7 minutes de lecture 24 sept. 2019
Vue aérienne des montagnes de sable d’une exploitation minière

Les 10 principaux risques et possibilités en 2020

Pour la troisième année d’affilée, le classement des risques dans la liste des principaux risques a fluctué de façon importante et de nouveaux risques sont apparus.

Les fluctuations du classement des risques, tout comme l’apparition de nouveaux risques, témoignent de la disruption continue qui touche le secteur. Il vaut la peine de souligner qu’il y a toujours des occasions à saisir pendant les périodes de changement.

L’acceptabilité sociale et la disruption se classent encore parmi les principaux risques cette année, alors que les demandes de responsabilité sociale augmentent et que l’éventail des demandes des parties prenantes s’élargit, parallèlement au besoin de transformation numérique, à la prise de risques plus grands et à l’innovation.

Les 10 principaux risques pour les entreprises du secteur des mines et métaux

 Les 10 principaux risques pour les entreprises du secteur des mines et métaux

  

(Chapter breaker)
1

Chapitre 1

L’acceptabilité sociale en tête des risques pour la deuxième année consécutive

L’acceptabilité sociale et la disruption se classent encore parmi les principaux risques cette année, alors que les demandes de responsabilité sociale augmentent et que l’éventail des demandes des parties prenantes s’élargit.

Acceptabilité sociale

L’acceptabilité sociale continue d’occuper le premier rang, 44 % des répondants à notre sondage sur les risques commerciaux l’ayant placée en tête de liste. La période électorale prolongée et les changements de gouvernement qui en ont résulté ont fait planer une incertitude sur la situation politique, créant de la volatilité sur les marchés des produits de base. En outre, le secteur subit une pression accrue des consommateurs finaux qui exigent une chaîne d’approvisionnement éthique et transparente de même qu’une empreinte carbone plus faible. Les actionnaires activistes incitent aussi de nombreuses sociétés minières, particulièrement celles qui détiennent des actifs houillers, à restructurer leur portefeuille en réorganisant leurs activités d’exploitation existantes ou en procédant à des désinvestissements.

(Chapter breaker)
2

Chapitre 2

L’avenir de la main-d’œuvre est passé du 7e au 2e rang depuis l’an dernier

L’innovation numérique et technologique a le potentiel d’améliorer la productivité, la sécurité et la gestion de l’environnement dans l’industrie minière.

Avenir de la main-d’œuvre

Les entreprises tentent de comprendre à quoi pourrait ressembler la main-d’œuvre dans l’avenir et par quel moyen elles peuvent acquérir ces compétences – le développement ou l’acquisition? Compte tenu de la forte demande pour les compétences liées au numérique et aux données, il pourrait être difficile d’attirer ceux qui les possèdent en raison de l’image ternie du secteur minier par rapport à d’autres secteurs.

Quelques questions méritant réflexion :

  • Comment envisagez-vous de développer, de recruter ou d’emprunter le personnel possédant les compétences et les capacités appropriées à l’échelle de l’entreprise?
  • Comment allez-vous retenir les employés d’expérience pour atténuer l’incidence négative de l’attrition?
  • Comment allez-vous créer une proposition de valeur attrayante pour les employés?
  • Comment allez-vous doter les prochains leaders des compétences nécessaires pour gérer des équipes à l’ère numérique?
  • Quelles stratégies créatives pouvez-vous employer afin de préparer votre main-d’œuvre pour l’avenir?
  • Devriez-vous considérer d’effectuer des analyses comparatives afin de vous doter des meilleures pratiques sectorielles?
(Chapter breaker)
3

Chapitre 3

Le numérique figure toujours parmi les trois principaux risques

L’efficacité numérique continue de figurer parmi les trois principaux risques et possibilités et demeure un sujet de discussion pour les dirigeants.

Le numérique figure toujours parmi les trois principaux risques

Bien que la technologie fasse désormais partie du cours normal des activités, est-elle vraiment utilisée de façon optimale? De nos jours, la technologie représente davantage une possibilité qu’un risque, et les sociétés minières doivent relever le défi d’apprendre à mieux gérer les données afin d’en extraire de la valeur.

Quatre nouveaux risques se retrouvent dans la mire cette année : la réduction de l’empreinte carbone, les risques à fort impact, le remplacement de la production et l’innovation.

(Chapter breaker)
4

Chapitre 4

Des pressions s’exercent sur les sociétés minières pour qu’elles réduisent leur empreinte carbone et leur consommation d’énergie

La transition vers une économie faible en carbone est déjà en cours et la pression pour accélérer cette transition semble s’accroître chaque jour.

Les sociétés minières chefs de file sont conscientes de l’importance de réduire leurs émissions de carbone.

Stratégies de réduction

  1. Opter pour l’énergie renouvelable
  2. Électrifier les mines
  3. Concentrer les efforts sur les émissions de GES (champ 3)

L’extraction des minéraux tirera profit de la transition vers les énergies propres, laquelle représente une occasion formidable pour les sociétés minières. Il y a des possibilités intéressantes pour le lithium, le cobalt, le cuivre, l’aluminium, le nickel et bien d’autres minéraux.

(Chapter breaker)
5

Chapitre 5

La grille de risques traditionnelle fonctionne-t-elle pour une société minière?

La plupart des sociétés minières peuvent clairement indiquer les risques cruciaux auxquels elles sont exposées et gérer les risques visibles et fréquents dans le cours de leurs activités.

Grille de risques traditionnelle

Risques à fort impact

Toutefois, selon notre expérience, ces risques cruciaux sont souvent statiques et inscrits dans le registre des risques pendant de nombreuses années sans que leur « format » ne change vraiment.

