Communiqué de presse

23 nov. 2023

Comment rendre les cabinets d’audit-conseil plus inspirants et attractifs pour les nouvelles générations ?

A l’issue de la consultation « La Grande Question » lancée auprès des jeunes, les 7 grands cabinets d’audit-conseil analysent les attentes des jeunes et s’engagent.

Contact presse
Amélie Fournier

Amélie Fournier

Amélie est responsable du service de relations médias pour la France. Elle est notamment en charge des expertises Consulting, EY Société d’Avocats et d’autres secteurs

A l’issue de la consultation « La Grande Question » lancée auprès des jeunes, les 7 grands cabinets d’audit-conseil analysent les attentes des jeunes et s’engagent.

Les 7 grands cabinets d’audit-conseil – BDO, Deloitte, EY, Grand Thornton, KPMG, Mazars et PwC – réunis au sein de la F3P (Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires) – dévoilent les actions mises en œuvre au sein de leurs cabinets pour mieux répondre aux aspirations exprimées par les jeunes dans le cadre de la consultation nationale, La Grande Question, lancée par la F3P.

La Grande Question, c’est plus de 500 contributions et plus de 2000 votes de jeunes venus partager leurs attentes, constats et idées pour renforcer l’attractivité des parcours en cabinets d’audit-conseil.

La Grande Question, consultation initiée l’hiver dernier, a réuni en quelques semaines plus de 500 contributions et plus de 2000 votes de jeunes – étudiants et néo-entrants sur le marché du travail – venus partager leurs attentes, leurs perceptions mais aussi leurs propositions pour rendre les cabinets d’audit- conseil plus inspirants et attractifs.

L’enquête a fait émerger des attentes, en particulier sur les questions de projection professionnelle (missions transverses, développement de compétences, missions à impact,...), de flexibilité (télétravail, mobilité géographique, etc...) et d’inclusion (recrutement de profils diversifiés, accompagnement dans les moments charnières de la vie, etc....

Mettre en lumière et accélérer le changement à l’œuvre au sein des cabinets pluridisciplinaires

Sur ces trois grands enjeux – inclusion et diversité, flexibilité et projection professionnelle – les lignes bougent au sein des cabinets d’audit-conseil :

Sami Rahal, président de la F3P : « Nous souhaitons mieux expliquer ce que nous sommes aujourd’hui, nos cabinets ayant déjà beaucoup fait évoluer leur modèle. Nous continuons d’ajuster nos environnements de travail et les perspectives de carrières dans nos cabinets, conscients que nous devons accélérer ou aller plus loin dans certains domaines, en phase avec les aspirations actuelles et futures des jeunes générations. »

Les repères pour comprendre le changement à l’œuvre !

#1 L’IMPACT DES 7 CABINETS DANS L’ÉCONOMIE FRANÇAISE

  • La dimension internationale des cabinets de la F3P ne les empêche pas d’être des acteurs français détenus par leurs associés français -, de créer de la valeur pour les entreprises françaises et s’engager au sein de son économie.
  • Les 7 cabinets membres de la F3P sont parmi les principaux recruteurs français : ensemble, ce sont plus de 9 000 rnouveaux collaborateurs et 4 000 stagiaires et alternants accueillis en 2023
  • Ces cabinets irriguent l’économie française de plusieurs dizaines de milliers de talents de haut niveau, formés et aguerris.

