Digital

Chez EY, nous pensons que la transformation digitale permet de libérer le potentiel humain en adoptant de nouvelles méthodes de travail plus efficaces.

Grâce à l’expérience de nos équipes et à notre réseau d’alliances, nous nous positionnons comme un partenaire de premier rang pour vous aider à transformer l’ensemble de votre entreprise. Nos expertises, nos compétences pluridisciplinaires nous permettent d’évaluer et de mettre en œuvre les changements à tous les niveaux, et ainsi de renforcer le potentiel des employés, des clients, et de l’ensemble des parties prenantes.

Nous constatons déjà l’impact humain de cette approche : en offrant, grâce à une utilisation optimale des données, des expériences clients de plus en plus riches et personnalisées ; en utilisant la blockchain pour apporter de la transparence à l’industrie, et ainsi renforcer la confiance des clients ; en utilisant les apports de l’IA pour révéler les talents et créer pour eux de nouvelles opportunités avec l’IA.

C’est ainsi que nous répondons aujourd’hui aux enjeux de demain.

Aujourd’hui. Demain. Au-delà. Si vous ne planifiez pas en trois dimensions, serez-vous distancé ?

Découvrez les événements marquants de l’Innovation Realized Summit qui s'est déroulé à Boston les 8 et 9 avril.

Découvrir maintenant

EY Digital Audit

Comment un audit numérique libère-t-il une valeur stratégique décuplée à l’ère de la transformation ?

Découvrir maintenant

The better the question. The better the answer. The better the world works.

Une biosphère numérique pour offrir des traitements individualisés aux patients

EY a aidé les principales entreprises biopharmaceutiques à développer leurs modèles d’exploitation et leurs infrastructures pour adopter une nouvelle approche thérapeutique.

The better the question. The better the answer. The better the world works.

Comment pouvons-nous exploiter le potentiel de la thérapie cellulaire et génique pour tous ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il y aura chaque année 23,6 millions de nouveaux cas de cancer dans le monde d’ici à 2030.

Le Centre international de recherche sur le cancer estime qu’il y aura 27,5 millions de nouveaux cas de cancer et 16,3 millions de décès par cancer dans le monde d’ici à 2040, contre 17 millions de nouveaux cas de cancer et 9,5 millions de décès par cancer en 2018. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) attribue l’augmentation prévue des cas de cancer à l’allongement de la durée de vie, à l’exposition croissante à des facteurs de risque, en particulier dans les pays à faibles et moyens revenus, et à l’augmentation prévue de l’incidence des cas chez les jeunes.

Bien que nous n’ayons pas encore gagné la guerre contre le cancer, nous remportons quelques batailles. Au cours des 30 dernières années, le taux de survie a doublé et les patients vivent plus longtemps avec un cancer. De nouveaux traitements retardent l’aggravation de la maladie ou réduisent le risque de récidive, tout en améliorant la qualité de vie globale des patients.

Sur le plan scientifique, nous assistons à ce que les experts appellent « l’âge d’or » de la recherche et de la découverte dans le domaine du cancer. Nous savons que derrière le terme cancer, il y a plusieurs maladies, plus de 200 en réalité, et notre connaissance et notre gestion de ces maladies progressent rapidement.

Les thérapies cellulaires et géniques (TCG) font partie des traitements les plus prometteurs et les plus susceptibles de changer la vie des patients atteints de cancers et d’autres maladies graves. La thérapie cellulaire vise à traiter la maladie en restaurant ou en modifiant des ensembles de cellules ou en utilisant des cellules pour transporter un traitement dans le corps. La thérapie génique remplace, inactive ou introduit des gènes dans les cellules. Les thérapies qui sont considérées à la fois comme des thérapies cellulaires et géniques modifient les gènes dans des types de cellules spécifiques et les insèrent dans l’organisme.

Une mère qui passe des heures chaque jour branchée à un rein artificiel pourrait mener une vie normale.