Les sociétés doivent évaluer leurs portefeuilles en envisageant ce qui arriverait si un brusque changement de situation se produisait. Par exemple :

  • Qu’arriverait-il avec le cuivre si l’énergie devenait gratuite?
  • Quelle serait l’incidence sur la demande de métaux s’il y avait une importante découverte technologique modifiant la composition du plastique ou d’autres matériaux avancés?
(Chapter breaker)
6

Chapitre 6

Les sociétés minières doivent considérer de façon plus globale comment maximiser leur rendement

L’objectif à long terme est d’augmenter le rendement du capital tout en réduisant la volatilité des rendements.

Les sociétés minières doivent considérer de façon plus globale comment maximiser leur rendement et adopter de nouvelles approches qui sont susceptibles d’être radicalement différentes de celles utilisées par le passé. Elles doivent aussi réévaluer leur appétit pour le risque afin de s’assurer qu’elles ne laissent pas passer de nouvelles possibilités en adoptant une approche confiante ou prudente en matière d’affectation des capitaux.

Quelques options à considérer :

  • Transformer le financement
  • Repenser le portefeuille
  • Former des coentreprises
(Chapter breaker)
7

Chapitre 7

Les données : la clé de l’augmentation de la productivité et de la réduction des coûts

En permettant l’automatisation des décisions, elles contribuent à réduire les pertes à l’échelle de la chaîne de valeur.

À mesure que le numérique s’intègre aux activités quotidiennes, l’exposition des données aux menaces augmente de façon exponentielle. Cela est principalement attribuable à des facteurs y contribuant, comme la convergence des technologies de l’information (TI) et des technologies opérationnelles, les capteurs (Internet des objets), l’analyse de données et l’intelligence artificielle comme outil d’optimisation.

Toute transformation de la cybersécurité devrait soutenir trois principes clés liés à la culture, à la gouvernance et aux capacités de l’entreprise :

  1. Excellence des fondements de la sécurité
  2. Un programme de gouvernance et une culture de la reddition de comptes rigoureux
  3. L’amélioration continue
(Chapter breaker)
8

Chapitre 8

Il pourrait y avoir une importante pénurie de l’approvisionnement au cours des 10 à 15 prochaines années

Les technologies d’exploration ont déjà fait des bonds technologiques importants alors que les sociétés minières explorent les possibilités du numérique.

Le déclin des budgets d’exploration, la raréfaction des découvertes importantes et la diminution de la teneur en minerai des gisements existants sont des éléments particulièrement inquiétants quand on sait qu’une augmentation de la demande de minerais est prévue en raison de la croissance mondiale et qu’il y a des demandes de nouvelles infrastructures mondiales.  

Les dépenses liées aux activités d’exploration ont chuté fortement et, bien qu’elles aient connu un certain regain au cours de deux dernières années, les sommes allouées à l’exploration ne représentent que la moitié de ce qu’elles étaient en 20122.

Stratégies de croissance de l’approvisionnement minier :

  • Accès aux capitaux
  • Acquisition de projets existants ou de mines existantes
  • Accélérer l’innovation afin de trouver de nouvelles ressources et d’extraire plus de valeur des ressources actuelles
(Chapter breaker)
9

Chapitre 9

L’innovation doit bousculer le statu quo

L’innovation pourrait amener des changements progressifs dont le secteur minier a grandement besoin.

L’enjeu urgent de l’innovation est clair — certaines sociétés minières auront peut-être besoin d’innover pour survivre, tandis que d’autres pourraient envisager la voie de l’innovation pour prospérer dans un contexte qui évolue rapidement et pour améliorer le rendement du capital. Il est certainement clair que des gains de productivité considérables sont possibles en repensant les méthodes de travail et en étant prêt à innover.

L’innovation pourrait amener des changements progressifs dont le secteur minier a grandement besoin pour régler des questions structurelles clés, telles que :

  • la diminution de la teneur en minerai;
  • l’augmentation des activités minières dans des endroits éloignés et difficiles;
  • l’accès à l’énergie et aux infrastructures et les coûts associés;
  • l’accroissement de la complexité opérationnelle;
  • l’amélioration de la gestion de l’eau.
Innovation
(Chapter breaker)
10

Chapitre 10

La hausse des coûts continuera de retenir l’attention à mesure que la complexité des activités minières augmente

La réduction des coûts doit être durable et un accent soutenu sur la productivité aidera à gérer l’incidence d’une hausse des coûts.

L’automatisation et davantage de maturité dans l’utilisation des données procurent des avantages importants aux grandes exploitations minières, sur le plan de l’augmentation de la productivité et, par conséquent, de la réduction des coûts de production par tonne.

Mesures que les sociétés minières peuvent prendre pour contrer ce risque :

  • Mettre l’accent sur des programmes de réduction des coûts durables
  • Encourager l’innovation et les partenariats pour favoriser une réduction des coûts à long terme
  • Se départir des actifs non essentiels
  • Examiner les capitaux immobilisés dans de nombreux décapages, aménagements et stocks de minerai
  • Considérer l’utilisation de contrats de services miniers plutôt que de cession-bail
  • Revoir les contrats des fournisseurs et de services
  • Externaliser
  • Créer des coentreprises stratégiques afin d’optimiser les économies d’échelle
  • Réduire les coûts d’une fonction de soutien — automatisation d’activités administratives

Résumé

L’acceptabilité sociale et la disruption se classent encore parmi les principaux risques cette année, alors que les demandes de responsabilité sociale augmentent et que l’éventail des demandes des parties prenantes s’élargit, parallèlement au besoin de transformation numérique, à la prise de risques plus grands et à l’innovation.

À propos de cet article