4 minutes de lecture 6 mars 2020

Les cinq principaux défis des entreprises familiales

Auteurs

David Fabian

Leader, Services aux entreprises à capital fermé, EY Canada

Spécialiste du soutien à l’expansion et à la diversification transfrontalières des unités fonctionnelles des clients. J’adore jouer au tennis et me consacrer à mes deux enfants et à leur chiot.

David Steinberg

Leader national, Fiscalité, Services aux entreprises à capital fermé, EY Canada

Conseiller en fiscalité pour des entreprises à capital fermé et familiales. Fier papa de deux enfants. Passionné de voyages (100 pays), de cyclisme et de week-ends au chalet. A couru trois marathons.

4 minutes de lecture 6 mars 2020

Un plan de relève et une gouvernance assurent le succès des entreprises familiales et préservent le patrimoine pour les futurs leaders.

Les entreprises familiales comportent leur lot d’avantages : un sentiment de réussite et de fierté partagé, une tradition et des valeurs familiales bien ancrées, ainsi qu’une stabilité et une souplesse qui font l’envie de leurs concurrents.

Toutefois, il y a un revers à cette médaille. Conflits familiaux, difficultés de communiquer et accusations de népotisme lancées par des membres du personnel non membres de la famille peuvent contrarier les ambitions de croissance et gêner le bon fonctionnement de toute entreprise familiale. Voici cinq des principaux défis que doivent relever les entreprises familiales ainsi que des façons d’atténuer les risques associés, afin de préserver la cohésion au sein de l’entreprise et, surtout, au sein de la famille.

1. Faire preuve de transparence quant à la transmission de l’entreprise

La transmission de l’entreprise est sans doute le plus grand défi auquel une entreprise familiale doit faire face. Il est essentiel que les propriétaires d’entreprises familiales songent d’avance à leur stratégie de relève et prennent les mesures appropriées pour faire connaître leurs intentions à tous les membres de leur famille. Elle peut être l’élément clé permettant d’assurer la survie d’une entreprise familiale, en particulier en cas de maladie ou de décès soudain, ou en cas de tensions au sein de la famille.

La planification détaillée de la relève aidera votre entreprise à reconnaître et à perfectionner les personnes les plus compétentes en vue de pourvoir des postes de direction et ainsi assurer la continuité de votre entreprise. Parmi les autres questions que vous devez prendre en considération en plus de la transmission de la gestion de l’entreprise vient celle des actifs pouvant faire partie d’une succession ou d’une fiducie, qu’il s’agisse ou non des actifs de l’entreprise. Relever ces défis rapidement atténuera le risque de conflits dans le futur.

2. Chercher à concilier travail et famille

Les enjeux auxquels sont confrontées les entreprises familiales se révèlent parfois plus complexes et diversifiés que ceux d’autres entreprises. La « famille » et « l’entreprise » s’entremêlent souvent dans un ensemble d’enjeux et de préoccupations liés aux affaires, de différences générationnelles et de dynamiques familiales enracinées. Les problèmes personnels et financiers ainsi que les conflits émotionnels entre les membres d’une famille peuvent avoir une incidence considérable sur les activités quotidiennes d’une entreprise. D’où l’importance de fixer des limites. Communiquer efficacement est crucial pour faire preuve de franchise à l’égard des rôles et responsabilités et pour gérer activement les défis familiaux qui surviennent pendant les heures de travail et en dehors de celles-ci.

3. Considérer faire appel à des personnes compétentes en dehors de la famille

Être à la tête d’une entreprise familiale multigénérationnelle peut s’avérer compliqué, et savoir à qui s’adresser pour du soutien, de l’expérience ou du savoir-faire n’est pas toujours chose facile. Faire appel à l’expertise de personnes extérieures à la famille peut vous apporter des connaissances et de l’expérience plus approfondies; vous pourrez ainsi prendre de meilleures décisions.

Penser à recruter des personnes de l’extérieur peut vous aider à avoir un regard plus objectif sur votre entreprise. Par exemple, un conseil consultatif vous fournira des informations d’une grande utilité qui vous aideront à réévaluer votre plan d’affaires et prioriser les secteurs d’activité qui ont besoin d’être améliorés. Ce modèle de gouvernance des entreprises familiales s’est révélé efficace pour favoriser une entreprise familiale saine, durable et qui reste fidèle à sa mission et ses valeurs familiales.

4. Veiller à ce que les bonnes personnes occupent les bons postes

Il est primordial que les membres de la famille engagés dans l’entreprise connaissent leur rôle et la façon dont ils peuvent contribuer à l’entreprise. Mettez à profit les forces de vos enfants en leur permettant de travailler dans une sphère de l’entreprise qui leur donnera la chance de se faire valoir. Ainsi, ils pourront se concentrer sur un créneau et exercer leurs activités sans avoir à se marcher sur les pieds, et ils ajouteront de la valeur à un secteur d’activité spécifique de l’entreprise.

Le fait d’être à la tête d’une entreprise ne signifie pas que vos enfants ont les dispositions requises pour le monde des affaires, ou même qu’ils désirent suivre vos traces. Ayez une discussion franche avec eux au sujet de leurs aspirations de carrière. Tentez de comprendre le rôle qu’ils veulent jouer dans l’entreprise, ne présumez pas d’emblée qu’ils veulent en assumer la direction.

5. Préparer votre successeur de la prochaine génération

Pour être un bon dirigeant, il faut comprendre toutes les facettes de l’entreprise et accueillir favorablement les occasions de formation sur des aspects de l’entreprise qu’il pourrait moins bien connaître. Pour réussir, votre successeur doit être bien entouré et soutenu par des membres de la famille et d’autres personnes offrant des points de vue différents sur l’entreprise.

Une autre manière utile de préparer votre successeur consiste à lui permettre de travailler pour une autre entreprise. Ainsi, il vivra de nouvelles expériences, acquerra des compétences ou perfectionnera celles qu’il a déjà, et renforcera sa crédibilité aux yeux des membres de la famille et de ceux qui n’en font pas partie. En plus de l’expérience acquise en externe, des programmes de formation sont critiques à la préparation en vue de la relève (propriété et direction). Il peut s’avérer précieux d’offrir la capacité d’apprendre auprès de ressources averties et la possibilité de partager des expériences avec ses pairs.

Presque toutes les entreprises voient d’abord le jour en tant qu’entreprise familiale, mais seules celles parvenant à relever les défis qui sont propres à leur structure de propriété connaissent le succès et perdurent. Les entreprises qui mettent en œuvre un plan de relève et une gouvernance efficaces assureront le succès de leur entreprise et aideront à préserver le patrimoine pour les futurs leaders d’entreprises familiales. 

Résumé

Conflits familiaux, difficultés de communiquer et accusations de népotisme lancées par des membres du personnel non membres de la famille peuvent contrarier les ambitions de croissance et gêner le bon fonctionnement de toute entreprise familiale. En comprenant les principaux défis à relever, il est possible d’atténuer les risques associés afin de préserver la cohésion au sein de l’entreprise et au sein de la famille.

À propos de cet article

Auteurs

David Fabian

Leader, Services aux entreprises à capital fermé, EY Canada

Spécialiste du soutien à l’expansion et à la diversification transfrontalières des unités fonctionnelles des clients. J’adore jouer au tennis et me consacrer à mes deux enfants et à leur chiot.

David Steinberg

Leader national, Fiscalité, Services aux entreprises à capital fermé, EY Canada

Conseiller en fiscalité pour des entreprises à capital fermé et familiales. Fier papa de deux enfants. Passionné de voyages (100 pays), de cyclisme et de week-ends au chalet. A couru trois marathons.