Un père qui a perdu la vue pourrait la retrouver.

Un fils mourant d’un cancer pourrait guérir.

Des résultats de santé autrefois inimaginables sont maintenant à portée de main.

« Les thérapies individualisées peuvent améliorer considérablement les résultats en matière de cancer et rendre ces maladies désastreuses un peu plus supportables », déclare Pamela Spence, responsable du secteur de la santé et du bien-être au niveau mondial chez EY. « Elles ne changent pas seulement la donne pour le traitement du cancer, mais aussi pour d’autres maladies très incapacitantes. »

Les travaux sur la thérapie génique ont commencé il y a près de 40 ans, mais ils avancent aujourd’hui beaucoup plus vite. En 2017, la Food and Drug Administration (FDA) américaine a approuvé les premières thérapies géniques. Si seulement une approbation a été obtenue en 2019, l’agence s’attend à voir doubler le nombre de nouvelles demandes de thérapie génique chaque année. Scott Gottlieb, l’ancien commissaire de la FDA, prévoit que d’ici à 2025, les États-Unis approuveront entre 10 et 20 thérapies géniques différentes chaque année.

Toutefois, passer d’un marché de masse (1 traitement pour tous) à un marché individualisé (essais N-of-1) dans le traitement du cancer pose des défis de taille qui se multiplieront à mesure que les options de TCG et leur utilisation augmenteront.

« Ces traitements utilisent le sang ou le tissu du patient, qui est transformé pour offrir une thérapie personnalisée, puis réinjecté dans l’organisme. Cette méthode ne laisse pas de place à l’erreur. Le système doit fournir le bon médicament au bon patient au bon moment et au bon endroit, à chaque fois », déclare Adlai Goldberg, responsable de l’innovation numérique, sociale et commerciale dans le domaine des sciences de la vie à l’échelle mondiale chez EY.

En plus d’être difficiles à créer et à administrer, les thérapies cellulaires et géniques sont également très coûteuses et ne sont accessibles qu’à une minorité de personnes. EY a réfléchi à la façon dont il pourrait contribuer à transformer le traitement des maladies oncologiques et d’autres maladies graves en permettant la mise en place de thérapies individualisées très efficaces et sûres à l’échelle commerciale.

Les exigences opérationnelles des soins individualisés

La seule façon de développer les thérapies cellulaires et géniques à grande échelle est de créer un écosystème dans lequel les différents acteurs pourront collaborer et partager des données et informations fiables. Ces acteurs comprennent les patients, les prestataires de santé, les entreprises de services de santé, les assureurs/payeurs et l’industrie biopharmaceutique. Aucun acteur, aussi intelligent ou bien financé soit-il, ne pourra s’en sortir seul.

« Les soins véritablement individualisés ne donne pas droit à l'erreur, et ce du début à la fin du traitement. Cela signifie que vous avez besoin d’une chaîne de valeur sûre et transparente, et que vous devez pouvoir savoir en temps réel ce qui se passe pour chaque patient tout au long de sa thérapie, à n’importe quel moment. De plus, les patients étant déjà malades, il faut que cela prenne le moins de temps possible », explique Karl Roberts, directeur général d’EY chargé de la stratégie, des opérations et des transactions. « Comment EY a-t-il relevé ce défi ? En posant les bonnes questions. »

Infirmière scannant l’étiquette des médicaments d’un patient
The better the question. The better the answer. The better the world works.

Concevoir un nouveau modèle opérationnel et mettre en place une biosphère numérique

Réimaginer la supply chain biopharmaceutique, les processus et les outils pour fournir systématiquement aux patients une thérapie cellulaire et génique véritablement individualisée.

L’approche d’EY

Une équipe pluridisciplinaire d’EY a étudié chaque étape et chaque point de connectivité de la chaîne de valeur TCG. Elle s’est posée les questions suivantes : quels problèmes pourraient survenir ? Quels changements sont nécessaires pour y remédier ? L’équipe a tiré parti des capacités pluridisciplinaires d’EY et de diverses expériences au sein de différentes zones géographiques pour mieux définir et résoudre ce problème complexe.

