Communiqué de presse

20 janv. 2021 Paris, FR

Marché mondial des introductions en bourse, bilan 2020

EY publie les résultats du rapport annuel sur les introductions en bourse dans le monde en 2020. Les données de cette étude regroupent les IPOs recensées sur la totalité de l’année 2020. Malgré la crise de la COVID-19, les IPOs ont augmenté par rapport à 2019 tant en volume qu’en valeur.

Contact presse
Quentin Hacquard

Chargé de relations médias

Quentin Hacquard est en charge des relations médias pour plusieurs secteurs et métiers d’EY. Passionné de communication, il a à cœur de mettre en avant les expertises du cabinet.

Thématiques associées Introduction en bourse

EY publie les résultats du rapport annuel sur les introductions en bourse dans le monde en 2020. Les données de cette étude regroupent les IPOs recensées sur la totalité de l’année 2020. Malgré la crise de la COVID-19, les IPOs ont augmenté par rapport à 2019 tant en volume qu’en valeur.

Parmi les enseignements de cette édition annuelle :

  • Au quatrième trimestre 2020, 490 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 101,4 milliards de dollars. Par rapport au quatrième trimestre 2019, cela représente une hausse de 77 % en volume et 138 % en valeur.
  • En 2020, 1 363 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 268 milliards de dollars, soit une augmentation de 19 % en volume et 29 % en valeur par rapport à 2019.
  • En 2020, le secteur ayant concentré le plus grand nombre d’opérations est celui des technologies avec 324 IPOs réalisées pour un montant de 89,1 milliards de dollars, suivi du secteur des industries avec 243 IPOs pour un montant de 31,4 milliards de dollars. Vient ensuite celui de la santé avec 235 IPOs pour un montant de 50,4 milliards de dollars.
  • La zone Asie-Pacifique domine l’activité avec plus de 60 % du nombre total d’IPOs et près de 51 % du montant total levé dans le monde depuis début 2020, à savoir 882 IPOs pour un montant de 136,2 milliards de dollars (soit une hausse de 20 % en volume et de 45 % en valeur par rapport à 2019). Les secteurs les plus actifs sont l’industrie, les technologies et les matériaux pour la zone Asie-Pacifique.
  • La zone Amériques quant à elle, même si elle ne pèse que 21 % en nombre total d’IPOs, atteint 36 % du montant total levé (97,9 milliards de dollars) dans le monde en 2020. Aux Etats-Unis, le marché des IPOs a été marqué par son année la plus active depuis 2014, avec 224 IPOs pour un montant de 86,2 milliards de dollars.

Focus EMEIA (Europe, Middle East, Inde, Afrique)

  • En 2020, 250 IPOs ont été enregistrées pour un montant de 33,9 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 7 % en volume et une baisse de 43 % en valeur par rapport à 2019. Il est cependant à signaler qu’en retirant l’IPO importante de Saudi Aramco du total 2019, la croissance aurait été de 12 % en valeur en 2020.
  • Le secteur le plus dynamique dans cette région est celui des technologies avec 67 IPOs pour un montant de 10 milliards de dollars. Viennent ensuite les secteurs des industries (43 IPOs – 2,6 milliards de dollars) et de la santé (18 IPOs – 2,6 milliards dollars).
  • En France, 9 IPOs ont été réalisées en 2020 pour un montant total de 435 millions de dollars (dont 2 au Nasdaq). En 2019, 10 IPOs avaient été réalisées pour un montant total de 3,5 milliard de dollars (dont 2 au Nasdaq).

« Malgré une année pleine de surprises, les principaux marchés IPOs ont su montrer leur résilience. La poursuite de la relance budgétaire, l’abondance de liquidité et l’optimisme des vaccins devraient soutenir la dynamique des introductions en bourse partout dans le monde. En France, la vigilance reste de mise en attendant une éventuelle reprise. » commente Franck Sebag, associé EY.