3 min de temps de lecture 12 avr. 2022
Chirurgien réalisant une opération à l’aide d’une assistance robotique

Financement des HealthTechs en 2021 : Un nouveau cap de maturité pour l’innovation en santé

Par Cédric Garcia

Partner, Conseil comptable et financier (Financial & Accounting Advisory Services), France

Depuis plus de 20 ans, Cédric accompagne des sociétés dans leur projet d’introduction en bourse ou de refinancement sur les marchés financiers.

3 min de temps de lecture 12 avr. 2022
Thématiques associées Life Sciences

2021 est une année historique pour le financement des HealthTech en France grâce à des levées de fonds record. Cédric Garcia, Partner, Associé EY et IPO leader, réalise un focus sur le financement de la HealthTech en France et à l’international.

En résumé :

  • Avec 79% des entreprises de HealthTech ayant recruté de nouveaux collaborateurs en 2021, la filière est dynamique et pourvoyeuse d’emplois, pour la plupart hautement qualifiés
  • Les start-ups HealthTech françaises ont collecté un montant record de 2,3 Mds € soit une croissance de près de 50% par rapport à 2020
  • L’année 2021 a été marquée par la 9ème édition du CSIS qui a traduit l’ambition de l’État de positionner la France comme première nation européenne innovante et souveraine d’ici 2030 avec une dotation de 7 milliards d’euros
  • L’État via Bpifrance a apporté son soutien financier inédit à hauteur de 1,2 Mds € soit plus de 4 fois qu’en 2020

Des levées de fonds record en HealthTech en 2021 : 2,3 Mds € ont été levés par des HealthTech françaises en croissance de près de 50% par rapport à 2020

C’est une année historique. Les levées de fonds des HealthTech françaises ont atteint au total 2,3 Mds € dont 1,6 Mds (versus 0,9 en 2020) en capital risque qui reste la première source de financement de la HealthTech en France. La France figure au 2ème rang en nombre d’opérations en capital risque avec un ticket moyen de 13 M€ (versus 8 M€ en 2020) soit une augmentation de 63%. Cette augmentation du ticket moyen résulte de 2 éléments :

  • Des levées de fonds early stage (Serie A) sur des montants plus conséquents (opérations de 40m€ à plus de 70m€)
  • Des levées de fonds late stage sur des montants supérieurs à 100m€, ce qui est nouveau pour les société françaises

Dans sept des principaux pays de l’Europe, les fonds levés en 2021 atteignent 21,9 Mds€ dont 9,2 Mds € en capital-risque soit une augmentation de 55% des montants levés en capital-risque par rapport à 2020. Cette croissance est particulièrement marquée sur les IPO, dont le montant a été multiplié par 4 pour atteindre 6,2Mds€ en 2021 Au niveau mondial, le financement global par le capital-risque et les IPOs par des sociétés européennes et américaines s’est élevé à 55 Mds € en 2021, en croissance de 41% par rapport à 2020. Sur ce montant, le capital-risque a représenté un total de 32,5 Mds € dont 10,3 Mds € par des sociétés européennes (versus 6,5 Mds € en 2020) soit une croissance de 58%.

Malgré la crise sanitaire, le secteur des dispositifs médicaux continue sur sa lancée de croissance, tant au niveau des revenus, que des valorisations et des investissements. Dans le domaine de la e-santé, la mise sur le marché des vaccins pour la COVID-19 a accéléré la digitalisation des plateformes de prises de rendez-vous, et on note aussi le développement de l’intelligence artificielle.

« C’est une année historique. Les levées de fonds des HealthTech françaises ont atteint au total 2,3 Mds € dont 1,6 Mds (versus 0,9 en 2020) en capital risque qui reste la première source de financement de la HealthTech en France. La France figure au 2ème rang en nombre d’opérations en capital risque avec un ticket moyen de 13 M€ (versus 8M€ en 2020) soit une augmentation de 63%.»

Cédric Garcia
Partner, Financial Accounting Advisory Services

Ce qu'il faut retenir

2020 a démontré la bonne santé du secteur, dans un contexte sanitaire qui a mis en difficulté bon nombre d’entreprises. Mais 2021 est une nouvelle fois une année record en termes de financement. Malgré la part d’investissement considérable dans la recherche des vaccins, tous les secteurs de la santé ont pu poursuivre leurs innovations, essais cliniques et développements et ont bénéficié de financements conséquents : plus de 55 milliards d’euros.

A propos de cet article

Par Cédric Garcia

Partner, Conseil comptable et financier (Financial & Accounting Advisory Services), France

Depuis plus de 20 ans, Cédric accompagne des sociétés dans leur projet d’introduction en bourse ou de refinancement sur les marchés financiers.

Related topics Life Sciences