Communiqué de presse

17 janv. 2018

Panorama EY du marché de l’investissement immobilier

Contact presse

Quentin Hacquard

Chargé de relations médias

Quentin Hacquard est en charge des relations médias pour plusieurs secteurs et métiers d’EY. Passionné de communication, il a à cœur de mettre en avant les expertises du cabinet.

EY publie aujourd’hui la cinquième édition de son Panorama du marché de l’investissement immobilier. Basée sur une synthèse des échanges menés avec des acteurs majeurs du marché immobilier français au cours de trois rencontres en novembre et décembre 2017, cette étude permet d’appréhender les tendances de l’année 2018 identifiées par la profession.

Ainsi, les résultats de cette nouvelle édition cherchent à analyser la conjoncture actuelle, ses acteurs, afin d’anticiper les évolutions futures du marché français, notamment dans un contexte de révolution digitale.

Parmi les grands enseignements :

  • 2017 a été une année de transition, avec des volumes d’investissement sur le territoire français plus faibles que sur les 2 dernières années, notamment en raison des échéances électorales et du manque de produits.
  • La révolution « digitale » interroge à la fois sur l’avenir des différentes catégories d’immobilier et sur les « business model » traditionnels, bousculés par la pénétration forte de la notion d’usage.
  • Co-working, Co-living, E-Commerce… Une transformation vue par les investisseurs comme une opportunité de faire évoluer leur modèle et de capter de nouvelles sources de revenus.
  • Symptôme de la mondialisation, les investisseurs voient le territoire français, avec certes des spécificités et des atouts très forts, comme le territoire d’une zone bien plus étendue : l’Europe.
  • La poussée très forte de l’e-commerce bouleverse le monde du « retail traditionnel », mais des alliances comme Alibaba/Auchan montre que le physique et le digital peuvent être complémentaires si les concepts de magasins évoluent et que les deux mondes convergent.
  • La logistique, longtemps considérée comme une classe d’actifs moins intéressante que les bureaux, connait un engouement sans précédent, lié aux besoins croissants des acteurs du e-commerce.
  • Profitant du retour de la croissance de l’économie française, le marché locatif devrait bien se porter et potentiellement voir ses valeurs croitre au cours des prochains mois.
  • Dans un environnement financier très favorable, la classe d’actifs immobilière continue d’attirer les investisseurs, avec un « spread » qui reste imbattable en comparaison des autres classes d’actifs.
  • Après quelques beaux coups d’accélérateur (JO 2024, Coupe du monde de rugby 2023), le projet du grand Paris est désormais en pleine lancée et doit maintenant délivrer et respecter les délais.

Nous contacter

Contactez-nous pour en savoir plus.