Communiqué de presse

15 avr. 2021

Laurent Vitse prend la responsabilité de la coordination des expertises Long Term Value

EY annonce la nomination de Laurent Vitse en qualité d’associé en charge du pilotage des offres autour de la création de valeur long terme, au service de la transformation durable des entreprises.

Contact presse
Amélie Fournier

Responsable service relations médias

Amélie est responsable du service de relations médias pour la France. Elle est notamment en charge des expertises Consulting, EY Société d’Avocats et d’autres secteurs

EY annonce la nomination de Laurent Vitse en qualité d’associé en charge du pilotage des offres autour de la création de valeur long terme, au service de la transformation durable des entreprises. 

Il travaillera de concert avec l’équipe Climat et Développement durable du cabinet, pilotée par Eric Duvaud et ses 6 associés, qui appréhende, avec plus de 100 consultants, ces enjeux depuis plus de 25 ans.

Afin d’accompagner l’ensemble des transformations durables des clients, EY France, comme au niveau mondial, se structure désormais autour d’un pilotage pluridisciplinaire de ses expertises dédiées à la création de valeur à long terme. Cette prise de fonction confirme l’ambition du cabinet de devenir leader de la transformation durable et responsable. 

Laurent Vitse, 52 ans, X Ponts, est diplômé de l’École Polytechnique (1988) et de l’Ecole Nationale des Ponts & Chaussées (1993). Il est expert-comptable et commissaire aux comptes.

Il rejoint le cabinet en 1993 et contribue, avec Eric Duvaud, à la création et au développement des activités d’EY liées à l’environnement. En 1999, Laurent Vitse se spécialise dans l’audit de clients internationaux du secteur de l’environnement et de l’énergie. Nommé associé en 2004, il participe jusqu’en 2010 au déploiement du département « Financement de projets » et accompagne de nombreux projets de développement de nouvelles infrastructures publiques.

A compter de 2015, il est nommé successivement responsable des marchés pour la France puis de l’ensemble des missions du secteur Energy & Resources pour Western Europe & Maghreb.

Avec son expérience de plus de 20 ans en audit et conseil financier auprès de groupes industriels en particulier dans le secteur de l’énergie, des infrastructures et de la ville de demain, Laurent Vitse dispose d’une lecture à la fois financière et extra-financière des nouvelles attentes des entreprises dans la construction de leur valeur à long terme.

Dans le cadre de sa nouvelle prise de fonction, Laurent Vitse sera en charge d’accompagner, avec les équipes EY déjà en place, les entreprises dans l’évaluation des risques et opportunités liés au développement durable, dans la définition de leur stratégie liée, dans leur transformation des produits et services, sans oublier la mesure et les impacts de la valeur long terme créée.

« Chez EY, nous avons une idée très précise de la valeur à long terme. Concrètement, elle représente la façon dont nos équipes définissent la valeur humaine, financière et sociétale que les entreprises génèrent au fil du temps pour leurs parties prenantes, c’est-à-dire leurs collaborateurs, leurs clients, leurs investisseurs et, plus largement, la cité. Elle repose sur les concepts et les considérations tels que le capitalisme de toutes parties prenantes, une stratégie basée sur « une raison d’être » ou encore une croissance durable » commente Laurent Vitse.

Les équipes Climat et Développement durable d’EY en France

Dès 1995, le cabinet a fait le choix de créer une équipe de spécialistes du développement durable, qui compte désormais plus de 110 collaborateurs (1500 au niveau mondial).

Les équipes pluridisciplinaires aident les entreprises à définir leur stratégie de durabilité, à décarboner leurs activités et à s’adapter au changement climatique, à développer des produits et des chaines d’approvisionnement plus durables et à mesurer les performances extra-financières et la transformation durable.

« Ingénieurs du changement, nous travaillons inlassablement à l’intérieur du système économique auprès des décideurs pour faire évoluer les pratiques et les comportements en faveur d’un développement plus durable. Nous aidons à mettre en place et à fiabiliser la mesure des performances extra-financières (environnementales, sociales, sociétales). Nous accompagnons les entreprises dans l’amélioration de ces performances (consommer et rejeter moins, développer des produits et services plus sobres et responsables sur leur cycle de vie, respecter l’équité sociale) et nous contribuons auprès des pouvoirs publics à l’élaboration et la mise en place des régulations nécessaires » détaille Eric Duvaud, Associé, Climat et Développement durable, France.