Identifier les défis à chaque étape du processus TCG en montrant l’exemple

     
  • Échantillonnage et séquençage génétique : un traitement individualisé peut reposer sur la prise de sang et la biopsie de la tumeur du patient, l’analyse de son patrimoine génétique, l’identification des mutations génétiques dans la tumeur et le développement d’un traitement ciblant ces mutations génétiques. Cependant, il n’existe pas de norme dans l’industrie pour la réalisation du séquençage génétique au niveau de spécificité requis et à l’échelle commerciale qui permettrait de servir un marché mondial.
 

Comment créer un environnement qui rendrait cela possible ?

     
  • Logistique de transport : déplacer non seulement les échantillons de patients, mais aussi de très grandes quantités de données patients en toute sécurité est un défi central pour offrir des thérapies individualisées. Par exemple, franchir des frontières nationales signifie traverser différentes juridictions, qui peuvent avoir des réglementations différentes concernant le mouvement des données, des tissus et des produits thérapeutiques. 
 

Comment permettre l’existence d’opérations de bout en bout entre différentes entités juridiques et directives réglementaires ?

     
  • Administration de traitements : traditionnellement, des milliers de personnes recevaient les mêmes médicaments contre le cancer.
 

Comment les systèmes de santé et les oncologues peuvent-ils gérer la réception, le stockage et l’administration de thérapies individualisées pour chaque patient ?

     
  • Gestion des soins : alors que l’espérance de vie après le diagnostic et le traitement du cancer continuent de s’améliorer, on reconnaît de plus en plus la nécessité de répondre aux besoins des patients en matière de santé et de bien-être, ainsi qu’à leurs besoins émotionnels et psychosociaux à toutes les étapes du parcours (diagnostic, traitement, survie).
 

Comment pouvons-nous exploiter le vaste ensemble de données sur les patients pour créer un système de gestion des soins de bout en bout auquel les patients peuvent participer activement et qui améliore leur santé et leur qualité de vie en général ? 

L’équipe d’EY a également mené une étude de marché auprès de plus de 250 spécialistes (oncologues praticiens, leaders d’opinion en oncologie, prestataires de santé, payeurs et autres parties prenantes) dans de nombreuses zones géographiques (États-Unis, France, Allemagne, Espagne) afin de mieux comprendre le paradigme actuel de la gestion des soins et de déterminer les changements de comportement et de processus nécessaires du point de vue des patients, des soins de santé, de la fabrication, des intermédiaires et du remboursement. 

Création d’une infrastructure entièrement connectée de données, de fonctionnalités et de services avec Microsoft

En collaboration avec Microsoft, une équipe pluridisciplinaire d’EY composée de membres provenant de plusieurs zones géographiques et opérant dans diverses industries a mis au point une plateforme privée et sécurisée d’information et de services pour permettre l’administration de thérapies individualisées contre le cancer et d’autres maladies chroniques. Il s’agit d’une infrastructure de données entièrement connectée dotée de divers services et fonctionnalités.

Nous l’avons appelée PointellisTM.

PointellisTM introduit de nouvelles capacités de données dans l’industrie qui permettent d’activer six domaines fonctionnels essentiels de la biosphère numérique :