#2 ACCOMPAGNER TOUS LES TALENTS

  • Les recrutements sont diversifiés en terme de formation, de nationalité ou d’origine sociale : à titre d’exemple, 63% de diplômés de grandes écoles de management et d’ingénieurs / 37% de diplômés universitaires.
    • Lesparcourssontindividualisésettiennentcomptedesattentesetdesaspirationsdesjeunes(naturedes missions, mobilité, flexibilité, formation, etc...)
    • En5ans,lepourcentagedefemmesassociéesaprogresséenmoyenned’untiersdansleursfirmes.
    • Accompagnement de la montée en compétences avec en moyenne 42 heures de formation suivies par chaque collaborateur par an.
    • Les démarches en soutien LGBTQ+ liées aux cabinets accompagnent leur lutte permanente contre les stéréotypes et leur intérêt commun à promouvoir et préserver des modèles inclusifs.
    • Les fondations et directions de l’engagement des cabinets contribuent ont développé de nombreux dispositifs d’accompagnement en termes d’éducation et d’insertion professionnelle de jeunes issus de milieux sociaux défavorisés. Chaque année, elles financent des heures pro-bono ou recourent au mécénat de compétences dans cet objectif.

#3 NOUVEAUX MÉTIERS ET MISSIONS À IMPACT

  • Leurs métiers évoluent profondément et constamment : les métiers historiques - et notamment l’audit) se transforment grâce à la numérisation et à l’émergence de l’IA. Les cabinets innovent en permanence pour répondre aux besoins des clients et à leurs défis : cybersécurité, IA, etc...
  • Demain, outre l’accompagnement des entreprises dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégie de décarbonation, de préservation de la biodiversité, les cabinets membres de la F3P auront la mission d’assurer la fiabilité du reporting extra-financier en conduisant les audits durabilité.

Une annonce commune autour de la Formation Durabilité : les cabinets s’engagent aujourd’hui à sensibiliser et former l’ensemble de leurs 40 000 collaborateurs d’ici fin 2024.

Les cabinets membres de la F3P s’engagent à être des acteurs majeurs de la décarbonation de notre économie et de la lutte contre le changement climatique et l’érosion de la biodiversité.

En complément des missions à fort impact menées auprès de leurs clients pour mettre en place des stratégies de décarbonation et des dispositifs de reporting durabilité, les 7 cabinets se préparent activement à réaliser les audits durabilité en 2025. A cette fin, l’ensemble des associés audit disposera du visa durabilité, formation de 90 heures permettant de signer les missions légales d’audit durabilité.

Les cabinets veulent toutefois aller plus loin que les obligations réglementaires de formation pour les Commissaires aux Comptes.

Aujourd’hui, les 7 cabinets s’engagent à former l’ensemble de leurs 40 000 collaborateurs (auditeurs, consultants et avocats, fonctions transverses, alternants et stagiaires) d’ici fin 2024 par des dispositifs de formation obligatoires et facultatifs, adaptés selon les métiers et les responsabilités occupées.

Cet engagement de formation à la durabilité répond à la fois aux aspirations des jeunes mais également aux problématiques majeures des clients, qu’ils accompagnent dans leur décarbonation.

Partant du constat qu’il convient de disposer de diplômés spécifiquement formés aux sujets de durabilité, les 7 cabinets se rapprocheront des établissements d’enseignement supérieur pour leur proposer de réfléchir ensemble au développement de programmes spécifiques destinées à soutenir la décarbonation de l’économie française, apportant ainsi leur expertise pratique.

  • A propos de la Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires (F3P)

    La Fédération Française des Firmes Pluridisciplinaires (F3P) est une association Loi 1901 créée en 2017, qui rassemble des professionnels exerçant des activités de conseil pluridisciplinaires et exerçant de façon substantielle au moins 3 activités : commissariat aux comptes, conseil juridique et fiscal, expertise comptable et consulting. Elle vise à renforcer le tissu économique français et en assurer sa compétitivité. Les entreprises membres appartiennent impérativement à une organisation internationale présente dans plus de 50 pays et animent en France une activité intégrée pluridisciplinaire employant plus de 1000 salariés. La F3P rassemble : BDO, Deloitte, EY, Grant Thornton, KPMG, Mazars et PwC. Ces réseaux emploient aujourd’hui 40 000 personnes en France et réalisent un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros. Pour en savoir plus : https://f3p-association.fr