min de temps de lecture 1 sept. 2021
Baromètre EY du capital risque en France - 1er semestre 2021

Baromètre EY du capital risque en France - 1er semestre 2021

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Middle Market, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.

4 min de temps de lecture 1 sept. 2021

Record battu pour la FrenchTech : les start-up françaises ont levé plus de 5 milliards d’euros via le capital risque au cours du seul premier semestre 2021.

Record battu !

Les entreprises innovantes françaises ont levé plus de 5 milliards d’euros de financement via le capital risque au cours du seul premier semestre 2021. À ce rythme, la barre symbolique des 10 milliards devrait être franchie cette année. La France ne fait pas exception. À travers le monde, les fonds récoltés grâce au capital risque progressent tous azimuts. Près de 250 milliards d’euros ont été levés au cours de cette période, soit 100 milliards de plus qu’au second semestre 2020 selon le site Crunchbase…

Montants levés par les start-up en France

Depuis le mois de janvier, les entreprises innovantes françaises ont réalisé 416 opérations de levées de fonds pour un montant de 5,14 milliards d'euros (en progression de 90 % en valeur et 16 % en volume). Dans le Top 5, figurent Contentsquare (408 M€), Ledger (312 M€), IAD (300 M€), BackMarket (276 M€) et Alan (185 M€).

Investissements par secteur

Sur le plan sectoriel, les sociétés de service internet concentrent plus de 47 % des fonds levés en valeur avec 2,4 Md€ (contre 717 M€ au premier semestre 2020). La Fintech continue sa percée avec une croissance de 256 % (1 085 M€ contre 204 M€ en 2020), suivie par les secteurs des Life Sciences (564 M€), des logiciels et services informatiques (390 M€) et des Cleantech (215 M€).

Investissements par région

L’Île-de-France, qui concentre 81 % des investissements, reste la région leader en France, suivie par la région Auvergne-Rhône-Alpes (5 %) puis l’Occitanie (2 %), qui décroche la 3e place.

Comparatif des investissements au Royaume-Uni, Allemagne et France

Le soleil est au beau fixe sur la FrenchTech. Mais force est de constater qu’il brille encore plus fort chez nos principaux voisins. Si le Royaume-Uni continue de donner l’exemple avec 16,44 Md€ de fonds levés pour 861 opérations soit une progression de plus de 243 % en valeur par rapport au premier semestre 2020 – Brexit ? Quel Brexit ? –, nos résultats indiquent que l’Allemagne avec laquelle la France faisait jusqu’ici jeu égal, fait désormais mieux que nous avec 7,83 Md€ de fonds levés pour 313 opérations.

Quels enseignements doit-on en tirer ?

Dans un monde toujours plus concurrentiel, au sein duquel les batailles se livrent désormais entre grands blocs, la FrenchTech et ses concurrentes européennes sont à la croisée des chemins. Pour continuer à attirer les capitaux et les talents, l’heure est probablement venue de passer à une étape de consolidation européenne car sans ce mouvement, nous ne serons pas en mesure de peser sur la scène mondiale et du coup, notre destin ne sera plus entre nos mains.

Ce qu'il faut retenir

Les entreprises innovantes françaises ont levé plus de 5 milliards d’euros de financement via le capital risque au cours du seul premier semestre 2021. À travers le monde, les fonds récoltés grâce au capital risque progressent tous azimuts. Dans un monde toujours plus concurrentiel, au sein duquel les batailles se livrent désormais entre grands blocs, la FrenchTech et ses concurrentes européennes sont à la croisée des chemins. Pour continuer à attirer les capitaux et les talents et peser sur la scène mondiale, l’heure est probablement venue de passer à une étape de consolidation européenne.

A propos de cet article

Par Franck Sebag

Associé, Assurance, Middle Market, Fast Growing Companies leader, Western Europe

Vaste expérience dans les domaines de l’audit et du conseil auprès de sociétés privées publiques, et une connaissance approfondie des marchés financiers mondiaux.