     
  1. La chaîne de contrôle et d’identité biométrique, pour assurer la traçabilité des échantillons de tissus de biopsie et de sang prélevés sur le lieu de soins quand le patient entre pour la première fois dans le système, jusqu’à l’administration des médicaments.
  2. La supply chain, pour permettre l’inscription, la programmation, la planification de la demande et des capacités ainsi que la coordination de la logistique et de la livraison.
  3. L’engagement du patient, pour partager les bonnes informations et faire en sorte que le patient reste engagé tout au long du processus d’attente, et pour fournir des informations sur la gestion de la maladie.
  4. La gestion des soins, afin de fournir aux oncologues et aux prestataires de santé qui traitent et soutiennent ces patients gravement malades des informations actualisées et une aide à la décision basée sur les nombreuses données saisies via la plateforme.
  5. Les résultats de santé, pour faire des mesures plus précises et permettre aux prestataires, aux systèmes de santé, aux payeurs et aux fabricants d’adapter le traitement et de maximiser le bénéfice clinique.
  6. L’allocation des fonds, pour gérer les complexités liées au paiement de toutes les personnes qui participent au traitement d’un patient.
 

« La mise en commun des expériences d’EY et de Microsoft a été fondamentale pour développer Pointellis™, qui met en relation les nombreux acteurs spécialisés dans les traitements individualisés », explique M. Goldberg. « Pointellis™ permet de mettre en place une supply chain aussi individuelle que le traitement lui-même pour chaque patient. Il protège la chaîne de contrôle et d’identité en validant chaque transfert du patient au fabricant et vice-versa et en garantissant un traitement sécurisé aux patients. »

Un scientifique compare des brins d’ADN
The better the question. The better the answer. The better the world works.

La biosphère numérique, une révolution dans le traitement du cancer et des maladies chroniques

La nouvelle biosphère numérique accélère la transmission d’informations tout au long de la chaîne de valeur pour que les patients reçoivent les soins dont ils ont besoin.

EY travaille avec des entreprises de divers secteurs, notamment la santé et les sciences de la vie, pour rendre les thérapies cellulaires et géniques disponibles à grande échelle. Nous les aidons à comprendre le rôle qu’elles jouent dans cette nouvelle ère du domaine de la santé et ce qu’elles doivent faire pour y trouver leur place. Grâce à notre expertise en conception de modèles économiques, en flux d’informations et en analyse de données, nous sommes en mesure de les aider à développer et à façonner les écosystèmes nécessaires aux thérapies cellulaires et géniques. Et nous continuons à construire la plateforme d’information nécessaire pour que ces écosystèmes fonctionnent pour les patients : Pointellis™.

Nous espérons qu’en fournissant une plateforme fiable, nous permettons à tous les membres de l’écosystème de se concentrer sur ce qu’ils font le mieux, qu’il s’agisse de développer de nouvelles sciences, de fournir une logistique exceptionnelle ou de veiller à ce que les patients et leurs prestataires de soins restent connectés et engagés.

« Nous approchons d’un tournant majeur dans la transformation des soins oncologiques pour améliorer les résultats de manière significative, prolonger et améliorer la qualité de vie des patients et réduire considérablement la souffrance humaine, déclare M. Roberts. C’est une façon remarquable de contribuer à la construction d’un monde du travail meilleur. »

Les dirigeants qui comprennent ce potentiel dès maintenant et qui mettent leurs compétences en commun ne changeront pas seulement la vie des personnes atteintes de cancers et d’autres maladies graves. Ils placeront également leurs organisations à l’avant-garde de la santé de la nouvelle génération.

Consultez PointellisTM pour en savoir plus.

 

Explorer la transformation numérique sous tous les angles

Les éclairages d’EY sur la transformation numérique peuvent vous aider à dégager de nouvelles valeurs et à créer l’entreprise du futur. 

En savoir plus

Une patiente à l’hôpital souriant à sa fille

La collaboration en tant qu’innovation

Découvrez comment nous accélérons la transformation numérique grâce à nos alliances mondiales

Découvrez nos alliances

Homme avec maquette d’architecture et casque de réalité virtuelle

wavespace


EY wavespace™ est un réseau mondial de centres de développement et d’innovation conçus pour aider les entreprises à évoluer au sein de cette ère de transformation.


En savoir plus

Nous contacter

L’idée vous séduit ? Contactez-nous pour en savoir plus.