Communiqué

7 mars 2017 Vancouver, CA

Les travaux d’exploration en Colombie-Britannique désormais davantage axés sur l’exploration aux stades préliminaire et primaire

Les travaux d’exploration en Colombie-Britannique sont désormais davantage axés sur l’exploration aux stades préliminaire et primaire, selon un nouveau sondage, une initiative conjointe d’EY, du ministère de l’Énergie et des Mines de la Colombie-Britannique (le «MEM») et de l’Association for Mineral Exploration British Columbia (l’«AME»).

Personne-ressource auprès des médias

Camille Larivière

Spécialiste, Relations publiques, EY Canada

Professionnelle des relations publiques et des communications. Fière ambassadrice de la langue française au Canada. Curieuse. Accro à la caféine. Adore les hivers canadiens.

Les travaux d’exploration en Colombie-Britannique sont désormais davantage axés sur l’exploration aux stades préliminaire et primaire, selon un nouveau sondage, une initiative conjointe d’EY, du ministère de l’Énergie et des Mines de la Colombie-Britannique (le «MEM») et de l’Association for Mineral Exploration British Columbia (l’«AME»).

«De nombreux projets qui soutenaient les dépenses d’exploration au cours des cinq dernières années ont maintenant dépassé le stade de l’exploration, entraînant une baisse des dépenses liées aux derniers stades coûteux du cycle de vie de l’exploration, explique Iain Thompson, associé délégué du groupe canadien des Mines et métaux d’EY. Mais surtout, le sondage indique un changement d’orientation qui se traduit par une hausse des dépenses en exploration au stade primaire. La résilience du secteur de l’exploration en Colombie-Britannique au fil du temps témoigne de la géologie favorable de la province, de la qualité de ses infrastructures et de son cadre réglementaire stable.»  

Bien que la tendance générale à la baisse en matière d’exploration en Colombie-Britannique se soit maintenue en 2016, marquée par la faiblesse des prix des produits de base, l’incertitude du marché et une autre baisse prononcée des activités d’exploration à un stade avancé, le sondage sur l’exploration minière et du charbon en Colombie-Britannique indique qu’une forte croissance des dépenses en exploration a été observée pour les projets aux stades préliminaire et primaire en 2016 :

  • Les dépenses en exploration au stade préliminaire ont augmenté de 24 % pour atteindre un peu moins de 15 millions de dollars.
  • Les dépenses en exploration au stade primaire ont augmenté de 48 % pour atteindre un peu moins de 42 millions de dollars.

«La part des dépenses de la Colombie-Britannique liées à l’exploration nationale s’inscrit dans une tendance à la hausse à long terme, confie Gordon Clarke, directeur du bureau de l’exploitation des minéraux de la Colombie-Britannique. Malgré le repli actuel, le secteur est demeuré une source importante d’emplois et a été et continue d’être un acteur économique pour les collectivités partout dans la province.»

«Les sociétés d’exploration continuent de démontrer leur engagement envers les collectivités locales et les Premières Nations au moyen d’activités, d’investissements, d’emplois et d’approvisionnement ciblés, affirme Jonathan Buchanan, directeur de l’information et des affaires publiques de l’AME. De fait, une part importante du budget d’exploration est affectée à la collectivité locale.»

Le sondage relève que 66 % des répondants ont indiqué qu’au moins 50 % de leur budget a été affecté à l’échelle locale, 30 % d’entre eux affirmant avoir consacré au moins 90 % de leur budget à leur collectivité.

Il est probable, d’après le sondage, que l’exploration minière en Colombie-Britannique amorce un nouveau démarrage.

EY, le MEM et l’AME s’entendent pour dire qu’«à plus long terme, les perspectives du secteur de l’exploration de la Colombie-Britannique seront grandement influencées par la réussite des projets d’exploration aux stades préliminaire et primaire. Elles seront également influencées par le prix des produits de base et la capacité des sociétés d’exploration à mobiliser des capitaux.»

À propos du rapport

Le sondage sur l’exploration minière et du charbon en Colombie-Britannique est une initiative conjointe d’EY, du MEM et de l’AME visant à fournir un aperçu de l’état du secteur de l’exploration minière et du charbon en Colombie-Britannique.

Le sondage aborde un large éventail de questions économiques, sociopolitiques et organisationnelles ayant une incidence sur les sociétés en 2016 et les prospecteurs en Colombie-Britannique, et a été conçu pour offrir un aperçu sans précédent du secteur de l’exploration minière et du charbon en Colombie-Britannique.

Les données et l’analyse présentées dans le rapport visent la période du 1er janvier au 31 décembre 2016 et se fondent sur les données recueillies auprès de 30 prospecteurs et de 177 sociétés qui exercent leurs activités en Colombie-Britannique.

Pour lire l’intégralité du rapport, consultez le sondage sur l’exploration minière et du charbon en Colombie-Britannique.

– 30 –

À propos du MEM
Le MEM est l’organisme gouvernemental provincial chargé de surveiller les activités d’exploration minière et de charbon en Colombie-Britannique. Les membres du personnel du ministère ont participé à la conception du sondage et ont recueilli des renseignements supplémentaires sur les dépenses d’exploration auprès de sociétés et de prospecteurs n’ayant pas répondu au sondage en ligne. Les données sur les dépenses proviennent directement des sociétés et des prospecteurs ou des estimations de géologues régionaux du MEM et de membres du personnel du British Columbia Geological Survey (BCGS), sous la direction du bureau de l’exploitation des minéraux de la Colombie-Britannique.

À propos de l’AME
L’AME est la principale association du secteur de l’exploration et de la mise en valeur minérale en Colombie-Britannique. Fondée en 1912, l’AME assure la représentation, la défense, la protection et la promotion des intérêts de ses milliers de membres qui exercent des activités d’exploration et de mise en valeur minérale en Colombie-Britannique et à l’étranger. L’AME favorise la sécurité, la solidité économique et le respect de l’environnement dans le secteur grâce à des initiatives claires, des politiques, des événements et des outils qui soutiennent ses membres. La participation de l’AME a permis de recueillir de l’information sur le secteur qui n’était pas accessible auparavant. Consultez le site Web amebc.ca. Suivez-nous sur Twitter @AME_BC.

À propos d’EY
EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Depuis plus de 150 ans au Canada, nous offrons les points de vue et les services de qualité qui contribuent à renforcer la confiance envers les marchés financiers ici et dans diverses économies du monde entier. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr ou suivez-nous sur Twitter : @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst &Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Pour en savoir davantage sur notre organisation, visitez le site ey.com/ca/fr.