7 leviers de croissance EY

Agir pour une croissance durable

Identifier de nouveaux leviers de croissance et les actions à mettre en œuvre pour une stratégie de croissance durable.

L'accompagnement d'EY

Grâce au programme du Prix de l’Entrepreneur de l’Année EY, nous collaborons, depuis près de 30 ans, avec des entrepreneurs dynamiques, engagés et performants, issus du monde entier. Nous en avons tiré des connaissances pour développer la démarche 7 leviers de croissance EY (anciennement EY Growth Navigator).

Cette démarche est orientée autour de 7 axes qui permettent d’évaluer les opportunités pour une stratégie de long terme.

  • Évaluer vos capacités actuelles et les comparer à vos ambitions
  • Tirer des enseignements des pratiques des entreprises leaders sur leur marché
  • Clarifier vos priorités, opportunités et défis stratégiques
  • Élaborer un plan d’actions pour vous aider à franchir une étape dans votre parcours vers le succès
  • Obtenir un consensus au sein de votre équipe de direction au sujet de l’avenir de votre activité et sur la façon de le concrétiser
  • Valider et affiner votre stratégie commerciale
Les 7 leviers de croissance EY

Les 7 leviers de croissance d’EY

Reposant sur des connaissances apprises auprès de milliers d’entreprises à forte croissance, les 7 leviers de croissance d’EY constituent un dispositif éprouvé et fiable qui vous aidera à réfléchir autrement et à mener à bien votre stratégie en la matière.

 

Contactez-nous

Obtenir les clés du succès des entrepreneurs éminents à l’échelle mondiale

Pour chacun des leviers, nous réalisons une auto-évaluation et nous aidons les dirigeants à déterminer leur niveau d’ambition dans chaque domaine, leur cohérence avec la stratégie de l’entreprise, et à construire un plan d’action avec des objectifs prioritaires.

Cette démarche est orientée autour de 7 axes qui permettent d’évaluer les opportunités pour une stratégie de long terme.

  • Client

    Comment améliorer l’expérience client et augmenter la valeur de son portefeuille ?

    Si les clients constituent la raison d’être d’une entreprise - satisfaire leurs besoins permet d’obtenir un avantage concurrentiel certain - jusqu’à récemment ils étaient cantonnés à l’extrême fin de la chaîne économique.

    Ils « recevaient » un bien ou un service contre une compensation financière. Avec Internet et les réseaux sociaux, les clients s’immiscent dans des étapes de production ou dans la démarche d’innovation, voire deviennent acteurs de l’offre avec l’économie collaborative. Parmi les entreprises qui ont compris cette évolution, nombreuses sont celles qui travaillent déjà, non plus pour, mais avec leurs clients finaux. La cocréation est devenue un des principes de la nouvelle économie. Le défi principal des entreprises qui cherchent des relais de croissance est de capter la valeur potentiellement créée par leurs communautés de clients ce qui permet également de les fidéliser.

    Les questions à se poser :

    • Comment appréciez-vous la qualité et la maturité de votre offre sur vos marchés ?
    • Comment vos clients vous connaissent-ils ? Par votre réputation ? Via la relation client ? Par leur implication dans les programmes de développement ?
    • Quelle appréciation portez-vous sur l’expérience vécue par vos clients ?
    • Quel niveau d’anticipation avez-vous sur l’évolution de vos produits, demandes ou problèmes clients ?
    • Quels leviers utilisez-vous pour améliorer l’expérience client ?

  • Collaborateurs, comportements et culture

    Comment composer, retenir et fédérer des équipes performantes ?

    L’excellence d’une entreprise est étroitement liée à celle de ses employés. Alors que de plus en plus d’organisations démontrent l’efficacité d’un système qui accorde une grande importance au bien-être, à la motivation et à la responsabilisation de leurs employés, le développement des collaborateurs est devenu un levier de croissance à part entière.

    Les entreprises doivent être en mesure de capter les opportunités qui feront leur croissance future. Pour cela, elles doivent valoriser la diversité des profils, attirer et développer les talents à même d’exploiter ces opportunités et favoriser l’intégration autour d’une vision partagée tout en laissant la place à l’innovation. C’est ainsi qu’elles pourront demeurer compétitives.

