Communiqué

28 oct. 2019 Calgary, CA

Avec près de 13,2 millions de véhicules électriques sur les routes du Canada d’ici 2030, les besoins énergétiques du pays changeront

Les véhicules électriques (VÉ) exercent un attrait de plus en plus fort sur les consommateurs et les dirigeants d’entreprises énergétiques au Canada, et une nouvelle étude d’EY montre qu’en cas d’adoption rapide, leur nombre pourrait grimper à 13,2 millions d’ici 2030.

Personne-ressource auprès des médias

Camille Larivière

Spécialiste, Relations publiques, EY Canada

Professionnelle des relations publiques et des communications. Fière ambassadrice de la langue française au Canada. Curieuse. Accro à la caféine. Adore les hivers canadiens.

Une nouvelle étude d’EY souligne l’incidence de l’adoption rapide, modérée ou lente des véhicules électriques

  • Les ventes de véhicules électriques ont augmenté de 165 % au Canada en 2018
  • Le scénario d’adoption rapide prévoit que les véhicules électriques représenteront 30 % du parc automobile canadien d’ici 2030
  • Les scénarios sur l’adoption des véhicules électriques évoquent l’incidence sur la demande en pétrole et les besoins en électricité 

Les véhicules électriques (VÉ) exercent un attrait de plus en plus fort sur les consommateurs et les dirigeants d’entreprises énergétiques au Canada, et une nouvelle étude d’EY montre qu’en cas d’adoption rapide, leur nombre pourrait grimper à 13,2 millions d’ici 2030.

Le rapport d’EY intitulé Canadian electric vehicle transition – the difference between evolution and revolution explique comment tous les scénarios sur l’adoption des VÉ – rapide, modérée ou lente — auront une incidence importante sur les entreprises canadiennes des secteurs du pétrole et du gaz, de l'énergie et des services publics au cours des prochaines années. Déjà, à l’échelle mondiale, le Canada est le 10e pays à adopter le plus rapidement les VÉ; ses ventes ont d’ailleurs augmenté de 165 % en 2018.

« Les véhicules électriques ont une forte capacité de transformation, que ce soit pour le transport en commun local ou le commerce mondial, et les acteurs du marché énergétique du Canada ne manqueront pas de s’en ressentir, déclare Lance Mortlock, leader du secteur du pétrole et du gaz d’EY Canada. Les entreprises devraient se demander non seulement à quelle vitesse s’effectuera l’adoption des VÉ, mais également si elles prennent les bonnes mesures stratégiques pour se préparer à ce changement important. Il faut investir dès maintenant dans l’avenir. »

Les recherches d’EY démontrent qu’une adoption rapide – les VÉ représentant 30 % du parc automobile du Canada comparativement à moins de 3 % aujourd’hui – réduirait la consommation nationale de pétrole de près de 252 000 barils par jour et pourrait entraîner la convergence des sociétés évoluant dans les secteurs du pétrole et du gaz, de l'énergie et des services publics.

« La diversification des portefeuilles sera cruciale pour les sociétés pétrolières et gazières dans le contexte d’une adoption rapide, prévient M. Mortlock.  Pour rester dans la course et s’assurer d’avoir des sources de revenus rentables, ces dernières devront investir davantage dans l’énergie propre, les produits pétrochimiques et l’accès à un port maritime pour pénétrer de nouveaux marchés. »

Une adoption rapide pourrait également entraîner une hausse de 11 % de la demande en électricité au Canada, ce qui obligerait les services publics à faire d’importants investissements dans l’infrastructure de réseau existante afin de permettre aux consommateurs de recharger leurs véhicules à la maison et dans les endroits publics. Elles devront également parachever le réseau de distribution pour améliorer le transport d’électricité à l’échelle nationale, y compris dans le secteur rural.

« Une augmentation spectaculaire de la demande en électricité entraînerait probablement l’arrivée sur le marché de nouveaux acteurs du secteur de l’électricité et des services publics, fait remarquer Daniela Carcasole, leader du secteur de l’énergie et des services publics d’EY Canada. Cela pourrait ouvrir la porte à un certain nombre d’occasions de collaboration pour les entreprises existantes – par le biais de fusions et acquisitions ou de coentreprises avec des hôtels, des restaurants, des entreprises technologiques et des magasins de ventes au détail – afin d'offrir aux consommateurs des services de recharge de VÉ faciles et pratiques. »

La disponibilité de l’infrastructure de recharge, les bonifications de prix, la performance des batteries, les subventions et le temps nécessaire pour effectuer la recharge demeurent des obstacles clés qui dissuadent les Canadiens d’acheter un VÉ. Cependant, un scénario d’adoption modérée, prévoyant 6,5 millions de VÉ sur les routes du Canada d’ici 2030, entraînerait une hausse de 5 % de la demande en électricité.

« L’augmentation de l’adoption des véhicules électriques est inévitable, conclut Daniela Carcasole. En élaborant à l’avance des plans stratégiques qui leur permettront de bien se positionner pour l’avenir, les sociétés peuvent éviter la paralysie par l’excès d’analyse et transformer les difficultés causées par ce point d’inflexion du marché en une occasion d’affaire importante. » 

– 30 –

À propos d’EY

EY est un chef de file mondial des services de certification, services de fiscalité, services transactionnels et services consultatifs. Les points de vue et les services de qualité que nous offrons contribuent à renforcer la confiance à l’égard des marchés financiers et des diverses économies du monde. Nous formons des leaders exceptionnels, qui unissent leurs forces pour assurer le respect de nos engagements envers toutes nos parties prenantes. Ce faisant, nous jouons un rôle crucial en travaillant ensemble à bâtir un monde meilleur pour nos gens, nos clients et nos collectivités.

Pour plus d’information, veuillez visiter le site ey.com/ca/fr. Suivez-nous sur Twitter @EYCanada.

EY désigne l’organisation mondiale des sociétés membres d’Ernst & Young Global Limited, lesquelles sont toutes des entités juridiques distinctes, et peut désigner une ou plusieurs de ces sociétés membres. Ernst & Young Global Limited, société à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ne fournit aucun service aux clients. Des renseignements sur la façon dont EY recueille et utilise les données à caractère personnel ainsi qu’une description des droits individuels conférés par la législation en matière de protection des données sont disponibles sur le site ey.com/privacy.