    Les questions à se poser :

    • Votre stratégie RH est-elle alignée à votre stratégie globale ?
    • Comment accompagnez-vous le développement des compétences de vos équipes ?
    • Disposez-vous des talents nécessaires pour mettre en place votre stratégie ?
    • Assurez-vous un suivi de la performance de vos collaborateurs ?
    • Vos collaborateurs sont-ils incités à explorer de nouveaux concepts et de nouvelles idées ?
    • Comment l’innovation est-elle encouragée et récompensée ?
    • Par quels leviers encouragez-vous et motivez-vous vos collaborateurs ?

  • Numérique, technologies et analyses

    Comment saisir les opportunités offertes par les technologies et le digital ?

    Pour les dirigeants, l’information est un pouvoir. Elle leur permet de prendre des décisions éclairées, plus rapides et plus pertinentes, afin d’améliorer les performances de l’entreprise et de gérer les risques.

    Les technologies numériques telles que les réseaux sociaux, le cloud, l’analyse des données et les appareils mobiles ont un impact profond sur les entreprises de tous les secteurs, de la grande distribution aux banques, en passant par les constructeurs automobiles et les entreprises du secteur de l’énergie.

    Les technologies numériques telles que les réseaux sociaux, le cloud, l’analyse des données et les appareils mobiles ont un impact profond sur les entreprises de tous les secteurs, de la grande distribution aux banques, en passant par les constructeurs automobiles et les entreprises du secteur de l’énergie.

    L’émergence des mégadonnées (Big Data) est une nouvelle source de leadership pour les entreprises. Si les organisations exploitent correctement le pouvoir des technologies de l’information, elles peuvent obtenir un avantage stratégique et concurrentiel considérable. Pourtant, même si de nombreux responsables reconnaissent cette valeur potentielle, ils sont encore nombreux à avoir du mal à utiliser ces technologies pour faire évoluer l’entreprise.

    Les bonnes questions à se poser :

    • Quelle est la place du numérique dans votre entreprise ?<br/><br/>• Comment le digital transforme-t-il votre activité ?
    • Quels investissements avez-vous réalisés pour réussir votre transformation digitale ?
    • Avez-vous mis en place des méthodes et des outils spécifiques pour le reporting et l’analyse des données de performance de votre entreprise ?
    • Quels sont les moyens alloués à la DSI pour étudier et instaurer de nouvelles approches digitales ?

  • Opérations

    Comment optimiser l’efficience de son organisation ?

    Alors que les entreprises sont toujours plus nombreuses à modifier leur proposition de valeur pour s’adapter aux mutations de leurs marchés, les leaders ne laissent rien au hasard, ils examinent tous les aspects de leurs activités afin de les améliorer constamment.

    La gestion des opérations est plus que jamais sollicitée pour mettre en œuvre les transformations prévues dans les plans stratégiques. Il est nécessaire d’adopter une approche claire qui aligne les activités sur la stratégie, pour augmenter ses chances de réussite.

    La migration progressive de l’industrie vers les services ou l’utilisation de données recueillies sur les machines offrent de nouvelles opportunités d’optimisation en marge du lean management classique, qui prend par ailleurs un nouveau sens pour répondre à la nécessité d’un développement durable.

    En outre, l’accélération du changement impose aux opérations de se faire plus agiles, car il ne suffit plus seulement pour les dirigeants d’accomplir les mutations nécessaires, il faut qu’ils les réalisent dans les temps.

    Les questions à se poser :

    • Quels sont les principaux piliers et points forts de votre stratégie opérationnelle ?
    • La stratégie est-elle de la responsabilité de l’échelon local ou est-elle alignée au sein d’entités internationales ?
    • Comment êtes-vous organisé pour améliorer la qualité de vos processus ?
    • Comment vos fournisseurs ou clients sont-ils intégrés dans votre recherche d’amélioration continue et/ou d’excellence opérationnelle ?
    • Vos chaînes de production et d’approvisionnement sont-elles optimisées ?
    • Recherchez-vous en permanence une optimisation de vos processus sans nuire à la qualité du service ?

  • Financement et fonction financière

    Comment développer une stratégie de financement de la croissance ?

    Pour se développer, atteindre une taille critique et accélérer leur croissance, les entreprises ont besoin de capital. Si les emprunts bancaires assurent encore en grande partie les besoins de financement des PME, les restrictions des conditions d’accès au crédit peuvent inciter les entreprises à se tourner vers d’autres sources de financement.

    Du financement participatif à l’introduction en bourse en passant par le capital-risque, les instruments sont multiples et diversifiés. A chaque étape, création, amorçage, développement, les dirigeants doivent pouvoir s’appuyer sur leur fonction financière pour identifier le type de financement – ou la combinaison de plusieurs types – le plus adapté à la situation.

    Le directeur financier doit agir de manière stratégique et commerciale, il joue le rôle de conseiller économique afin d’améliorer les performances de son entreprise.

    Les questions à se poser :
    • Comment s’articulent votre business plan et votre plan de financement ?
    • Votre organisation et vos procédures sont-elles adaptées à l’évolution de vos besoins de financement (exploitation, fonds propres…)
    • Comment appréciez-vous la qualité de votre reporting actuel ?
    • Votre stratégie fiscale est-elle utilisée comme un levier de croissance ?
    • Quel est le niveau de maturité de votre fonction financière (niveau adéquat de ressources, travail en équipe, etc.) ?

  • Transactions et partenariats

    Comment réussir des acquisitions et des partenariats stratégiques ?

    Les entreprises les plus performantes se développent rarement par le simple fait d’une croissance organique. Elles recherchent généralement des partenariats fructueux et des acquisitions stratégiques susceptibles d’améliorer leur compétitivité et leur rentabilité. Pour conclure de bons contrats, elles doivent rester vigilantes, se faire connaître sur leurs marchés et s’assurer qu’elles sont bien placées pour saisir les opportunités dès qu’elles se présentent.

    Si le concept est simple, de nombreuses pressions et résistances influent sur la capacité d’une entreprise à atteindre ses objectifs.

    Savoir bien s’entourer, anticiper et préparer sont les meilleures armes dont disposent les entreprises pour réussir cette transformation et accepter de changer de dimension, de management, de perspectives. Une fois maîtrisée, la croissance externe peut se révéler être un outil efficace pour innover de façon continue. Elle peut même constituer le fondement d’une renaissance.

    Les questions à se poser :
    • Une stratégie d’acquisition est-elle clairement définie ?
    • Des cibles ont-elles été identifiées ?
    • Quelle est la part des acquisitions dans votre plan de développement ?

  • Risque

    Comment mettre en place un dispositif efficace de gestion des risques ?

    Avec l’évolution des usages et des technologies, ce levier a un vaste champ d’action et couvre tous les défis auxquels une entreprise en croissance est confrontée.

    Données, informations sensibles, réputation, tous ces actifs sont de plus en plus exposés. Mais avec la naissance de nouvelles sources de risques sont également apparus de nouveaux moyens de les affronter. L’analyse des Big Data peut par exemple être utilisée pour mieux détecter les difficultés et les résoudre avant qu’elles ne prennent de l’ampleur.

    La meilleure politique en matière de gestion des risques reste de les anticiper. C’est pourquoi les entreprises qui ont fait le choix de l’intégrer dans la culture de leurs collaborateurs sont celles qui obtiennent les meilleurs résultats en termes de croissance. Des employés engagés au quotidien dans la gestion des risques permettent de transformer les menaces en opportunités. Les questions à se poser :

    • Disposez-vous d’une cartographie des risques au sein de l’entreprise ? Est-elle régulièrement mise à jour ?
    • Comment est intégrée la gestion des risques dans les plans d’investissement et dans les relations avec les investisseurs ?
    • Existe-t-il des outils (logiciels) en place pour la gestion de la compliance (GRC) ?
    • Comment appréciez-vous votre niveau d’exposition en cas de crise majeur ?

“La séance m’a aidé à comprendre les principaux domaines qui permettront à notre entreprise de se développer. Je me sens armé pour prendre de meilleures décisions stratégiques.”

Grâce à cette journée animée par les équipes d’EY, j’ai vu et rencontré des entrepreneurs(es) aux parcours incroyables. Ce programme 7 Drivers of Growth est tout simplement exceptionnel. Tout y est. En un mot j’ai adoré et encourage les entrepreneurs à suivre ce programme. Bravo !
Jean-Bernard Falco
Président-Fondateur Paris Inn Group

Réalisez vos ambitions

90 % de nos clients sont des entités privées, ce qui nous permet d’acquérir une expérience concrète et profonde à cet égard.

Grâce à l’audace de nos conseillers, nous contribuons à la réalisation de leurs ambitions.

 

En savoir plus

Nous contacter

L’idée vous séduit ? Contactez-nous pour en savoir plus.